mer. Oct 16th, 2019

Danny WILLETT

Danny Willett est sorti vainqueur du duel qui l’opposait à Jon Rahm dans le dernier tour du BMW PGA Championship, dimanche à Wentworth (Angleterre).

Danny Willett a mis du temps à se faire à son costume de vainqueur en Majeur. Après son succès au Masters 2016, l’Anglais sombrait dans le doute, manquait les cuts, subissait une série de blessures et tombait au 462e rang mondial. Mais la digestion de ce costume vert et les doutes se sont estompés l’an passé après une finale de la Race to Dubai empochée avec style. Ils se sont sans doute volatilisés pour de bon ce dimanche quand Willett a ajouté un nouveau tournoi estampillé Rolex Series à son palmarès. Et pas n’importe lequel : le BMW PGA Championship. Pourtant l’Anglais a dû batailler toute la journée contre l’un des joueurs les plus efficaces dans ces Rolex Series. L’Espagnol Jon Rahm espérait ajouter à son palmarès un quatrième trophée de ces tournois d’élite. Mais un aller tout juste franchi sous le par laissait le champ libre à un Danny Willett plus inspiré. L’Anglais postait trois birdies sans aucune erreur pour passer l’aller avec deux coups d’avance. Rahm revenait à une unité de son adversaire direct qui concédait un bogey au 11. Mais c’est l’Espagnol qui pliait après un enchaînement bogey-birdie-bogey entre les 12 et 14. Willett, lui, postait un chapelet de pars et pointait même avec deux coups d’avance au départ du 18 après un solide birdie sur l’avant-dernier par 5 du tracé londonien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image