8.2 C
Paris
lundi 6 avril 2020

ITW : Arnaud Van de Meirssche, directeur du golf de l’Isle-Adam

Retrouvez l'Interview Confinée de Arnaud Van de Meirssche, directeur du golf de l'Isle-Adam.Il nous présente le club, nous parle également des projets...

Dernières news

The Masters: histoire moderne

https://youtu.be/vGXi4Hkx220 Ces histoires qui ont fait la légende du Masters…

N°2 PATRICK LABAT ARBITRE NOUS PRÉSENTE LES RÈGLES DE GOLF

Patrick Labat nous explique les zones à pénalité

HUMEURS de champions

https://youtu.be/dxs0oMwKWNk Même les champions peuvent manifester quelques humeurs et manifester leur désarroi par des gestes ... qui...

Les meilleurs Top Tracers 2019 du European Tour

https://youtu.be/IDGAlZ1KoIk Cette innovation apparue a la télévision lors des retransmissions des grands tournois a rendu le reportage...

Danny WILLETT

Danny Willett est sorti vainqueur du duel qui l’opposait à Jon Rahm dans le dernier tour du BMW PGA Championship, dimanche à Wentworth (Angleterre).

Danny Willett a mis du temps à se faire à son costume de vainqueur en Majeur. Après son succès au Masters 2016, l’Anglais sombrait dans le doute, manquait les cuts, subissait une série de blessures et tombait au 462e rang mondial. Mais la digestion de ce costume vert et les doutes se sont estompés l’an passé après une finale de la Race to Dubai empochée avec style. Ils se sont sans doute volatilisés pour de bon ce dimanche quand Willett a ajouté un nouveau tournoi estampillé Rolex Series à son palmarès. Et pas n’importe lequel : le BMW PGA Championship. Pourtant l’Anglais a dû batailler toute la journée contre l’un des joueurs les plus efficaces dans ces Rolex Series. L’Espagnol Jon Rahm espérait ajouter à son palmarès un quatrième trophée de ces tournois d’élite. Mais un aller tout juste franchi sous le par laissait le champ libre à un Danny Willett plus inspiré. L’Anglais postait trois birdies sans aucune erreur pour passer l’aller avec deux coups d’avance. Rahm revenait à une unité de son adversaire direct qui concédait un bogey au 11. Mais c’est l’Espagnol qui pliait après un enchaînement bogey-birdie-bogey entre les 12 et 14. Willett, lui, postait un chapelet de pars et pointait même avec deux coups d’avance au départ du 18 après un solide birdie sur l’avant-dernier par 5 du tracé londonien.

Derniers articles

The Masters: histoire moderne

https://youtu.be/vGXi4Hkx220 Ces histoires qui ont fait la légende du Masters…

N°2 PATRICK LABAT ARBITRE NOUS PRÉSENTE LES RÈGLES DE GOLF

Patrick Labat nous explique les zones à pénalité

HUMEURS de champions

https://youtu.be/dxs0oMwKWNk Même les champions peuvent manifester quelques humeurs et manifester leur désarroi par des gestes ... qui...

Les meilleurs Top Tracers 2019 du European Tour

https://youtu.be/IDGAlZ1KoIk Cette innovation apparue a la télévision lors des retransmissions des grands tournois a rendu le reportage...
Publicité

ACTUS CIRCUITS

Le Golf, ses origines, les femmes: Les articles regroupés!

Pour passer le temps, en espérant que ce virus nous lâche les baskets et nous permette de revivre le Golf en temps...

Covid-19 – LPGA – Le point au 3 avril

Le LPGA Tour annonce aujourd'hui des changements supplémentaires à son calendrier 2020. Les cinq prochains événements du calendrier...

Covid-19 – L’U.S. Women’s Open reprogrammé en décembre

Julia Pine de l'USGA vient d'annoncer que l'U.S. Women's Open, initialement prévu du 4 au 7 juin, était reprogrammé du 10 au...

Evocation du Valero Texas Open 2019

https://youtu.be/LIGRpxVpBfU En 2019 ,déjà un an Corey Conners gagne le Valero Texas Open sur le très...

02 avril 1958 – Ce jour là, à Augusta National

Interprété de diverses sources, dont l'article de Mark Baron sur Golf History Today. https://youtu.be/BevsehZ5P7o