8.2 C
Paris
mardi 26 octobre 2021
spot_img

Dernières news

AUGUSTA NATIONAL – Alistair Mackenzie

Alistair MacKenzie naquit le 6 janvier 1870 à Normanton dans le Yorkshire en Angleterre de parents d’origine Ecossaise, sa mère, Mary Jane, avait ses racines à Glasgow, son père, William Scobie, un Médecin, était de Lochinver dans les Highlands. Son nom de baptème, Alexander, lui valut la version gaélique « Alistair » dès les premières vacances passées dans le région de Lochinver, le berceau du Clan MacKenzie qui avait possédé ces terres de 1670 à 1745.

Région de Lochinver.

En 1897, il sortait de Cambridge, diplôme de Chirurgie en poche. Après avoir servi dans le Sumerset Regiment durant la seconde guerre des Boers en Afrique du Sud où il s’était intéressé aux techniques de camouflage qu’utilisaient ces derniers, c’est en tant qu’Officier « Camoufleur » et non pas comme Chirurgien qu’il participa à la grande guerre.

Depuis 1890, MacKenzie avait été membre de nombreux Clubs de Golf alentour Leeds. En 1907, il avait rencontré Harry Colt qui était reconnu comme un des Architectes de Golf dominants de l’époque. A la fin de la guerre il allait quitter définitivement la chirurgie pour s’adonner au dessin de parcours en collaboration avec Colt et Charles Alison. Ensemble ils fondèrent à Londres en 1919 la « Colt, Mackenzie & Alison Company ». Quatre ans plus tard, il reprenait sa liberté pour voler de ses propres ailes.

Alister MacKenzie et Harry Colt.

Comme nous l’avons vu précédemment Bobby Jones avait croisé Alistair MacKenzie sur la presqu’île de Monterey en 1929, lorsque éliminé de l’U.S. Amateur qui se déroulait à Pebble Beach, il avait été jouer Cypress Point qui était en cours d’achèvement.

Cypress Point.

Les deux hommes partageaient la même philosophie de la topologie des parcours. Jones avait cette sensibilité qui lui permettait d’avoir la compréhension de la façon dont un golfeur de haut niveau interpréterait le parcours et comment la balle réagirait. MacKenzie en tant qu’architecte fasciné par le camouflage et le respect de la nature était capable de mettre en oeuvre ses visions.

Une complicité était née, Roberts, le troisième pilier de l’édifice, était là pour accompagner d’un point de vue organisationnel et financier.

Bobby Jones sur le terrain en compagnie de Wendell P. Miller le Directeur des travaux.

La suite vous la connaissez.

Elle eu pourtant un sentiment d’inachevé, car MacKenzie qui nous avait offert plus de 70 parcours (réalisations ou re-designs) mourut à Santa Cruz, en Californie, 2 mois avant la première édition du Masters.

RETOUR SUR AUGUSTA NATIONAL ET LE MASTERS >>>

Derniers articles

Publicitéspot_img

ACTUS CIRCUITS