8.2 C
Paris
dimanche 19 septembre 2021
spot_img

Dernières news

Portrait – Hyo Joo Kim

Son surnom est « Big Eyes », elle est née le 14 juillet 1995 et va atteindre le haut niveau amateur assez tôt mais apparaît rarement dans les sélections nationales où on lui préfère d’autres joueuses. C’est en 2009 qu’elle va commencer à faire parler d’elle en allant en tant qu’amateur, du haut de ses 14 ans, accrocher 2 TOP10 sur le KLPGA Tour.

En 2010, au Lundin Golf Club, au sud de St Andrews en Ecosse, elle remporte le R&A Junior Open Championship chez les Girls.

En 2011, elle remporte la Junior Orange Bowl à Coral Gables en Floride.

En avril 2012, encore amateur, elle décroche sa première victoire sur le KLPGA Tour, le LOTTE Mart Women’s Open en déposant Hyun-hee Moon à 9 longueurs, puis va récidiver en juin au Suntory Ladies Open sur le LPGA Japonnais.

En 2012, Hyo-Joo Kim devenait à 16 ans la plus jeune joueuse de tous les temps à remporter un titre du JLPGA.

Passée Pro en octobre, elle signait un contrat avec le Groupe LOTTE qui se murmurait comme étant le plus juteux depuis une certaine Se Ri Pak. En décembre, elle décrochait son premier chèque sur le KLPGA Tour, au Hyundai China Ladies Open.

2013, si son année de débutante sur le circuit Coréen, est sans victoire, il est cependant agrémenté de 14 TOP10 et 6 TOP20 additionnels qui lui permettent d’accrocher la 4e place de la Money List.

2014 est incontestablement son année la plus réussie, elle va s’offrir 6 victoires sur le circuit Coréen et dépasser le milliard de Won de gains. Entre temps en septembre elle était venue à Evian décrocher son premier Majeur du LPGA Tour au terme d’une lutte avec l’Aussie Karrie Webb qui garda les spectateurs en haleine jusqu’au dernier putt du dernier trou. Une victoire qui lui ouvrait les portes du LPGA Tour pour 2015.

Jean-Claude Killy, Hyo Joo Kim et Franck Riboud en 2014

En 2015, elle ajoutera 1 victoire à son tableau KLPGA et pour ses débuts comme membre du LPGA Tour prendra 25 départs en tournoi, passera 22 cuts et réalisera 8 TOP10 dont une victoire à la JTBC Founders Cup.

En 2016, ce sera sur le LPGA Tour, 27 départs, 23 cuts franchis, 6 TOP10 dont 1 victoire au Pure Silk-Bahamas LPGA Classic. En decembre elle ajoutera sur le KLPGA Tour le Hyundai China Ladies Open à son palmarès.

En 2017, on compte 22 départs, 18 cuts passés, 4 TOP10 dont une T7 au Ricoh Women’s British Open. Bien que ses stats ne soient pas fondamentalement dégradées, elle va voir ses gains réduits de pratiquement moitié et se retrouver à la 38e place de la Money List.

2018, ressemblait beaucoup à 2017, 22 départs et 18 cuts passés, mais d’un point de vue financier, sa seconde place après 4 trous de playoff face à Ariya Jutanugarn à l’U.S. Women’s Open allait améliorer de plus de 250.000 $ l’ordinaire et la faire terminer l’année à la 25e place de la Money List.

2019, l’amélioration! 21 départs, 20 cuts passés, 12 TOP10 dont 3 places de seconde et une 11e place à la Money List.

2020, comme nombre de ses compatriotes expatriées sur le LPGA Tour, elle va rentrer au Pays le temps de la Pandémie et remporter le Lotte Cantata en juin et le KB Financial, le dernier Majeur du KLPGA, en Octobre.

Elle terminera l’année à la première place de la Money list du KLPGA.

2021, avant cette victoire au HSBC World Championship qui est son quatrième départ en tournoi sur le LPGA Tour cette année elle avait réalisé une T5 au KIA Classic, une T28 au Majeur ANA Inspiration, une T17 au LOTTE et pointait à la 9ème place du classement mondial. Au recalcule du 03mai, elle en gagne deux et avance en 7ème position.

Derniers articles

Publicitéspot_img

ACTUS CIRCUITS