8.2 C
Paris
vendredi 24 septembre 2021
spot_img

Dernières news

L’USGA salue les Reines de l’U.S. Women’s Open! N°2: Babe Zaharias

A l’occasion du « National Women’s History Month » qui met en lumière les contributions des femmes aux événements de l’histoire et de la société contemporaine et qui est célébré en mars aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie, l’USGA braque ses projecteurs sur 5 joueuses qui ont remporté plusieurs U.S. Women’s Open Championships.

La semaine dernière: Annika Sörenstam

Cette semaine: Babe Zaharias

Mildred Ella (Babe) Didrikson (épouse Zaharias) est née le 26 juin 1911 à Port Arthur au Texas de parents immigrés Norvégiens. Une famille qui déménagera à Beaumont en 1915.

Babe était douée dans plusieurs disciplines sportives, basket, baseball, athlétisme, bowling, roller skate, plongée et, le golf qu’elle découvrira sur le tard. De l’athlétisme elle rentrera des Jeux Olympiques de 1932 avec 3 médailles, 2 en Or (80m haies et javelot) et 1 en Argent (hauteur).

Le golf, elle le débutera en 1935, passera Pro en 1947, rejoindra le LPGA Tour (à sa création en 1950) où elle totalisera 48 victoires dont 7 majeurs, parmi lesquels 3 U.S. Women’s Open (1948, 1950 et 1954).

1954, au Salem Country Club, sera sa victoire la plus chargée d’émotion, un mois après avoir subi une intervention chirurgicale pour un cancer du côlon, Zaharias remportait son 10e et dernier championnat majeur, devenant, à 43 ans, la plus ancienne gagnante de l’événement.

Babe nous a quitté le 27 septembre 1956 emportée par le cancer. Porte-parole de « l’American Cancer Society » elle fera usage de sa notoriété pour lever des fonds pour la recherche contre cette maladie.

En 1957, elle recevra à titre posthume le Bob Jones Award, la plus haute distinction délivrée par l’USGA.

Si vous passez par Beaumont, faites une visite au musée qui lui est dédié.

Derniers articles

Publicitéspot_img

ACTUS CIRCUITS