14.4 C
Toulouse
jeudi 18 août 2022
spot_img

Dernières news

04-07 août – Majeur – AIG Women’s Open (Women’s British Open) – Une remontada en T7 signée Céline!

Muirfield, The Honourable Company of Edinburgh Golfers, Gullane, East Lothian, Scotland.

144 joueuses en lice pour cette 47ème édition d’un Women’s British Open devenu Majeur en 2001 qui a vu son nom évolué avec les Sponsors. Aujourd’hui AIG Women’s Open, il est doté de 6.800.000 dollars et la tenante du titre est Anna Nordqvist qui est bien présente pour le défendre.

On va y croiser 18 membres du TOP 20 du classement mondial dont la N°1 Européenne Céline Boutier.

Céline qui est accompagnée de 2 autres Françaises: Perrine Delacour et Céline Herbin.

Sont également présentes Ayaka Furue (la vainqueur du récent Scottish), Sophia Shubert (l’héroïne de l’Evian Championship), Maude-Aimee LeBlanc (qui vient de sécuriser sa carte 2023 du LPGA Tour) et les Amateurs Jess Baker (Angleterre), Anna Davis (Etats-Unis), Caley McGinty (Angleterre), Savannah De Bock (Belgique), Mizuki Hashimoto (Japon), Ingrid Lindblad (Suède) et Rose Zhang (Etats-Unis).

Leaderboard >>>

07 août, au final: In Gee Chun allait relever la tête et revenir à hauteur de Ashleigh Buhai au terme des tours conventionnels et il faudra attendre le 4ème trou de playoff pour voir cette dernière l’emporter.

Hier, on la croyait perdue, mais Céline a refait surface, remonté 22 places, pour terminer en T7 en compagnie, excusez du peu, de Nasa Hataoka, Brooke Henderson, Lydia Ko, Stephanie Kyriacou et Atthaya Thitikul!

Céline Boutier

06 août, tour 3: La Sud-Africaine Ashleigh Buhai signe un 64 (-7, -14 total), meilleur score du jour et écœure la concurrence en expédiant In Gee Chun et Hinako Shibuno à 5 Pas (-9). De bonnes choses dans cette journée avec 5 entrées dans le TOP 10 dont Atthaya Thitikul, Brooke Henderson et Hyo Joo Kim et de moins bonnes avec Hannah Green qui file en T19 ou Céline Boutier victime d’un retour calamiteux qui plonge en T29.

05 août, tour 2: Changement de leader! In Gee Chun prend le pouvoir (-8)! Hinako Shibuno a glissé en T7 où elle retrouve Céline Boutier (-4).

Perrine Delacour et Céline Herbin sont passées à la trappe en compagnie de 78 compagnes d’infortune dont la tenante du titre Anna Nordqvist, Carlota Ciganda, Savannah De Bock (a), Maude-Aimé LeBlanc, Sophia Schubert et la N°1 mondiale Jin Young Ko. Matilda Castren avait abandonné.

04 août, tour 1: La Japonaise Hinako Shibuno du groupe du matin était rentrée porteuse d’un 65 (-6), immédiatement suivie par Jessica Korda (66, -5). Un haut de tableau qui ne bougera pas de la journée.

Céline Boutier pointe en T5 (-3), Perrine Delacour en T13 (Par) et Céline Herbin T118 (+6).

Si Savannah De Bock (a) est en relative bonne position à +3, Maude Aimee LeBlanc (+5) et Sophia Schubert (+8) vont devoir, tout comme Céline Herbin, donner un sérieux coup de collier pour échapper à la faucheuse.

Un peu d’histoire

A propos du Club hôte

Une vie étroitement liée à celle de la plus ancienne Association du Monde du Golf: The Honourable Company of Edinburgh Golfers.

Détails >>>

A propos de l’Open

En 2001, Se Ri Pak remportait la première édition du Weetabix Women’s British Open Championship à Sunningdale, Berkshire qui était devenu Majeur. (Photo credit should read MARTYN HAYHOW/AFP via Getty Images)

Initié par la LGU en 1976, pour servir de pendant à l’Open Championship, « The Open », des hommes, il eut parfois quelques difficultés à trouver des Clubs candidats pour l’accueillir, aussi nous ne saurions trop remercier le Royal Birkdale qui le fit à deux reprises en 1982 et 1986. Mais au fur et à mesure que son prestige augmentait, de plus en plus de Clubs se mirent sur les rangs et accueillir le tournoi, Turnberry (2002) et Royal Lytham & St Annes (1998, 2003, 2006), de nouveau le Royal Birkdale (2000, 2005, 2010). Le Old Course de St Andrews (2007).

Si depuis 2010, quatre sites supplémentaires de « The Open » sont devenus les hôtes de l’épreuve féminine: Carnoustie (2011), Royal Liverpool (2012), Royal Troon (2020) et Muirfield cette année, elle n’a pas encore été disputée sur deux parcours de l’Open des Messieurs: Le Royal St. George’s dans le sud-est de l’Angleterre et Royal Portrush en Irlande du Nord.

Depuis 1994 le Women’s British Open est co-sanctionné par le LPGA Tour, il est devenu Majeur en 2001.

2001 – Sunningdale Golf Club, BerkshireEngland

SUNNINGDALE, ENGLAND – JUNE 01: The par 3, 8th hole on the Old Course at Sunningdale Golf Club, on June 01, 2005 in Sunnungdale, England. (Photo by David Cannon/Getty Images)

Elles étaient quatre Françaises au départ: Karine Icher, Patricia Meunier-Lebouc, Marine Monnet et Catherine Schmitt.

A l’aube du dernier tour, tout semblait sourire à l’Écossaise Catriona Matthew, elle était en tête avec 1 coup d’avance sur sa compatriote Janice Moodie et la Coréenne Hi Hyun Kim. Mais ce dimanche allait lui être fatal, Se Ri Pak partie T9 avec 4 coups de retard, allait s’offrir un eagle dès le #1 et 4 birdies plus tard attendre sagement au Clubhouse en signant un 66. Pak remportait le 3ème Majeur d’une carrière qui en compterait 5.

Marine terminait T56, Karine T60, Patricia T64.

2002 – Turnberry Ailsa, Girvan, Ayrshire Scotland

7 Françaises: Virginie Auffret, Stéphanie Arricau, Karine Icher, Valérie Michaud, Sandrine Mendiburu, Patricia Meunier-Lebouc et Marine Monnet.

Au matin du dernier tour la Philippine Jennifer Rosales et la Suédoise Carin Koch partageaient le commandement et semblaient promises à un règlement de compte entre membres d’une même partie pour désigner la gagnante. Il n’en fut rien, Jennifer trébucha au 6 et Carin dévissa au 8. Laissant l’Aussie Karrie Webb, qui d’un sans faute ourlé de 6 birdies avait rejoint le sommet quelques instants plus tôt, filer avec le Trophée, signer sa 3ème victoire au Bristish, remporter son 6ème Majeur, elle en compte aujourd’hui 7.

Marine terminait T18, Patricia T24.

2003 – Royal Lytham & St Annes, Lancashire, England

5 Françaises: Stéphanie Arricau, Virginie Auffret, Karine Icher, Ludivine Kreutz et Patricia Meunier-Lebouc.

A la barre on trouvera successivement, l’Aussie Karrie Webb et l’Américaine Wendy Ward (une ancienne d’Arizona State, sortie la même année que la Française Kristel Mourgue d’Algue) au premier tour (-5), Wendy Ward et Si Ri Pak au second (-6), Patricia Meunier-Lebouc seule au troisième (-10) et enfin
Annika Sörenstam qui va profiter du bogey de Se Ri Pak au 18 pour décrocher le sixième de ses 10 Majeurs.

Patricia terminerait seule cinquième.

2004 – Sunningdale Golf Club, BerkshireEngland

7 Françaises: Stéphanie Arricau, Virginie Auffret, Virginie Beauchet, Sophie Giquel-Bettan, Karine Icher, Patricia Meunier-Lebouc et Gwladys Nocera (a).

Au matin du dernier tour, l’Aussie Rachel Hetherington et l’Américaine Heather Bowie Young partageaient le pourvoir (-12) mais elles n’auront pas le temps d’en profiter, l’Anglaise Karen Stupples que l’on avait déjà aperçue en tête au soir du premier tour, va d’un eagle au #1, suivi d’un albatros au #2, filer vers la victoire.

Patricia terminera T38, Gwladys T50.

2005 – Royal Birkdale Golf Club, Southport, Merseyside, England

5 Françaises: Karine Icher, Ludivine Kreutz, Patricia Meunier-Lebouc, Marine Monnet et Gwladys Nocera.

La Coréenne Jeong Jang va prendre le large dès le premier tour, les Stahle (a), Kerr, Sörenstam vont successivement se lancer à sa poursuite, sans succès, elle terminera à -16, avec 4 coups d’avance sur Sophie Gustafson et 6 sur Young Kim et une gamine de 15 ans encore amateur: Michelle Wie*.

Gwladys terminera T42.

*Michelle Wie allait passer Pro peu de temps après. Deux ans plus tard, elle intégrait Stanford où elle avait quelques entrées, son grand-père y avait enseigné, et un oncle et une tante y avaient étudié. Elle ne joua pas dans l’équipe universitaire car son statut professionnelle était incompatible avec le règlement de la NCAA. Elle y bénéficiera d’un programme aménagé, n’étudiant que durant les trimestres d’automne et d’hiver, consacrant le reste du temps aux compétitions du circuit LPGA. En 2012, elle en sortait titulaire d’une licence en communications.

2006 – Royal Lytham & St Annes, Lancashire, England

8 Françaises: Stephanie Arricau, Virginie Auffret, Sophie Giquel-Bettan, Karine Icher, Luduvine Kreutz, Patricia Meunier-Lebouc, Gwladys Nocera, Jade Schaeffer.

Tout avait bien débuté pour l’expérimentée Juli Inkster qui coupait la ligne au soir du premier tour avec 3 encablures d’avance sur l’Italienne Silvia Cavalleri et 4 sur un groupe où figurait Gwladys Nocera. Une position qu’elle allait tenir le lendemain alors que Gwladys avait glissé en T7 dans une flottille où figuraient entre autres, Annika Sörenstam et une certaine Sherri Steinhauer (une ancienne de ces Longhorns si chères à notre Agathe Laisné) une Américaine née du côté de Madison en Wisconsin. La route, Steinhauer allait la prendre seule dès le lendemain et n’allait pas dilapider ses rêves, elle remportait l’épreuve avec 3 coups d’avance sur Cristie Kerr et Sophie Gustafson.

Karine terminait T10, Gwladys T16 et Patricia T42.

2007 – Old Course at St Andrews, Fife, Scotland 

5 Françaises: Sophie Giquel-Bettan, Karine Icher, Virginie Lagoutte-Clement, Patricia Meunier-Lebouc et Gwladys Nocera.

Karine et Virginie termineront T16 et Gwladys T33 d’un tournoi dominé par la native de Guadalajara, Lorena Ochoa.

D’un -6 exempt de tout bogey, la Mexicaine avait pris le large dès la première ronde. Si les candidates se succédèrent au fil des tours autour du trône, elle les confina dans des seconds rôles et c’est finalement la Suédoise Maria Hjorth et la Coréenne Jee-Young Lee qui à 4 longueurs resteront dans les annales comme ses dauphines.

2008 – Sunningdale Golf Club, BerkshireEngland

3 Françaises: Anne-Lise Caudal, Karine Icher et Gwladys Nocera.

Cette année là, l’inoxydable Juli Inkster, aux 29 ans de carrière et 41 victoires dont 7 majeurs, allait d’entrée mettre la barre très haut rentrant du premier tour avec 5 birdies et 1 eagle. Mais la jeunesse était agressive et la Californienne allait petit à petit s’user pour finir en T14. C’est finalement la Coréenne Ji Yai Shin* qui allait s’imposer.

Gwladys Nocera terminait T64.

*Shin qui descendait d’une longue lignée de golfeurs avait vécu des moments difficiles. A 16 ans, alors qu’elle s’entraînait au practice, elle fut avertie par téléphone du décès de sa mère dans un accident de la route d’où son frère et sa soeur sortaient grièvement blessés (elle s’installera dans l’hôpital, où ils demeurèrent plus d’un an, pour les assister). A la sortie, elle utilisera l’argent de l’assurance vie de sa défunte maman pour financer son début de carrière (elle ne manquera pas de dédier chacune de ses victoires à la mémoire de sa mère) et subviendra aux besoins de sa famille qu’elle emmènera vivre en Géorgie à Atlanta. Passée par le KLPGA et le LPGA of Japan, elle fréquentera le LPGA Tour de 2009 à 2013. Elle sera la première Asiatique à devenir N°1 mondiale, poste qu’elle occupera 25 semaines. Elle comptabilise 57 victoires Pro dont l’Evian Masters en 2010 et 2 Majeurs (2 fois le British Open).

2009 – Royal Lytham & St Annes, Lancashire, England

4 Françaises: Anne-Lise Caudal, Karine Icher, Jade Schaeffer et Gwladys Nocera.

T11 au soir du premier tour, la native d’Edinburgh, Catriona Matthew, allait dès le lendemain rectifier le tir et d’un 67 venir s’installer à la barre en compagnie de l’Italienne Guilia Sergas, avant de s’assurer au troisième tour une avance de 3 coups. Avance qu’elle dilapidera sur les 10 premiers trous de la dernière ronde, se faisant rejoindre par Ai Miyazato avant de la larguer au 13, en enchaînant 3 birdies de suite. Paula Creamer aurait pu être sa dauphine, mais d’un vilain double au 18, elle céda la place à Karrie Webb qui avait signé une heure plus tôt la meilleure carte de la journée.

Jade terminait 27ème, Anne-Lise T59.

2010 – Royal Birkdale Golf Club, Southport, Merseyside, England

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

8 Françaises: Caroline Afonso, Mélodie Bourdy, Anne-Lise Caudal, Sophie Giquel-Bettan, Karine Icher, Virginie Lagoutte-Clement, Gwladys Nocera et Jade Schaeffer.

C’était la cinquième visite du British Women’s Open au Royal Birkdale et sa seconde en tant que tournoi Majeur du LPGA Tour. Si la Taïwanaise Yani Tseng avait accepté de partager le pouvoir au premier tour avec l’Australienne Katherine Hull, elle allait ensuite prendre ses distances. Bien lui en avait pris car à la dernière ronde l’Aussie plus agressive faillit lui ravir la place, échouant à un coup d’un éventuel playoff.

Gwladys et Anne-Lise, qu’on avait croisées dans le TOP 10, terminaient respectivement T17 et T31; Karine T27

2011 – Carnoustie Golf Links, Angus, Scotland

6 Françaises: Caroline Afonso, Anne-Lise Caudal, Sophie Giquel-Bettan, Joanna Klatten, Virginie Lagoutte-Clement et Gwladys Nocera.

C’était la première visite des femmes sur ce parcours qui comptait déjà 7 passages de celui des messieurs, dont la 128th édition en 1999, qui allait nous révéler Jean Van de Velde, dans une aventure que nous pourrions commenter en reprenant les paroles (interprétées) de Frank Christian à propos de la défaillance de Billy Joe Patton en 1954 au Masters d’Augusta: « Gagner, l’aurait placé en haut et on l’aurait ensuite oublié, en perdant de cette manière, il construisit sa propre page d’immortalité »

Revenons aux Dames: La tenante du titre, mal partie va revenir des profondeurs du classement pour coiffer tout le monde et laisser sa dauphine Brittany Lang à 4 encablures. Caroline Masson qui avait attaqué la dernière journée avec 2 coups d’avance, allait plonger en T5.

Sophie terminait T59, Virginie T64.

2012 – Royal Liverpool Golf Club, Hoylake, Wirral Peninsula, England

6 Françaises: Anne-Lise Caudal, Valentine Derrey, Sophie Giquel-Bettan, Karine Icher, Joanna Klatten et Gwladys Nocera.

Il avait été programmé en fin de saison, en raison des Jeux Olympiques de Londres. Si ça se bousculait en tête lors du premier tour, la Coréenne Jiyai Shin allait ensuite calmer tout le monde en collant 5 longueurs à Inbee Park, il y eut bien une chicore entre Inbee Park et l’Aussie Karrie Webb mais c’était pour la seconde place car Jiyai allait terminer avec 9 longueurs d’avance.

Karine accrochait une T33.

2013 – Old Course at St Andrews, Fife, Scotland 

Que 3 Françaises! Céline Boutier, Karine Icher et Gwladys Nocera.

Second passage de l’épreuve à St Andrews avec un 3ème tour qui allait être perturbé par un vent qui obligea les organisateurs à suspendre le jeu à la mi-journée. La compétition ne reprenant que le dimanche où les leaders disputeront 36 trous.

Une compétition où la lutte semblait indécise avec 17 joueuses regroupées en 2 coups au soir du premier tour, à partir de la seconde ronde on crut que Morgan Pressel allait renouer avec la victoire, même si les Na Yeon Choi, Miki Sarki, Suzann Pettersen, Hee Young Park et Stacy Lewis se faisaient pressantes. Un dernier tour où Morgan allait d’un double au #12 voir la victoire s’envoler avant que de 2 birdies, au #17 et au #18 Stacy ne règle leurs comptes aux Coréennes.

Stacy* remportait là sa 8ème victoire sur le Tour et son 2nd Majeur.

Nos Françaises vont toutes terminer dans les points: Karine Icher (T22), Céline Boutier (encore amateur, Sophomore à Duke University) T56 et Gwladys Nocera (T63).

Lire: *Stacy, celle que l’on disait perdue pour le sport >>>

2014 – Royal Birkdale Golf Club, Southport, Merseyside, England

6 Françaises au départ: Valentine Derrey, Sophie Giquel-Bettan, Karine Icher, Joanna Klatten, Gwladys Nocera, Marion Ricordeau.

Ce sera le premier Majeur de Melissa (Mo) Martin, une Californienne de 31 ans, native de Pasadena, passée par UCLA, arrivée sur le LPGA Tour en 2012, après 6 années passées sur le Futures Tour (devenu depuis Symetra en raison du Sponsor principal).

Mo, va se porter aux avant-postes dès les premiers tours avant de décrocher en T7, à cause d’un vilain 77, au troisième. Dans le vent tourbillonnant de la dernière ronde son score s’annonçait, comme pour les autres, bien morose, lorsqu’au #18, un albatros lui permit de repasser sous le PAR et d’aller se préparer pour un possible playoff, qui n’eut pas lieu, car Shanshan Feng et Suzann Pettersen de purent faire mieux que rentrer dans le PAR total.

Chez les nôtres, Gwladys (T12), Sophie (T38), Valentine et Karine en T45.

2015 – Turnberry Ailsa, Girvan, Ayrshire, Scotland

27/07/2015. Ladies European Tour 2015. Ricoh Women’s British Open 2015, Trump Tunberry, Scotland. July 24-26. Michelle Wie of the USA tries on the pipers hat in front of the Turnberry lighthouse. Credit: Tristan Jones

8 Françaises: Lucie André, Isabelle Boineau, Céline Boutier (a), Anne-Lise Caudal, Karine Icher, Gwladys Nocera, Marion Ricordeau, Jade Schaeffer.

Sur ce parcours où j’ai longtemps rêvé de passer mes vieux jours, le regard tourné vers Ailsa Craig, cet îlot qui servait de relais aux Irlandais partis chercher du travail à Glasgow, nous allons voir Hyo-Joo Kim, Suzann Pettersen, Jin-Young Ko et Teresa Lu se succéder à la barre. Mais au dernier tour, Inbee Park, partie de la T5, allait à coup de birdies et d’un eagle empoché au #14 refaire son retard et profiter de la défaillance de Jin-Young Ko au #16 pour filer vers la victoire avec 3 coups d’avance.

Gwladys terminait T44.

2016 – Woburn, Marquess Course, Buckinghamshire, England

3 Françaises: Isabelle Boineau, Karine Icher, Gwladys Nocera.

Mirim Lee prendra le large au premier tour, se fera pratiquement rejoindre au second par Ariya Jutanugarn et Shanshan Feng. Ariya qui prendra le pouvoir au 3ème et ne le lâchera plus, malgré un double au #16 de la dernière ronde.

Karine terminait T25.

