14.4 C
Toulouse
lundi 5 décembre 2022
spot_img

Dernières news

Souvenir – Cassandra Kirkland

Pour ne pas oublier Cass.

En avril 2015, de retour du Maroc, Cassandra souffre de fièvre et de courbatures qu’elle met sur le compte d’un état grippal. Elle est alors diagnostiquée porteuse d’une bronchite asthmatique par son médecin traitant qui lui prescrit une radio de contrôle. Le radiologue détectant une anomalie va alors réclamer un scanner en urgence. TDM qu’elle ira passer à l’Hôpital Georges Pompidou car nous sommes en plein week-end de Pâques.

A Georges Pompidou où elle pensait être pour quelques heures, elle y restera 5 jours en isolement total pour cause de suspicion de maladie contagieuse. Quand au bout de ces 5 jours, elle voit les médecins entrer dans sa chambre sans leurs masques elle en conclut d’abord que c’est bon signe, mais quelques jours plus tard après des analyses complémentaires on lui annonce qu’elle était porteuse d’un cancer du poumon. Des examens complémentaires vont alors confirmer la présence d’autres foyers et de métastases osseux qui vont enclencher une procédure de chimiothérapie d’urgence.

Un cancer tapi au fond de soi depuis des mois, peut-être des années, alors que sportif, vous n’avez jamais fumé ou commis d’excès, entraîne logiquement un sentiment d’injustice et de découragement que Cassandra va surmonter en décidant d’être un exemple, de communiquer, afin de convaincre et de montrer que même atteint d’une maladie grave, même jeune, même avec une bonne hygiène de vie, ça n’arrive pas qu’aux autres et qu’en conséquence il est nécessaire de prendre soin de soi et de rester en permanence à l’écoute de son corps.

Sur le circuit Européen la nouvelle d’abord tenue secrète, finira par circuler dans le camp français avant d’atteindre l’ensemble des joueuses. C’est ainsi qu’au Deloitte Ladies Open à Amsterdam en juin à l’initiative de la Russe Maria Balikoeva (née Verchenova), les joueuses vont porter un badge vert dessiné par Valeriy Balikoev son mari sur lequel il est mentionné « Fight Cass fight! ».

Soutenue par, son Entraîneur Stéphane Bachoz, sa famille, ses amis, ses sponsors qui vont rester à ses côtés ou même signer un nouveau contrat (comme Decayeux), elle va communiquer de toutes ses forces. Sa boite à lettres déborde, sa boite vocale aussi, sa page Facebook explose.

Au téléphone, on se mettait au travail pour raconter son combat, parfois après quelques minutes elle s’arrêtait épuisée, peu de temps après le téléphone sonnait, elle était prête à nouveau à reprendre, avec une volonté qui m’impressionnait et que je serais bien incapable d’égaler.

En mai 2016, Cassandra fera une tentative de retour à la compétition au Maroc à l’occasion de la Lalla Meryem Cup.

En parallèle de sa lutte contre la maladie, elle met en place par le biais de son site internet  la vente de  t-shirts estampillés « F#@* CANCER » pour aider au financement de la recherche contre celui-ci.

Née le 13 octobre 1984 à Paris d’un père américain et d’une mère française, Cassandra Kirkland avait étudié de 2002 à 2006 à l’Université d’Arizona avant de passer Pro sur le LET en 2007.

Cassandra chez les Wildcats d’Arizona

Cassandra nous a quitté le 30 avril 2017 à l’âge de 32 ans.

Lors de sa victoire au Lacoste Ladies Open de France début octobre 2017, Cristie Kerr dédiera sa victoire à Cass avec ces mots: « J’avais un ange sur mon épaule ».

“I’ve been having an angel on my shoulder all week,” said Kerr of her first victory on the Ladies European Tour. “I was on a mission and I got it done for them.”

Derniers articles

Publicitéspot_img

ACTUS CIRCUITS