8.2 C
Paris
mardi 28 septembre 2021
spot_img

Dernières news

Portrait – Minjee Lee, vainqueur de l’Evian Championship

Avec l’aide de la LPGA, des Seoul Sisters et de Wikipédia.

Elle était qualifiée par « The Age », le quotidien de Melbourne, comme étant « The invisible Champion of Australia ». Mais ce soir voila une victoire qui va peut-être tout changer…

Naissance

Elle est née le 27 mai 1996 à Perth, la capitale d’Australie Occidentale où sa mère vers l’âge de 10 ans va la pousser vers la pratique du golf.

Sa période amateur

En 2010, elle deviendra la plus jeune gagnante de tous les temps du Western Australia State Amateur Championship.

En 2011, elle sera runner-up de l’Australian Amateur Championship, une épreuve où elle s’inclinera de nouveau, en 1/2 finale cette fois-ci, en 2012 face à Lydia Ko qui remportera le titre.

2012, où elle remportera l’US Girls Junior en sortant la Thaïlandaise Ariya Jutanugarn en demi et l’Américaine Alison Lee en finale.

Alison félicite Minjee.

En 2013, elle remportait l’Australian Amateur, puis la semaine suivante, sur le New South Wales Open, une épreuve professionnelle, elle terminait 3ème derrière Caroline Hedwall et Lydia Ko, la gagnante. Minjee accumulera ensuite tout au long de l’année de bonnes performances, avec des victoires au Western Australia Amateur, au Rene Erichsen Salver et à l’Australian Girls Amateur Championship, terminant l’année au quatrième rang du WAGR.

En 2014, elle va conserver son titre de Championne Amateur d’Australie puis va briller dans plusieurs tournois professionnels, le New South Wales Open, le RACV Australian Ladies Masters, l’Australian Women’s Open avant de remporter l’ALPG Women’s Open. Elle va alors se concentrer sur les épreuves pros en s’alignant sur 4 Majeurs et si elle rate le cut au British, elle réalisera des TOP 25 à Evian, à l’US Women’s Open et au Kraft Nabisco (devenu de nos jours l’ANA Inspiration).

Minjee va terminer sa carrière amateur en remportant le World Amateur Team Golf Championship (Espirito Santo Cup) avec ses copines Aussies Shelly Shin et Su Hyun Oh. Avant l’hiver venue, de terminer première ex-æquo (avec Alison Lee) des LPGA Q-School qui lui ouvraient les portes du LPGA Tour pour 2015.

Espirito Santo 2014.

Carrière Pro en cours

En 2015, si ses débuts professionnels s’avèrent un peu compliqués avec un TOP 10 en Australie, une 30ème place à Singapour et quelques cuts manqués; tout va s’arranger à partir de mai, elle va remporter le Kingsmill Championship en battant So Yeon Ryu et clore l’année avec 7 TOP 10 dont un au British et deux, ratés de peu, au KPMG et à Evian. Malgré ses 800.000 $ collectés à la Money List, elle ne pointera qu’au 3ème rang des Rookies de l’année, derrière Hyo Joo Kim et Sei Young Kim (un exemple de plus, si besoin était du niveau de jeu qui était en train de s’installer sur le toit du Monde du golf féminin qu’est le LPGA Tour). Minjee terminait tout de même l’année 2015 meilleure joueuse australienne, mettant fin à plus de dix années de domination de Karrie Webb.

En 2016, elle déposera plus de 1.800.000 $ de gains LPGA en banque, gagnera 4 places à la Money List. Car si l’année commença de manière confortable mais plutôt discrète, tout changera à partir du Lotte Championship à Hawaii où elle reviendra du diable vauvert coiffer l’Américaine Katie Burnett et la Coréenne In Gee Chun sur le poteau, remportant ainsi sa seconde victoire sur le LPGA Tour. Puis après une 7ème place aux Jeux Olympiques, une seconde au Manulife, elle décrochera sa troisième victoire (la seconde de l’année) au Blue Bay en Chine.

En 2017, elle prendra 26 départs en tournoi sur le LPGA Tour, franchira 23 cuts, réalisera 10 TOP 10 dont une T3 à l’ANA Inspiration et une T5 au TOTO Japan Classic, empochant plus de 1.000.000 $ pour la saison.

En 2018, ce sera 27 départs en tournoi sur le LPGA Tour, 25 cuts franchis dont 13 TOP 10 dont la victoire au Volvo Championship, 3 places de runner-up et 1.550.000 de gains.

En 2019, elle comptabilisera sur le LPGA Tour, 26 tournois, 24 cuts franchis, 8 TOP 10 dont 1 victoire et 4 positions de runner-up pour 1.500.000 $ de gains.

En 2020, malgré la pandémie de Covid-19, Minjee participera à 16 tournois sur le LPGA Tour, franchira 16 cuts, réalisant 5 TOP 10 dont une troisième place au British et une 7ème à l’ANA Inspiration, empochant 725.000 $. Remportant par ailleurs sur le LET l’Omega Dubai Moonlight Classic.

En 2021, sur le LPGA Tour à ce jour, c’est 12 tournois, 11 cuts franchis dont 4 TOP 10 y compris cet après-midi cette victoire en Majeur à l’Evian Championship, où elle a coupé l’herbe sous les pieds de Jeongeun Lee6 et Yealimi Noh.

Une histoire de famille

Dans la famille Lee, il ne faudrait pas oublier le petit frère Min Woo, Pro depuis 2019, qui évolue sur l’European Tour.

Derniers articles

Publicitéspot_img

ACTUS CIRCUITS