13-16 sept – Majeur LPGA/LET – The Evian Championship

Evian-les-Bains, France
Purse: $3,850,000

En 2017, Anna Nordqvist remportait l’épreuve en battant l’Américaine Brittany Altamore dès le premier trou de playoff.

Katherine Kirk, Lydia Ko et Moriya Jutanugarn se partageaient la troisième place. Nos deux rescapées Joanna Klatten et Karine Icher terminaient 40ème et 70ème respectivement.

Cette année nous allons croiser: 4 françaises, Céline Boutier, Camille Chevalier, Céline Herbin et Astrid Vayson de Pradenne (qualifiée au Jabra). Mais aussi nos habituées venues d’ailleurs, Aza, Brooke, Cristie, Minjee, Klára, Madelene, les sœurs Jutanugarn et Korda, Park (Sung Hyun).

A noter la présence de 4 amateurs, Rachel Heck de Memphis TN, vainqueur de la Polo Junior Classic (que l’on devrait retrouver bientôt sur les bancs de Stanford  où elle est engagée verbalement); Hae-Ran Ryu vainqueur de l’Evian Asian Challenge; Alana Uriell des Razorbacks d’Arkansas et Albane Valenzuela des Cardinals de Stanford (ces deux dernières ayant bénéficié d’une invitation Sponsor).

Résultats >>>

Angela Stanford

16/09, au final: La messe semblait dite depuis longtemps, Amy Olson, 26 ans, malgré une journée en dents de scie,  allait s’offrir le titre et son meilleur résultat sur le LPGA depuis son T7 de 2014. Angela Stanford, la joueuse aux 18 ans de carrière sur ce Tour, l’avait bien rejointe au 15, mais avait d’un double au trou suivant réintégré l’essaim de frelons agglutiné à -11. Tout allait pour le mieux alors pour Olson car Stanford malgré un birdie au 17 qui n’était suivi que d’un par au 18 ne semblait plus pouvoir espérer autre chose qu’une place d’honneur. C’était sans compter sur le démon du Golf qui en laissant Olson multiplier les coups de clubs allait la priver de la victoire et l’offrir à une Stanford submergée par l’émotion..

Je vous laisse découvrir le contenu de ce Top10 final tout bonnement impressionnant avec une petite pensée pour Georgia Hall (l’anglaise, l’autre a terminé en playoff au WPGA International Challenge) qui va devoir oublier cette dernière journée sans saveur. Maria Torres finit T26, Aza et Carlota T33, Anna T44, Camille T65 et Céline (Boubout) T69.

Ryann O’Toole

15/09, Tour 3: Amy Olson, d’un 65 batti sur 4 birdies et 1 eagle, largue les copines (-14).

On notera par ailleurs 4 intrusions dans le Top10: Sei Young Kim qui d’un 64 se hisse en 2 (-12), Inbee Park qui rejoint Georgia Hall et Angela Stanford en T4, O’Toole et Lee6 qui se glissent en T7.

Sont exclues de ce Top10: Maria Torres désormais à 5 longueurs de la tête en T11; Mi Hyang Lee T13; Brooke Henderson, Jenny Shin et So Yeon Ryu en T16; Carlota Ciganda en T21.

Puis en remontant la file: Aza en T28, Ariya T48, Moriya T50 en compagnie de la rescapée des amateurs, Camille avec la tenante du titre en T52 et en T61 Céline (Boutier).

14/09, Tour 2: 2 bogeys d’entrée puis Maria Torres va se ressaisir et conserver la tête. Longtemps accompagnée au tableau par Carlota Ciganda qui finira par concéder un bogey, c’est finalement Amy Olson à 2 trous de la fin, puis Mo Martin et surtout Mi Hyang Lee (d’un spectaculaire eagle au dernier trou) qui vont venir s’agglutiner à la barre. Côté Françaises, Camille Chevalier (T51) et Céline Boutier (T61) poursuivent leur chemin, par contre Céline Herbin et Astrid Vayson de Pradenne nous quittent. Disparaissent également, Cristie Kerr, Lexi Thompson, Klára Spilková, Madelene Sagström et Albane Valenzuela.

13/09, Tour 1: Un départ difficile, rapidement corrigé et un retour ourlé de 3 birdies et 1 eagle, et voilà Maria Torres* qui partage la tête de course avec la Navarra Carlota Ciganda, l’Américaine Austin Ernst accrochée à leurs sacs. 15 prétendantes dont Nasa Hataoka (encore!), Brooke Henderson, So Yeon Ryu, Inbee Park, Georgia Hall rodent dans le Top10. Nos Françaises sont signalées en T27 (Céline Boutier), T78 (Camille), T88 (Astrid) et T97 (Céline Herbin).

Rattrapée par ses problèmes de dos, Caroline Inglis, s’est battue en vain toute la journée avant d’abandonner.

 

*Maria est la première Porto-ricaine membre du LPGA Tour à temps plein (une Cat 12 obtenue en 2017 à la finale des cartes). Passée Pro en décembre 2017, elle vit des débuts encourageants, a participé à 20 tournois, franchi tous les Cuts et accroché 3 Top10.

Maria est diplômée de Florida (2017) où chez les Gators elle côtoya l’amie Camilla Hedberg de 2013 à 2015.  

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *