14.4 C
Toulouse
vendredi 3 décembre 2021
spot_img

Dernières news

LEE WESTWOOD ET SON HISTOIRE AVEC LA RACE TO DUBAI

PAYSEngland
NE LE 24 Apr 1973
TAILLE:6ft 0ins (1.83 metres)
POINTS D’INTERERTSFilms, snooker, cars, horse racing, football – Nottingham Forest supporter
FAMILLEépouse – Helen Storey. ENFANTS – Samuel and Poppy

Lee Wetswood 47 ans a été la révélation de la Race to Dubai 2020 tant ses éclypses golfiques l’ont souvent reléguées au fond d’un classement durant sa carrière bien que formidable n’est pas un modèle de régularité. Donc Wedswood grand vainqueur sur la fin de saison a pu lever le fameux trophée en décembre 2020 et ainsi gagner pour la 4éme fois cette épreuve qui récompense pourtant la régularité. Il faut noter que le joueur anglais qui a été numéro 1 mondial et donc a damé le pion aux super starts américaine.  Né à Worksop, dans le Nottinghamshire Lee a commencé à jouer au golf à 13 ans avec un demi jeu acheté par ses grands-parents. Sportif de talent à l’école, Lee a également joué au rugby, au cricket et au football.

En 1990, Lee a remporté son premier tournoi amateur et a été couronné champion junior du comté de Nottinghamshire en 1992. Après avoir remporté le championnat britannique des jeunes en 1993, Lee est passé professionnel et a fait sa première saison sur le circuit européen en 1994, terminant 43e à l’Ordre du mérite.

En 1996, Lee a remporté son premier tournoi professionnel, le Volvo Scandinavian Masters, qui a été suivi de près par le Sumitomo VISA Taiheiyo Masters au Japon. Son succès s’est poursuivi en 1997, en défendant son titre japonais et en remportant l’Open de Malaisie, le Volvo Masters en Espagne et l’Open d’Australie Holden, pour finalement battre Greg Norman en éliminatoires.

En 2000, Lee a remporté sept tournois impressionnants dans le monde entier et s’est vu décerner l’Ordre du mérite du Tour européen, mettant ainsi fin aux sept années de domination de Colin Montgomerie sur le Tour européen.

Entre 2001 et 2009, Lee a remporté six autres victoires et a eu deux enfants, Samuel (2001) et Poppy (2004). Lee a terminé la saison 2009 en remportant le premier championnat du monde de Dubaï, avec un score de 8 sous le par dans le dernier tour, pour remporter le titre par six coups. Grâce à cette victoire, Lee a remporté son deuxième titre de l’Ordre du mérite du Tour européen et a été couronné premier vainqueur officiel de la « Race to Dubai ».  

En 2010, Lee a atteint le sommet du golf lorsque, le 31 octobre, il a mis fin au règne de cinq ans de Tiger Woods en tête du classement mondial officiel du golf, une position que Lee conservera pendant 22 semaines au total.

Lee a connu une brillante carrière, remportant un total de 43 titres dans le monde entier, dont 24 victoires sur le circuit européen. Lee est l’un des rares golfeurs à avoir remporté des tournois sur les cinq continents (Europe, Amérique du Nord, Asie, Afrique et Australie).

Lee a terminé trois fois vice-champion et a participé à dix reprises à la Ryder Cup pour l’Europe, remportant sept victoires, dont le « Miracle à Médine » en 2012, qui a été considéré comme l’un des meilleurs retours sportifs de tous les temps et le plus grand de l’histoire de la Ryder Cup. Il était invaincu lors des Ryder Cups 2004 et 2006 et a égalé le record d’Arnold Palmer au Valhalla en 2008, où il a fait 12 matches consécutifs sans défaite.  Lee Westwood a remporté en 2020 la Race To Dubai après avec une série de places d’honneur impressionnantes en fin de saison, lui permettant de s’imposer pour la quatrième fois de sa carrière et avoir terminé la saison en tant que champion de la « Race to Dubai » à l’âge de 47 ans.

Derniers articles

Publicitéspot_img

ACTUS CIRCUITS