14.4 C
Toulouse
jeudi 2 décembre 2021
spot_img

Dernières news

L’USGA salue les Reines de l’U.S. Women’s Open! N°3: Juli Inkster

A l’occasion du « National Women’s History Month » qui met en lumière les contributions des femmes aux événements de l’histoire et de la société contemporaine et qui est célébré en mars aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie, l’USGA braque ses projecteurs sur 5 joueuses qui ont remporté plusieurs U.S. Women’s Open Championships.

Après Annika Sörenstam et Babe Zaharias.

Cette semaine: Juli Inkster

Julie Inkster, birdie au #16 durant le dernier tour de l’U.S. Women’s Open 2002 au Prairie Dunes Country Club de Hutchinson, Kansas. Photo credit PAUL BUCK/AFP/Getty Images

Née le 24 juin 1960 à Santa Cruz en Californie, Juli Simpson fréquentera San José State University où elle sera, avec ses copines, sacrée « All-America » en 1979, 81 et 82.

En 1980, 3 semaines après son mariage avec Brian Inkster, elle remportera son premier U.S. Women’s Amateur, elle récidivera en 1981 et 1982.

Passée Pro en 1983, elle comptabilise à ce jour 45 victoires professionnelles, dont 31 sur le LPGA Tour, dont 7 Majeurs, l’U.S. Women’s Open par deux fois, en 1999 et 2002.

Juli Inkster, c’est 9 participations, en tant que joueuse, à la Solheim Cup, faisant d’elle en 2011 la joueuse américaine ayant le plus contribué aux victoires de son Pays.

Elle a été intronisée au « World Golf Hall of Fame » en 2000.

Capitaine de l’équipe américaine de Solheim Cup en 2015, 2017 et 2019, mon petit doigt me dit que les Européennes n’ont pas fini de la croiser sur les parcours des prochaines rencontres.

Derniers articles

Publicitéspot_img

ACTUS CIRCUITS