14.4 C
Toulouse
jeudi 18 août 2022
spot_img

Dernières news

L’arrivée de Phil Mickelson au LIV Golf et sa possible sortie du PGA Tour.

By GolfDigest.com Staff
June 06, 2022

Phil Mickelson a été annoncé comme le dernier participant à l’événement inaugural LIV Golf Invitational à Londres cette semaine. Dans un sens, la décision était loin d’être choquante en effet Mickelson a depuis longtemps fait connaître son affection avec la ligue soutenue par les Saoudiens, au point que ses commentaires sur ladite ligue – mis en évidence par un rapport du Fire Pit Collective selon lequel il aurait engagé des avocats pour rédiger la charte de fonctionnement de LIV Golf – ont conduit à un congé sabbatique de trois mois du circuit. Pourtant, l’annonce de lundi a transformé la théorie en réalité, et cette réalité a des conséquences très concrètes pour Mickelson et le sport.

Les rédacteurs de Golf Digest discutent de l’arrivée de Mickelson au LIV Golf et se demandent si ils ont vu le dernier Phil sur le PGA Tour.

Êtes-vous surpris que Mickelson, après toutes les réactions négatives de ces trois derniers mois, ait quand même fait le saut ? Êtes-vous surpris que LIV Golf veuille encore de lui après qu’il ait admis qu’il les utilisait comme levier ?

Dan Rapaport qui est Rédacteur de l’équipe : Je ne le suis pas. Ignorez le bruit et regardez les faits : il n’a jamais renoncé à sa position selon laquelle le PGA Tour est odieusement cupide et qu’il doit être remis en question. Il a participé à la création de cette ligue. Il a été en contact régulier avec Greg Norman. Et les excuses qu’il a présentées après son interview explosive ressemblent davantage à un mea culpa adressé aux Saoudiens, et non au PGA Tour. Il est attaché à cette affaire et ce, depuis le début.

Joel Beall, rédacteur en chef : Surpris par Phil ? Non, il est depuis longtemps un aboyeur de carnaval, et le spectacle qu’il vend est lui-même. Ses commentaires en février avaient un peu l’air d’un Cortès brûlant les bateaux en ce qui concerne le PGA Tour, donc il n’y avait peut-être pas le choix (plus sur ce point dans une seconde). Quant à LIV… en quelque sorte ! Je sais qu’ils sont désespérés pour faire décoller cette chose, mais, mon garçon, il a essentiellement pris un lance-flammes à l’opération entière et a presque brûlé l’endroit.

Shane Ryan, rédacteur collaborateur : Je ne suis absolument pas surpris que Phil ait fait le saut, il le laissait entendre depuis longtemps et bien que nous n’ayons pas accès à ses finances, tout ce que nous avons appris récemment semble indiquer qu’il ait besoin d’argent. Je suis au moins un peu surpris que LIV Golf ait voulu de lui, après qu’il ait traité le gouvernement saoudien de tueur de journalistes homophobes avec un terrible bilan en matière de droits de l’homme. Mais il est clair que pour une équipe qui cherche à lancer son entreprise avec un certain buzz, la présence de Phil Mickelson à bord l’emporte sur toute offense ressentie dans la Maison des Saoud.

RELATIF : Tout ce que vous devez savoir sur LIV Golf

Alex Myers, rédacteur en chef : Pas du tout. Il est clair que Mickelson aspire à un gros salaire depuis un certain temps, et la perte de tous ces sponsors n’a fait qu’augmenter son appétit/besoin d’en avoir un. Je suis encore moins surpris que LIV Golf veuille encore de lui. C’est Phil Mickelson. Même s’il approche de son 52e anniversaire, il reste le deuxième plus grand nom du jeu – et sans doute le plus divertissant.

Jamie Squire

Mis à part les tournois majeurs, Mickelson a-t-il fait son dernier départ sur le PGA Tour ?

Chris Powers, rédacteur en chef : S’il reçoit un sac d’argent de la taille de Dustin Johnson pour jouer sur le LIV, je pense que la meilleure question à se poser est la suivante : Phil voudra-t-il ou aura-t-il besoin de jouer à nouveau sur le PGA Tour ? Même sans le grand chelem de sa carrière, son héritage golfique est totalement intact, malgré cette décision discutable en fin de carrière. Quelques victoires supplémentaires sur le PGA Tour Champions ou une victoire occasionnelle au AT&T Pebble Beach Pro-Am (en supposant que le circuit l’autorise à rejouer) ne changeront rien à cela.

Rapaport : Tout dépend des tribunaux – s’ils statuent en faveur du PGA Tour et maintiennent toute discipline potentielle, ce qui forcerait un choix entre le PGA Tour et LIV, je pense que Phil irait avec LIV. Il est trop impliqué maintenant. Mais si forcer un choix ne tient pas juridiquement, lui et tous les autres auront au moins l’option d’avoir le beurre et l’argent du beurre.

Beall : En supposant généreusement que son congé sabbatique de trois mois était sa décision et uniquement sa décision, je ne peux pas imaginer que le PGA Tour l’accueille à nouveau. Les commentaires étaient une chose ; si le rapport du Fire Pit Collective est vrai Phil n’est pas un associé de LIV Golf, il en est l’architecte. Si l’on ajoute à cela le fait qu’il participe à ces événements, le bannissement potentiel de Mickelson pourrait être à vie.

Derniers articles

Publicitéspot_img

ACTUS CIRCUITS