8.2 C
Paris
vendredi 24 septembre 2021
spot_img

Dernières news

Qui se qualifiera en Equipe Européenne pour la Ryder Cup 2021

Les 12 hommes qui composaient l’équipe victorieuse de Bjorn EN 2018 étaient Molinari, Fleetwood, Justin Rose (classé numéro 1 mondial à l’époque), Tyrrell Hatton, Jon Rahm, Rory McIlroy, Alex Norén, Thorbjørn Olesen et les capitaines Paul Casey, Sergio Garcia, Ian Poulter et Henrik Stenson.

Combien de ces joueurs sont susceptibles de porter les couleurs de l’Europe dans le courant de l’année ? Hatton, Rahm, McIlroy, Fleetwood, Casey et Garcia sont tous des partants probables. Le cas Lee Westwood, après avoir été absent en France, semble certain de revenir et qui sera sa 11e apparition à l’âge de 48 ans.

Reste donc cinq places à prendre, Molinari, Rose, Stenson, Poulter et Noren ne seront de la partie. Molinari a traversé une période difficile en raison de blessures et n’a pas réussi à retrouver la forme qui lui a permis de remporter l’Open. Rose a dégringolé dans les classements mondiaux et a lutté à la fois avec son swing et ses blessures. Le temps qui passe a rattrapé Stenson et Poulter.  Noren a également perdu la forme.

Matt Fitzpatrick

Matt Fitzpatrick, qui a joué en 2016 mais a manqué le coche deux ans plus tard, sera sûrement de retour dans l’équipe. Et la bonne nouvelle, c’est qu’il joue beaucoup de golf aux États-Unis et qu’il commence à se sentir comme chez lui.

Mais il y aura plusieurs rookies dans l’équipe de Harrington.

Viktor Hovland, qui a déjà gagné deux fois sur le PGA Tour, est un candidat idéal et sera un atout considérable. Il a un merveilleux tempérament et peu de faiblesses.

Victor Perez est un gagnant confirmé qui a pris l’habitude de réaliser de bonnes performances lors des événements phares de l’European Tour. Il est également incroyablement décontracté.

Robert McIntyre a maintenant goûté à la victoire et s’est hissé dans le top 50 du classement mondial, ce qui ouvre toutes sortes de portes au gaucher écossais.

Rasmus Hojgaard est un joueur qui a une maturité bien supérieure à celle de son âge et qui est certainement destiné à la gloire du golf. Tous ces joueurs et d’autres qui sont en capacité de bousculer cette hiérarchie aristocratique du golf témoigne de la force potentielle de la nouvelle équipe de Harrington. Et c’est sans tenir compte des revendications d’Andy Sullivan, Bernd Wiesberger, Aaron Rai et Danny Willett, ni du fait que quelqu’un est presque certain de venir de nulle part.

Rory McIlroy, Tyrrell Hatton, Tommy Fleetwood, Lee Westwood, Paul Casey, Jon Rham, Sergio Garcia, Matt Fitzpatrick, Viktor Hovland, Victor Perez, Robert MacIntyre et Shane Lowry.

Derniers articles

Publicitéspot_img

ACTUS CIRCUITS