Ladies European Tour – Bilan 2018

Depuis sa création en 1978, si l’enveloppe globale des dotations n’a pas fondamentalement changé, c’est bien le contenu du calendrier, en l’occurrence le nombre d’épreuves offertes aux candidates sur le vieux continent qui pose problème. Aujourd’hui, son niveau est tel qu’il ne permet pas d’assurer une activité à temps complet. En effet le Tour en Europe seule, ne compte plus qu’une dizaine de tournois (dont les majeurs aux accès limités), soit guère plus que son satellite (qui lui souffre, en plus, d’un déficit préoccupant de dotation).

Dans un environnement où les circuits asiatiques connaissent un succès grandissant, les temps deviennent difficiles pour celles qui n’ont pas fait le choix ou eu les moyens d’aller guerroyer sous d’autres cieux. Aussi, plus que jamais ma recommandation reste très engagée en faveur d’une préparation dès le plus jeune âge, à l’anglais, au Golf de haut niveau et aux filières de bourses vers les Universités U.S. Nous ne sommes, ni le Royaume Uni avec notre culture sportive universitaire, ni le Japon ou la Corée du Sud avec nos programmes spécifiques, alors contentons nous de faire comme les autres et au moins aussi bien que les autres!

En attendant nous allons en profiter pour parler non seulement des bénéficiaires des Awards de fin de saison, mais aussi des vainqueurs de chacune des épreuves.

Georgia Hall: Remporte son second titre au Mérite du LET et devient, à 22 ans, la plus jeune joueuse de tous les temps à décocher ces 2 titres de manière consécutive, renvoyant aux oubliettes, sans pour autant le pulvériser le record de Dame Laura qui datait de 1986 (Laura avait 23 ans)

Elle a été aussi nommée 2018 Player of the Year par ses collègues Pros.

Georgia Hall est née à Bournemouth, Angleterre et compte 3 victoires à son compteurs, 1 LPGA/LET Majeur, 1 ALPG et 1 LETAS.

 

Julia Engström: S’est vue remettre le LET Rookie of the Year Award par la laureate de 2017, notre Camille Chevalier. La native de Bjärred, Suède , 17 ans, passée Pro cette année, qui termine un Law and Business degree en Université, se classe 17th du Mérite, compte cette année 2 victoires sur le LETAS (le Finnish Open et le Santander Golf Tour El Prat). De son court passage chez les amateurs on retiendra, en 1014 à 13 ans, sa victoire au Skandia Tour Elit et en 2016 à 15 ans, le titre au prestigieux British Ladies Amateur Championship.

 

Anne Van Dam: En profitant d’un mauvais coup d’Aza qui venait de perdre sa balle dans le pente rocailleuse de l’arrière du trou du dernier Par 3 du parcours, Van Dam empoche sa deuxième victoire de l’année sur les terres Espagnoles (après le Mediterranean Ladies Open à Sitges, c’est l’Andalucia Open de Espana à La Quinta qui tombe dans son escarcelle). La native d’Arnheim aux Pays-Bas (sur le Rhin inférieur), 23 ans, passée Pro en 2015 détentrice d’une victoire en Finlande sur le LETAS, puis de l’International de Xiamen en Chine, nous offre là une année 2018 exemplaire où elle à filé s’installer à Orlando car elle évoluera en 2019 sur le LPGA Tour et le LET. Côté amateur on retiendra sa présence dans l’équipe européenne de Junior Solheim Cup en 2013.

Et pour les autres épreuves en Europe:

Lalla Meryem Cup, Jenny Haglund: 19-22 avr 2018 – La Suédoise native de Karlstad, 25 ans, va lors du dernier tour de la Lalla Meryem Cup aux portes de l’Europe au Maroc rejoindre l’Australienne Sarah Kemp et l’amie Tchèque Klára Spilková et s’en débarrasser en playoff.

Jenny est passée Pro en 2016 et évolue sur le LET.

