14.4 C
Toulouse
mardi 6 décembre 2022
spot_img

Dernières news

Le Golf (1) : mais qui l’a inventé ?

La légende raconte qu’il y a fort longtemps, un vieil Écossais se promenait dans la lande en frappant le sol d’un stick taillé dans une jeune branche bien droite de coudrier, cet ancêtre du noisetier. Par mégarde, il frappa un œuf dans un nid de Haggis et envoya celui-ci valdinguer dans un trou de lapin. Il venait d’inventer le Golf.

Mais me direz-vous, la Haggis des champs, ce mammifère pond des œufs? Oui, et ce n’est pas sa seule particularité car il en existe deux races, les clockwises et les anticlockwises, on peut les repérer facilement car l’une a les pattes de droite plus longues que celles de gauche, bien sûr pour l’autre c’est l’inverse. La nature est géniale, ça leur permet de mieux se déplacer en tournant autour des collines.

Bon, revenons au Golf, car cette hypothèse, je dois l’avouer, ne fait pas l’unanimité. Aussi au fil des jours, nous explorerons les différentes solutions qui s’offrent à nous, en espérant avoir trouvé un moyen de vous faire passer le temps de ce confinement qui nous prive de nos aventures golfiques.

Peter Ribbeck Photography

Explorons plus avant la piste Écossaise:

Là il ne s’agit plus de on-dit, mais bien de documents qui attestent de la pratique du Golf en Ecosse dès le XVᵉ siècle. Le 6 mars 1457, le Parlement Écossais bannit par décret le Golf et le Football, des amusements inutiles qui mettaient en péril la Nation, car des Écossais s’adonnaient à ces jeux pendant le temps où ils étaient supposés s’entraîner militairement. Le Parlement réitérera ses interdictions en 1471 et 1491.

Act of Parliament of Scotland, 6 March 1457.
By courtesy of the National Archives of Scotland

L’interdiction sera levée en 1502 et des écrits font état d’achat de clubs par le Roi James IV cette même année. Un XVIᵉ siècle qui débutait sous les meilleurs auspices pour le Golf et qui vit, comme l’attestent les documents officiels, la fondation d’un des plus anciens parcours de golf existant au Monde, le Musselburgh Old Links, en 1672 sur un emplacement où l’histoire populaire dit que Mary (Stuart) Reine d’Ecosse (mais aussi de France durant quelques mois) y aurait joué dès 1567.

Musselburgh Golf Club de nos jours

Il semble bien que ces diables d’Écossais puissent légitimement se targuer d’avoir inventé le Jeu de Golf, comme ce sera le cas plus tard pour le Téléphone, la TV ou bien encore la Comptabilité, comme me le rappelait P. Fifty One un ami de là-bas, mais alors!

Mais alors! Que faire des voix qui s’élèvent pour en revendiquer la paternité?

1- Les Romains:

Où plutôt leurs descendants, qui pensent que le Golf ne serait qu’un dérivé du Paganica, un jeu qui consistait à envoyer à l’aide d’une canne incurvée une balle de cuir remplie de plumes dans un trou en moins de coups possibles, pratique qui aurait été introduite par les troupes lors des 142 années d’occupation romaine de la Caledonia (71-211).

2- Les Hollandais:

D’après eux, le Golf ne serait autre que le Kolven ou Kolf (la similitude des mots est troublante) un jeu pratiqué il y a bien longtemps par les Saxons et Frisons et introduit par les marchants qui commerçaient avec la côte est de notre chère Ecosse. Oui mais pour ce que l’on en sait, le Kolven se pratiquait principalement sur un enclos de dimensions réduites entouré de murs, avec un bâton plus long et lourd qu’un club de golf, utilisé pour frapper une balle bien plus grosse qu’une balle de golf, qui pouvait rebondir sur les murs et n’avait pas vocation à terminer dans un trou.

3- Les Flamands:

Chez eux comme dans le nord de la France, on parlait de jeux de Chole ou de Crosse, une activité ludique qui se pratiquait dès le XIVᵉ siècle à travers champs.

4- France et Italie:

Le Jeu de Mail, dont on trouve des écrits dès 1416, même si la canne utilisée pour frapper une balle en buis ou pour les plus riches en néflier, ressemble plus à un maillet qu’à un club de golf, il n’en demeure pas moins que le geste était très proche du swing. La coopération Franco-Écossaise durant la guerre de 100 ans rend plausible cette filiation. Par contre la théorie d’une paternité anglaise du Golf par l’introduction du Mail en Angleterre, sous le nom de Pall Mall, est à écarter puisqu’elle ne date que du XVIIe siècle.

5- Et l’Asie:

Le Chui Wan, appelé autrefois Bu Da (marcher et frapper) était pratiqué il y a plus de mille ans, comme l’attestent poèmes et tableaux. Ce jeu consistait à frapper une balle pour qu’elle atteigne un trou dans le sol.

En conclusion:

Si nous pouvons affirmer que GOLF n’est pas l’acronyme de Gentlemen Only Ladies Forbidden, pour le reste il semble évident qu’il trouve naissance en Ecosse au confluent de tous les jeux de balle, importés ou rapportés sur une terre où les hommes ont su en faire une synthèse, établir des codes, définir le matériel et élaborer les premiers parcours qui seront principalement des links, dressés sur ces bandes côtières faites de sable et de zones herbeuses entre mer et espaces cultivables.

Mais ceci est une autre aventure que nous vous proposerons rapidement et pour laquelle nous vous donnons rendez-vous à Perth en 1502.

Interprété en s’inspirant de documents dont scottishgolfhistory, Société Française d’Etudes Écossaises, Wikipédia, etc.

Derniers articles

Publicitéspot_img

ACTUS CIRCUITS