14.4 C
Toulouse
jeudi 18 août 2022
spot_img

Dernières news

LPGA Q-Series – C’est fini! Pauline sur le podium, Agathe T22 et Julie T53!

En Alabama, à Mobile, du 2 au 5 décembre, et à Dothan, la semaine suivante du 9 au 12.

Les Q-Series, c’est la phase finale d’une longue marche qui pour les moins capées a commencé au mois d’août dernier au Mission Hills Country Club de Rancho Mirage en Californie.

Au programme, 144 trous de strokeplay sur 2 week-end (du 2 au 5 puis du 9 au 12 décembre avec à chaque fois la possibilité de prolongation le lundi en cas de retard dû au mauvais temps. Un cut après les 72 trous de la première semaine où on garde les 70 meilleurs scores et ex-æquo (les scores des deux semaines sont cumulatifs).

En lice, 110 concurrentes dont 4 Françaises: Julie Aimé, Emma Broze, Agathe Laisné et Pauline Roussin-Bouchard. On notera aussi la présence de la N°1 de la Money List 2021 du LET, la Thaïlandaise Atthaya Thitikul qui vient de terminer sur le podium de l’Open d’Espagne. Enfin parmi les 8 joueuses amateurs, vous voudrez bien garder un œil sur les deux sœurs Hou, des Taïwanaises qui évoluent chez les Wildcats d’Arizona, la 5ème année Yu-Sang et la Junior Yu-Chiang. Avant leurs 18 printemps, à Taïwan, elles nourrissaient le projet de passer Pro, puis avaient finalement opté pour une formation universitaire.

Q-Series FINAL FIELD (PDF)

Scores >>>

12 décembre, c’est fini! Malgré le double du #16 (son 7e trou) elle aurait pu s’en sortir, mais ses 3 bogeys de suite, sur les premiers trous du retour vont lui être fatal et Julie termine hors du TOP45. Pour Agathe c’est la porte du TOP20 qui s’est refermée sous son nez. Quant à Pauline, elle avait résisté aux coups de boutoir de Na Rin An (cette Coréenne que l’on avait guère vue sur les terres américaines jusqu’à présent) mais au #17, un bogey, alors que sa rivale enfilait son 7e birdie du jour, allait lui être fatal et elle s’inclinait d’un tout petit point. Atthaya Thitikul complète le podium.

Quant aux Hou, ces Wildcats amateurs qu’on suivait depuis le début, la cadette termine T20 et l’aînée T30.

11 décembre, tour 7: Une bagarre de tous les instants, où Pauline malgré un eagle au #11 et un trou en 1 au #13 n’avait réussi à repousser Na Rin An qu’à 3 pas, jusqu’à ce qu’un double de cette dernière au #18 ne l’expédie à 5. Agathe, grâce à une carte de 69 s’est installée en T34. Allez Julie! Encore 18 trous, il faut tenir!

10 décembre, tour 6: Les départs avaient été à nouveau retardés par le brouillard matinal, puis il avait fallu terminer le tour d’hier interrompu par la nuit. Partant du #10, Pauline prenait un double d’entrée et se faisait rejoindre par Na Rin An, mais allait reprendre le contrôle de l’attelage, virer la mi-parcours avec 1 coup d’avance et en prendre 1 de plus au #9 (son #18) (-27). Julie et Agathe sont désormais du bon côté de la barrière, à -4 et -3 respectivement, elles ne doivent rien concéder car les Cowan, MacLaren, Van Dam, Fredgaard et autres Sharp sont prêtes à leur fondre dessus.

09 décembre, tour 5: 45mn perdues le matin à cause du brouillard et 14 joueuses dont Pauline et Julie auront à en terminer demain car la nuit les a surprises.

05 décembre: Pauline termine en tête et avance en deuxième semaine en compagnie d’Agathe, Julie et 71 furies. Une petite pensée pour Emma, ainsi que pour nos voisines du sud des Pyrénées.

Pauline

04 décembre, tour 3: Pauline a pris le pouvoir, talonnée par Hye Jin Choi (cette Coréenne du KLPGA au passé amateur brillant). Atthaya Thitikul et Peiyn Chien suivent à 2 longueurs. Julie continue sa marche en avant en T38, Agathe suit en T46 et Emma a de nouveau arasé un gros pan de la contre-performance du premier tour avec une voie toute tracée vers la deuxième manche. Grosse inquiétude pour nos amis d’Espagne qui pourraient n’avoir aucune représentante en seconde semaine.

03 décembre, tour 2: La Suédoise Linnea Johansson et la Coréenne Na Rin An (la N°67 du ranking mondial, qui évolue sur le KLPGA et que l’on avait déjà remarquée lors du BMW Championship en octobre) ont pris la tête en sortant du Crossings (-9), Pauline suit en T5 (-7), Agathe en T36 (-2), Julie T53 (Par). En T99, à +6, la situation est un peu plus compliquée mais loin d’être désespérée pour Emma qui sur le Falls, après un départ chaotique, a su produire une série impressionnante de sans-fautes.

Pauline

Quant à la N°1 de la Race to Costa del Sol, bien décidée à se faire une place au soleil sur le grand Tour, elle n’a pas trop tardé pour récupérer du voyage et rentre du Falls avec une carte de 65 qui lui permet de remonter 58 places en T12.

Atthaya

02 décembre, tour 1: Le Crossings semble avoir fait preuve de plus de mansuétude que le Falls envers les joueuses, aussi on attendra demain et le rééquilibrage pour brosser un état des lieux.

Elles étaient éligibles, dans l’ordre:

  • Les joueuses classées de 101 à 150 (et ex-æquo) sur le LPGA Tour après la Cognizant Founders Cup.
  • Les joueuses classées de 101 à 150 (et ex-æquo) sur le LPGA Tour après le Pelican Women’s Championship.
  • Les joueuses classées de 11 à 35 sur le Symetra Tour à la fin de la saison.
  • Les joueuses classées de 1 à 5 sur le LET après l’Andalucía Costa del Sol Open de España.
  • Les joueuses du TOP 75 du Rolex Ranking (car elles n’appartiennent pas toutes au LPGA Tour) à la date limite d’inscription au Stage II (car si elles étaient plus de 10, le complément avait dû en passer par ce Stage II).
  • Les qualifiées du Stage II.

A propos du concepteur des parcours hôtes

Robert Trent Jones Sr. avec ses fils Bobby and Rees, à August National dans les années 90s.

Robert Trent Jones Sr. était un architecte Anglo-Américain, né le 20 juin 1906 à Ince-in-Makerfield, Wigan (dans la banlieue de Manchester) de parents Gallois qui émigreront plus tard aux Etats Unis.

Après avoir terminé ses études à Cornell University, il débutera sa carrière en dessinant des parcours au Canada avant de se mettre à son compte dans les années 30.

Après la 2nd guerre mondiale il va concevoir le Peachtree Golf Club d’Atlanta en collaboration avec Bobby Jones, lequel Bobby Jones lui confiera le re-design des trous 11 et 16 d’Augusta National (A noter qu’il n’y avait aucun lien de parenté entre les deux Jones, aussi pour qu’il n’y ait pas de confusion, Robert commença à utiliser son deuxième prénom, Trent).

En 1955, il participa à la construction du Golf de Duke University à Durham en Caroline du nord.

En 1990, il fut chargé de concevoir un ensemble de 18 parcours en Alabama, un concept connu sous le nom de « Robert Trent Jones Golf Trail », développé par le « Retirement Systems of Alabama » pour diversifier les actifs du Fond de pension de l’Etat.

Lorsqu’il mourut le 14 juin 2000, il avait laissé sa signature sur plus de 500 parcours dans 45 Etats aux Etats Unis et dans 35 Pays de par le Monde.

Résultat de recherche d'images pour "duke university golf club photos"
Duke University Golf Club

Derniers articles

Publicitéspot_img

ACTUS CIRCUITS