8.2 C
Paris
samedi 8 mai 2021

Balle de golf : comment bien la choisir ?

Balle de golf : comment bien la choisir ? Beaucoup de golfeurs sont souvent perdus devant la multitude de choix...

Dernières news

07 mai – Walker Cup – Les équipes atteintes de troubles intestinaux!

Ce qui suit est l'interprétation d'un communiqué conjoint du R&A et de l'USGA publié aujourd'hui: "Au cours des dernières...

06/08 mai LINXEA OPEN F F GOLF

R E S U L T A TS LINXEA OPEN Le report de l'Open de France a amené...

06-09 mai – LPGA – Honda LPGA Thailand

Siam Country Club, Pattaya Old Course, Chonburi, Thailand Doté de 1.600.000 $, la tenante du titre est Amy Yang...

May 6/9KORN FERRY TOUR Simmons Bank Open for the Snedeker Foundation

R E S U L T A T S Simmons Bank Open for the Snedeker Foundation LE...

Augusta National et le Masters

Article extrait et interprété du blog de Historic Oakland Foundation, de Golf, Britannica, Wikipedia, etc..

L’histoire débute avec Bobby Jones, le premier Golfeur à avoir réalisé, en 1930, un Grand Chelem. Il commença alors à s’intéresser à un endroit idéal pour réaliser un parcours de golf, un endroit où il pourrait jouer avec des amis.

Bobby Jones with Grand Slam trophies, 1930

Au nord-est de la ville d’Augusta un site qui avait été au milieu du 19ème siècle une plantation d’indigo avant de devenir une pépinière prospère d’arbres fruitiers, commença en 1910, à la mort de son propriétaire, à décliner jusqu’à la faillite et le rachat en 1925 par un promoteur de Miami.

Un peu plus sur la Nursery en une page >>>

Fruitland nursery Augusta.

Lorsque Bobby Jones et Cliffort Roberts (un homme d’affaire de Wall Street, que Jones avait rencontré en 1920 à Augusta) inspectèrent la propriété en 1930 celle-ci était inexploitée depuis plus de 10 ans.

Jones et Roberts quelques années plus tard.

Elle fut achetée en 1931 pour la somme de 70000$ et un comité de 5 membres dont Bobby Jones fut constitué pour l’administrer avec à sa tête Cliffort Roberts (une charge qu’il assurera jusqu’en 1976).

Un peu plus sur Clifford Roberts en une page >>>

En 1929, Bobby Jones alors qu’il venait d’être éliminé de l’US Amateur Championship qui se déroulait à Pebble Beach en Californie, était resté sur la presqu’île de Monterey pour le reste du week-end et avait été jouer le Cypress Point qui n’était pas encore ouvert, il y avait rencontré l’Architecte qui peaufinait les derniers détails. Ils discutèrent longuement et Jones découvrit que cet homme partageait sa philosophie de la topographie des parcours.

Un peu plus sur Bobby Jones en une page >>>

Le Dr. Alister Mackenzie, car il s’agissait de lui, fut choisi comme architecte pour Augusta National. Chirurgien d’origine écossaise, il avait servi pendant la guerre des Boers et débuté la conception de parcours en 1907. Il comptait plus de 70 réalisations dont l’Alwoodley Golf Club de Leeds en Angleterre, le Portland Course du Royal Troon en Ecosse, le Burning Tree Club de Bethesda dans le Maryland, le West Course du Royal Melbourne en Australie, le Cyprès Point en Californie comme on vient de le voir. Ses conceptions étaient largement inspirées des techniques militaires de camouflage de la première guerre mondiale où on favorisait les leurres naturels du terrain au détriment des astuces artificielles.

Mackenzie se rendit pour la première fois à Augusta National en juillet 1931, leur objectif était de réaliser un parcours emprunt de beauté naturelle, avec de large fairways et des roughs relativement légers pour ne pas gâcher le plaisir des membres du Club, mais avec des greens conçus de telles manières qu’ils pouvaient facilement être rendus très rapides grâce à une tonte appropriée pour les grandes compétitions avec des emplacements de drapeaux qui mettraient à l’épreuve les compétences des meilleurs joueurs. Mackenzie partageait avec Jones ce goût de la stratégie aussi ce dernier l’accompagna tout au long de l’avancement du parcours et frappa des centaines de balles pour repérer et affûter des endroits spécifiques.

L’inauguration officielle eut lieu du 12 au 16 janvier 1933. Mackenzie disparaissait d’une mort subite le 6 janvier 1934, 2 mois avant la première édition du Masters.

Un peu plus sur Alistair MacKenzie en une page >>>

Car après l’ouverture du parcours en 1933, Jones et Roberts avaient décidé de créer un tournoi inaugural dès l’année suivante. Comme le tournoi n’était pas pris en charge par l’USGA qui estimait que le climat à la date choisie* créerait des conditions impropres au jeu, les organisateurs procédèrent par invitation afin d’assurer une participation de haut niveau (une pratique toujours en vigueur de nos jours).

*La date avait été habilement choisie, car elle coïncidait avec la fin des stages de Baseball dans les centres d’entraînement d’hiver en Floride et à la remontée des journalistes sportifs vers les métropoles du nord, un arrêt sur la route du retour pour le week-end assurerait une couverture optimisée de l’événement.

Étapes importantes

Premières années:

Horton Smith remporta 2 des 3 premières éditions, puis enfin reconnu le tournoi devint « The Masters » en 1939.