 

Jabra Ladies Open, Astrid Vayson De Pradenne*: 31 mai-02 juin 2018 – Cette épreuve sourit aux Françaises, puis qu’après Val Derrey en 2016 et Isa Boineau en 2017, c’est la native d’Avignon Astrid Vayson de Pradenne, 33 ans, qui décrochait la qualification pour Evian, et cerise sur le gâteau, sa carte pour le LET 2019 en estourbissant d’un birdie l’Allemande Karoline Lampert dès le premier trou de playoff. Belle récompence pour cette sportive venue au golf sur le tard (15 ans).

*Astrid à gauche sur la photo, Céline Herbin à droite.

ASI Ladies Scottish Open, Ariya Jutanugarn: 26-29 juil 2018 – ASI Ladies Scottish Open. Et la troisième couronne de l’année pour la Thaïlandaise de Bangkok, 23 ans, qui en profitait pour reprendre les commandes du Classement mondial. Minjee Lee lui aura couru après une bonne partie de la dernière journée sans jamais la rattraper. Notre Céline Boutier terminait T35 en compagnie de la grande sœur.

Rien à ajouter!

Ricoh Women’s British Open, Georgia Hall: 02-05 août, lire >>>

 

 

 

 

Lacoste Ladies Open de France, Caroline Hedwall: 06-09 sept 2018, la Suédoise native de Täby, passée par Oklahoma State University, 29 ans, aux 8 victoires Pros va décrocher là la 9ème victoire de sa carrière dont la 6ème sur le LET (les autres ayant été obtenues sur l’ALPG). Passée Pro en 2011, elle remportera le New South Wales Open en Australie dès ses débuts en Janvier puis sur le LET, l’Allianz Ladies Slovak Open en Mai, le Finnair Masters en Juillet, l’UNIQA Ladies Golf Open n Septembre, et le Hero Women’s Indian Open en Décembre.

Caroline était membre (comme Audrey Goumard) de la dernière équipe de Ping Junior Solheim Cup ayant offert le titre à l’Europe (2007).

Evian Championship, Angela Stanford: 13-16 Sept 2018, la cause semblait entendue Angela allait devoir se contenter de la place de runner-up! (Une situation somme toute confortable lorsque l’on a 39 ans et que l’on évolue dans un environnement de haut niveau dominé désormais par les gamines) Quand soudain, Amy Olson (née Anderson), au 18, d’un double lui  offrit la victoire!

Angela, née et élevée à Fort Worth, 40 ans, s’était bâtie une réputation de Texane au cuir solide chez les Horned Frogs de TCU en collectionnant titres et récompenses. Diplômée en 2000, elle passera Pro dans la foulée, remportera son premier titre sur le Future Tour (Symetra) avant de décrocher son droit de jeu sur le LPGA Tour grâce à une 4th place aux cartes. Elle comptabilise à ce jour 7 victoires dont 6 sur le LPGA Tour. Ce qui pourrait semblait juste si l’on observait pas l’ensemble sous un autre angle:

A ce jour, plus de 430 départs, 335 cuts passés, 105 Tops 10 dont 95 sur le LPGA Tour et 11.152.000$ engrangés.

 

Estrella Damm Mediterranean Ladies Open, Anne Van Dam: 20-23 sept 2018

 

 

 

Andalucia Costa del Sol Open de Espana, Anne Van Dam: 22-25 nov 2018, Lire >>>

Et hors Europe:

Oates Vic Open, Minjee Lee, Australie: 01-04 fév 2018, Lire >>>

 

 

 

 

ActewAGL Canberra Classic, Australie, Jiyai Shin: 09-11 fév 2018, Lire >>>

 

 

 

 

 

Ladies Classic Bonville, Australie, Céline Boutier: 22-25 fév 2018, Lire >>>

 

 

 

 

 

Women’s NSW Open, Australie, Meghan Maclaren: 01-04 mars 2018, Lire >>>

 

 

 

 

 

Investec SA Women’s Open, Afrique du Sud, Ashleigh Buhai (Simon): 08-10 mars 2018, Lire >>>

 

 

 

 

Ladies European Thailand Championship, Thaïlande, Kanyalak Preedasuttijit: 21-24 juin 2018,

 

 

 

 

Hero Women’s Indian Open, Inde, Becky Morgan: 18-21 oct 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *