14.4 C
Toulouse
jeudi 18 août 2022
spot_img

Dernières news

Parcours – Muirfield – Siège de « The Honourable Company of Edinburgh ».

Situé à Guillane, à une trentaine de kilomètres à l’est d’Édimbourg, il borde le Firth of Forth, cependant si la plupart les links longent la côte dans une direction à l’aller et dans le sens inverse au retour, ici il n’en n’est rien, le parcours est organisé en deux boucles de 9 trous, l’une jouée dans le sens des aiguilles d’une montre et l’autre dans le sens inverse. Cette configuration fait que vous êtes confronté à un changement de direction du vent trou après trou.

Ouvert en 1891, le tracé originel était l’oeuvre de Tom Morris Sr.

Old Tom Morris, ici avec son fils Young Tom Morris.

Tom Morris Sr., Joueur, il avait remporté l’Open britannique en 1861, 1862, 1864 et 1867, était aussi Green Keeper, Fabricant de clubs et de balles avant de s’adonner à la conception de parcours. Architecte, il est considéré comme le père du principe de la rosace qui fait que chaque série de 9 trous aboutit à proximité du Club-house. Touche à tout, il est aussi reconnu comme étant l’inventeur du golf moderne en s’étant fortement impliqué dans les méthodes de conception et d’entretien des structures des parcours, dans la standardisation des règles et des formes de jeu.

A ses débuts, le parcours qui avait accueilli son premier Open britannique en 1892, enchâssé dans un terrain limité par des murets de pierres sèches, souffrait de manque d’espace, une première acquisition au début du XXème siècle, mais surtout l’achat de 20 hectares supplémentaires permirent en 1923 de faire appel à Harry Colt pour revoir en collaboration avec Robert Maxwell, le Capitaine du Club, la disposition du parcours.

L’empreinte de Harry Colt est très présente en France où on la trouve entre-autres à Biarritz, Grandville, Le Touquet (Mer), St. Cloud, St. Germain, etc…

En 1935, Tom Simpson y fit quelques retouches, notamment sur le trou N°13.

Tom Simpson.

En 2010, en préparation de l’Open 2013, Martin Hawtree fut choisi par le R & A pour superviser les aménagements destinés à rendre le parcours compétitif pour recevoir le gratin professionnel mondial tout en préservant son côté ludique pour les membres.

Martin Hawtree, ici avec Donald Trump lors de la conception du Trump International Golf Links de Balmedie près d’Aberdeen.

Murfield a accueilli à ce jour 16 Open britanniques, nombre de compétitions de haut-niveau, dont des Ryder, Walker et autres Curtis, toutes masculines! Mais demain, 04 août 2022, sera un grand jour car il ouvre ses porte à l’Open britannique féminin.

Car « Gentlemen only, ladies forbidden », c’est fini!

En préambule, précisons qu’il ne s’agissait pas d’une pratique isolée, nombre de Clubs et non des moindres comme le Royal and Ancient of St. Andrews, le Pine Valley dans le New Jersey, Augusta National en Géorgie , etc.. avaient le même règlement, les femmes n’étaient pas admises en tant que membre du Club.

Ici, ça a simplement duré quelques années de plus. Les femmes n’y étaient admises qu’au compte-goutte pour jouer mais ne pouvaient accéder au Club-house et, bien entendu, il n’était pas question qu’elles deviennent membres.

Rien n’y faisait, le changement d’attitude des autres Clubs n’avait aucun effet sur les irréductibles défenseurs de la suprématie masculine et il fallut attendre la décision du R & A de mai 2016 qui retirait Muirfield des Clubs chargés en rotation d’organiser l’Open des Messieurs, pour qu’enfin, par un vote du 17 mars 2017, les membres du Club acceptent de revoir leur position et fassent de Nicola Sturgeon, la Première Ministre d’Ecosse, leur première membre féminine.

Derniers articles

Publicitéspot_img

ACTUS CIRCUITS