14.4 C
Toulouse
vendredi 3 décembre 2021
spot_img

Dernières news

26-29 nov – LET – Andalucia Costa Del Sol Open De Espana

Real Club De Golf Guadalmina – South Course.

Un peu d’histoire – Open de España Femenino >>>

Scores >>>

29 nov: Et voilà, après 2 années passées aux Pays-Bas, le Trophée migre au Danemark! Emily Kristine Pedersen, qui aura dominé la saison, la clôture d’un 66 (-6) laissant Nuria Iturrioz à 4 longueurs. Le podium est complété par la Malaguène Ana Peláez. Manon Gidali termine T6 en compagnie de Azahara Muñoz et Cloe Frankish, 21 ans, une Anglaise de Staplefield au sud de Londres (qui commence à montrer assez souvent le bout de son nez). Céline Herbin n’a pas baissé les bras et gratte 11 places en T30. Astrid Vaysson de Pradenne termine T46 en compagnie de Noemí Jiménez Martín.

5 victoires en 12 départs, 3 d’affilée! Ce qui ne s’était pas produit depuis Marie-Laure de Lorenzi, et voilà Pedersen qui remporte la première édition de la Race to Costa del Sol.

28 nov, tour 3: D’un eagle au 18 Emily Kristine Pedersen, -4 pour la journée, coiffe sur le poteau une Nuria Iturrioz qui avait commencé à lâcher prise au #5 et devra se contenter d’une carte dans le Par. Maha Haddioui, la native de Casablanca, d’un -5 s’installe sur le podium, alors que Manon Gidali -3 accroche une 6e place prometteuse.

Pedersen.

Ça s’est beaucoup moins bien passé pour Céline Herbin et Astrid Vaysson de Pradenne qui ont filé en T41 et T48 respectivement.

Manon

28 nov, tour 3: 65 rescapées, départ en shot gun à 12:50. Au départ du #1, Meghan MacLaren, Luna Sobrón Galmés et Sanna Nuutinen partent à 12:45, la partie de tête composée de Nuria Iturrioz, Emily Kristine Pedersen et Kelsey MacDonald en chasse derrière elles.

28 nov, fin du tour 2: Nuria Iturrioz à -8, Emily Kristine Pedersen et Kelsey MacDonald à -5, Sanna Nuutinen et Luna Sobrón Galmés à -4. Manon Gidali et Astrid Vaysson de Pradenne dans le Par en T9; Céline Herbin et Azahara Muñoz à +1 en T14. Pour les autres Françaises c’est fini!

Iturrioz.

27 nov, tour 2: Tour interrompu par la nuit.

27 nov, fin du tour 1: On attendait les Andalouses, mais ce sont les Majorquines qui débarquent! Nuria Iturrioz au pouvoir à -6, Luna Sobrón Galmés à 4 coups en compagnie de Céline Herbin, Manon Gidali sur leurs talons. Mais attendons ce soir, ça devrait s’éclaircir.

2019-05-26 – Zimmer Biomet Championship Lake Course – Symetra Tour www.symetratoour.com

26 nov, comme un goût d’inachevé: Un tour accompagné, puis interrompu par la pluie, qui laisse une moitié des joueuses sur le parcours, elles devront en terminer demain matin sur un terrain humide car ces pluies vont se poursuivre une bonne partie de la nuit. Au soir de ce tour suspendu où nous ne parlerons que de celles qui en ont terminé dans le haut du tableau, c’est la Finlandaise Sanna Nuutinen, rentrée avec une carte de 67 (-5) qui mène la dance, l’Écossaise Kelsey MacDonald sur ses talons (-4). Céline Herbin est en bonne posture en compagnie de Luna Sobrón Galmés à -2.

Sanna Nuutinen

25 nov: Et maintenant place au champ de joueuses de cette année:

Parmi les 10 invitées:

On trouve Ana Peláez, une native de Málaga, qui prolonge d’une année chez les Gamecocks de South Carolina, vainqueur de la Copa Andalucía Femenina en janvier dernier et de l’étape de Madrid du Santander golf Tour chez les Pros fin octobre.

Lilas Pinthier, la native de Suresnes, membre du Paris Country Club (PCC), 17 ans, vainqueur de la Copa SM La Reina en février dernier (Spanish Lady Amateur) qui vient de signer chez les Wildcats d’Arizona où elle marchera sur les traces de Clem Abrahamian (dans un programme d’échange avec l’INSA Toulouse), Isabelle Boineau, Christelle Cuzon, Manon Gidali et la regrettée Cassandra Kirkland.

Viennent ensuite les Françaises:

  • Céline Herbin en tant qu’ancienne vainqueur sur le LET,
  • Camille Chevalier (44), Astrid Vaysson de Pradenne (61) et Agathe Sauzon (68) par leur rang au Mérite 2019,
  • Anne-Charlotte Mora par sa 13e place obtenue aux Q-School,
  • Isa Boineau 80e du Mérite 2019,
  • Manon Gidali 21e des Q-School.
Anne-Charlotte Mora.

Sans oublier les 17 Pros Espagnoles et parmi elles:

  • Harang Lee, qui a grandi à Castro Urdiales en Cantabrie, passée par les Lady Bulldogs de Georgia (2013-2017),
  • Camilla Hedberg, de Sitges près de Barcelone, passée par les Florida Gators (2011-2015),
  • Nuria Iturrioz, une Majorquine passée Pro en 2015, au 3 victoires sur le LET, titulaire d’un droit de jeu sur le LPGA Tour obtenu à Pinehurst grâce à une T30 aux Q-Series 2019.
  • Azahara Muñoz, la native de San Pedro de Alcántara, 2 fois vainqueur de l’épreuve,
  • Luna Sobrón Galmés, une autre Majorquine, qui fait beaucoup parler d’elle en ce moment,
  • Noemí Jiménez Martín, elle aussi sur les terres de son enfance, qui fût en 2010 à 16 ans pour encore quelques semaines la petite reine de Palmola (Internationaux de France Dames), passée sur les traces de Azahara Muñoz chez les Sun Devils d’ASU (2011-2015),
Aza Muñoz en pleine discussion avec Miguel Ángel Jiménez.

Ni les joueuses qui ont animé cette saison 2020 perturbée:

  • Pia Babnik, la Slovène de 16 ans, passée Pro en début d’année, TOP 10 au Women’s NSW Open et au Czech Ladies Open, qui fut sur le point de gagner au Lavaux Ladies Open, un tournoi du Letas, mais qui dut s’incliner en playoff face à notre Agathe Laisné,
  • Emily Kristine Pedersen, la native de Copenhague qui ne cesse de faire parler d’elle,
  • Sanna Nuutinen, celle d’Helsinki, une ancienne Frog de TCU, qui vient de nous produire des podiums au Tipsport Czech Ladies Open et au VP Bank Swiss Ladies Open,
Pia Babnik.

.

Guadalmina >>>

Fin de saison en Andalousie >>>

Derniers articles

Publicitéspot_img

ACTUS CIRCUITS