2017 – Kingsbarns Golf Links, St. Andrews, Fife, Scotland

2 Françaises: Karine Icher et Joanna Klatten.

C’était la première venue du Women’s British Open à Kingsbarns situé à une grosse douzaine de kilomètres de St Andrews. Michelle Wie signera la meilleure carte du premier tour, avant de dégager dès le lendemain du TOP 10, abandonnant la place à la rieuse Coréenne In-Kyung Kim, une joueuse qui visitait les greens du LPGA Tour depuis déjà 10 ans. Elle prendra le large on ne la reverra plus, ne laissant aux concurrentes que l’espoir d’une seconde place qui semblait sourire à Michelle Wie revenue, du moins jusqu’au 12, car la suite manquait de réussite et elle termina T3.

Karine se classait T23.

2018 – Royal Lytham & St Annes, Lancashire, England

Georgia Hall, Getty Images

4 Françaises: Céline Boutier, Céline Herbin, Agathe Laisné (a) et Astrid Vayson De Pradenne.

Si l’Aussie Minjee Lee, d’un 65, avait pris la tête au soir du premier tour, elle allait dès le lendemain laisser les commandes à la Thaïlandaise Pornanong Phatlum. Un poste que celle-ci occupait toujours au départ de la dernière journée, mais elle allait dès le #1 être rejointe par la native de Bournemouth, 22 ans, Georgia Hall. La lutte s’annonça indécise jusqu’au #17, où un double mis fin aux rêves d’hégémonie de Phatlum.

Céline Herbin terminait T61.

Georgia Hall a été promue Membre de l’Ordre du British Empire (MBE), pour service rendu au Golf, par la Reine Elizabeth II en Juin 2019.

Agathe

Agathe qui venait de terminer sa première année (Freshman) chez les Longhorns de Texas à Austin, n’allait pas passer le CUT. Elle peut malgré tout être fier de son palmarès universitaire encore inachevé, jugez-en plutôt

• WGCA All-America [2019 First Team]
• Golfweek All-America [2019 Second Team]
• Big 12 individual champion [2019]
• Big 12 Player of the Year [2019]
• All-Big 12 Conference [2019]
• Big 12 All-Tournament Team [2019]
• WGCA All-American Scholar [2018]
• Academic All-Big 12 [2018 Rookie Team, 2019 First Team]
• Big 12 Academic Honor Roll [Fall 2017, Spring 2018, Fall 2018, Spring 2019]
• Augusta National Women’s Amateur participant [2019]
• Arnold Palmer Cup International team member [2019]
• European Ladies Champion [2017]

Elle a manqué le dernier semestre d’automne à cause d’une intervention chirurgical sur sur son ligament croisé antérieur. Nul doute que nous la reverrons bientôt.

2019 – Woburn, Marquess Course, Buckinghamshire, England

5 Françaises au départ, Céline Boutier, Valentine Derrey, Céline Herbin, Karine Icher et Agathe Sauzon.

La Sud-Africaine Ashleigh Buhai contrôlera la course durant les deux premiers tours. Mais, de trois bogeys encaissés sur le retour du troisième, elle ouvrira la porte à la Japonaise Hinako Shibuno qui malgré un double consenti au #3 du dernier tour s’emparera du Trophey.

Céline Boutier termine T6.

Héroïque Céline Boutier qui allait, d’un 66, remonter de je ne sais où pour terminer seule sixième.

2020 – Royal Troon Golf Club, South Ayrshire, Scotland.

3 Françaises étaient au départ, Céline Boutier, Perrine Delacour et Céline Herbin.

Sophia Popov, la Germano-Américaine qui court sous la bannière allemande remportait l’épreuve et devenait la première Allemande à remporter un tournoi Majeur.

T39 pour Perrine Delacour et T51 pour Céline Herbin.

2021 – Carnoustie Golf Links, Carnoustie, Scotland.

5 Françaises, Céline Boutier, Perrine Delacour, Céline Herbin, Lucie Malchirand et Agathe Sauzon étaient au départ.

Après le LPGA Championship en 2009, l’Evian Championship en 2017, Anna Nordqvist remporte son troisième Majeur!

Seule rescapée française Perrine Delacour accrochait une T34.

Derniers articles

Publicitéspot_img

ACTUS CIRCUITS