Durant la seconde guerre mondiale, de 1943 à 1945, il ne fut pas disputé et le Domaine participa à l’effort de guerre en servant de centre d’élevage de bovins et de dindes.

1950s-1970s:

  • Ben Hogan remportera l’épreuve en 1951 et 1953.
  • Le trio composé de Arnold Palmer, Gary Player et Jack Nicklaus, « The Big Three », domina le tournoi de 1960 à 1978, durant cette période les trois compères empochèrent à eux seuls 11 victoires. Gary Player, Sud-Africain, était devenu en 1961 le premier non-Américain à remporter l’épreuve.
The big three.

1980s-1990s:

  • Sur cette période de 20 ans, les non-Américains ont remporté 11 victoires. Le premier Européen à inscrire son nom fut Seve Balesteros en 1980.
  • Durant cette période Jack Nicklaus deviendra le joueur le plus âgé à remporté le tournoi, pour son 6e titre en 1986 à 46 ans.
  • Greg Norman sera le joueur le plus maffré, ratant de peu le titre en 1981, 1986 et 1987. La malchance le poursuivra jusqu’en 1986 où possédant 6 coups d’avance au départ du dernier tour, il explosera sa carte et se fera rattraper et dépasser de 5 coups par un Nick Faldo déchaîné.
  • Ben Crenshaw remporta le Masters en 1984, il devait récidiver en 1995, quelques jours après la mort de son entraîneur et mentor, Harvey Penick. En pleurs, dans l’interview d’après match, il avait déclaré en références à Penick et à la limitation à 14 clubs autorisés:  » J’avais un 15e club dans mon sac ».

De 1990 à nos jours:

  • En 1997, Tiger Woods deviendra le plus jeune vainqueur de l’histoire du Masters. Vainqueur en 2002 et 2003, il deviendra le troisième joueur de l’histoire à remporter l’épreuve deux années de suite (Après Nicklaus et Faldo).
1997, Faldo remet la veste à Tiger Woods, 14 ans.
  • En 2003, Marta Burk, qui se définissait comme psychologue politique experte en égalité hommes-femmes et qui présidait le NCWO (National council of Women’s Organisation) qui regroupait une bonne centaine d’Association féministes, voulut organiser une manifestation aux portes du Club pour réclamer son ouverture aux femmes en tant que membres. L’autorisation lui fut refusée et son appel près du tribunal rejeté. Malgré tout, les changements étaient en marche et en 2012, Condoleezza Rice et Darla Moore furent les deux premières femmes admises.
Condoleezza Rice et Darla Moore.
  • Cette même année 2003, Mike Weir devenait le premier Canadien et le premier gaucher à remporter le tournoi.
  • L’année suivante, un autre gaucher, Phil Mickelson y remportait son premier Majeur en signant un birdie au #18 et souffler le Trophée à Ernie Els.
2004, Mike Weir remet la jacket à Phil Mickelson.
  • En 2013, Adam Scott devenait le premier Australien à remporter le tournoi.
  • En 2015, Jordan Spieth devenait le second plus jeune vainqueur derrière Tiger Woods.
  • En 2017, Sergio Garcia venait à bout de Justin Rose en playoff et remportait son premier Majeur.
2017, Sergio Garcia.
  • En 2019, celui qui avait remporté son premier Masters à 14 ans, ajoutait une cinquième édition à son palmarès et mettait fin à 11 ans de disette en Majeur.
  • En 2020, l’épreuve, reprogrammée du 12 au 15 novembre pour cause de pandémie, était remportée par Dustin Johnson, Victor Perez terminait T46.

Puisse l’édition 2021, malgré l’absence de Tiger Woods, être belle.

Derniers articles

07 mai – Walker Cup – Les équipes atteintes de troubles intestinaux!

Ce qui suit est l'interprétation d'un communiqué conjoint du R&A et de l'USGA publié aujourd'hui: "Au cours des dernières...

06/08 mai LINXEA OPEN F F GOLF

R E S U L T A TS LINXEA OPEN Le report de l'Open de France a amené...

06-09 mai – LPGA – Honda LPGA Thailand

Siam Country Club, Pattaya Old Course, Chonburi, Thailand Doté de 1.600.000 $, la tenante du titre est Amy Yang...

May 6/9KORN FERRY TOUR Simmons Bank Open for the Snedeker Foundation

R E S U L T A T S Simmons Bank Open for the Snedeker Foundation LE...
Publicité

ACTUS CIRCUITS

06/09 mai Challenge Tour Dimension Data Pro-Am

R E S U L T A TS Dimension Data Pro-Am Troisiéme et dernière étape du Challenge...

06/9Mai EUROPEAN TOUR Canary Islands Championship

R E S U L T A T S Canary Islands Championship https://youtu.be/5Qhlp-rdd3M

USGA – 2021 U.S. Women’s Open Qualifying – Au fur et à mesure des résultats…

Pour plus de détails >>> 05 mai - Dedham Country & Polo Club, Dedham, Massachusetts

06-08 mai – SLT – Dimension Data Challenge

Fancourt Golf Estate, George, Afrique du Sud On y retrouve Alexandra Bonetti, Anne-Lise Caudal, Justine Dreher, Manon Gidali, Emie...

J C RITCHIE(AF) vainqueur du CHALLENGE TOUR ...

Aprés un play off J C RITCHIE gagne cette étpae du Challenge Tour en Afrique du sud...