14.4 C
Toulouse
jeudi 2 décembre 2021
spot_img

Dernières news

LPGA – 70 ans de service! La création.

La Ladies Professional Golf Association (LPGA) existe aujourd’hui dans plusieurs Pays, l’Américaine est la première fondée et c’est celle qui gère le LPGA Tour, le circuit le plus important chez les féminines, celui auquel toutes les joueuses professionnelles rêvent d’accéder.

1950 – La création.

Sur cette photo de gauche à droite: En haut, Betsy Rawls, Helen Hicks, Betty Hicks, Marilyn Smith, Marlene Bauer, Betty Jameson, Sally Sessions (avec la visière). En bas en bas, Petty Berg, Bettye Danoff, Alice Bauer, Babe Zaharias, Louise Suggs, Helen Dettweiler and Shirley Spork.

Elles étaient 13 à la création:

  • Alice Bauer, née le 6 octobre 1927 à Eureka au South Dakota où son père administrait le Golf municipal d’Aberdeen (le Hyde Park, devenu aujourd’hui le Lee Park Golf Course). Alice et sa soeur Marlene avaient suivi leurs parents qui avaient déménagé en Californie en 1944.
  • Patty Berg, née le 13 février 1918 à Minneapolis, étudiera à l’Université du Minnesota. Pro depuis 1940, elle avait déjà de nombreuses victoires à son compteur lors de la création de la LPGA, dont l’inaugural U.S. Women’s Open en 1946. Malgré tout, Berg avait trouvé le temps de servir son Pays pendant la guerre où elle termina 2nd Lieutenant dans l’U.S. Marine Corps en 1942 avant d’être versée dans la Réserve jusqu’en 1945.
  • Bettye Danoff, née le 21 mai 1923 à Dallas au Texas, elle avait grandi sur un 9 trous tenu par ses parents à Grand Prairie, en banlieue sud-ouest de Dallas. Dans son Texas natal, cet Etat plus grand que la France, elle avait déjà une carrière amateur très honorable lorsqu’elle mis fin en 1947 à une séries de 17 tournois sans défaite de Babe Zaharias en la battant 1up au Texas Women’s Open, un tournoi qu’elle allait remporter à nouveau en 1948 avant de passer Pro en 1949..
  • Helen Dettweiler, née le 5 décembre 1914, était passée Pro en 1939, année où elle remportait le Western Open, un tournoi qui sera reconnu Majeur par la LPGA avec effet rétroactif jusqu’à sa date de création en 1930 et qui disparaîtra en 1967.
  • Marlene Hagge, née le 16 février 1934 à Eureka au Sud Dakota, elle est la soeur cadette de Alice Bauer dont nous avons parlé plus haut. Son père Dave Bauer, pour faciliter le développement du fort potentiel golfique de ses filles, avait déménagé toute la famille en 1944 en Californie dans la banlieue de Los Angeles où Marlene domina très vite le circuit Californien Amateur. Passée Pro en 1950, elle comptabilisera 26 victoires sur le LPGA Tour dont 1 Majeur, le Women’s PGA Championship en 1956. Son nom de Hagge elle le porte depuis la fin 1955 lorsqu’elle épousa Bob Hagge, l’ex-mari de sa soeur Alice (dont elle divorcera en 1964). Elle vit aujourd’hui à La Quinta au sud de la Californie.
  • Helen Hicks est née le 11 février 1911 à Cedarhurst sur la côte sud de Long Island à New York. Bien qu’ayant débuté le golf relativement tard, 15 ans, elle connaîtra une carrière amateur brillante, remportant entre-autres le Canadian Women’s Amateur en 1929, atteignant la finale de l’U.S. Women’s Amateur par deux fois, en 1931 où elle battra Glenna Collett et en 1933 où elle s’inclina face à Virginia Van Wie. Passée Pro en 1934 elle accrochera deux titres à son tableau, au Women’s Western Open en 1937 et au Titleholders Championship en 1940. Deux tournois qui seront élevés au rang de Majeur par le LPGA.
  • Opal Hills, née le 2 juin 1892 à Newport, Nebraska, elle grandira à Kansas City où elle suivra une formation d’infirmière au Swedish Lutheran Hospital (devenu le Trinity Lutheran Hospital). Elle épousera l’Avocat Oscar S. Hill, un de ses patient. Souffrant d’infections rénales à répétition, son Médecin lui recommanda une activité physique modérée, elle choisit le golf qu’elle débuta en 1923 à 31 ans. Après avoir remporté de nombreuses rencontres, dont le Western Open en 1935 et 1936 (qui sera élevé au rang de Majeur par la LPGA), elle passera Pro en 1938.
  • Betty Jameson, née le 9 mai 1919 à Norman en Oklahoma, elle débutera le golf à Dallas au Texas à 11 ans, remportera le Texas PubLinx à 13 ans en 1932, ira étudier à l’Université du Texas, passera Pro en 1945. Chez les Pros elle totalisera 18 victoires dont 3 Majeurs, le Western Open en 1942 (alors qu’elle était encore amateur), l’U.S. Women Open en 1947 et de nouveau le Western Open en 1954.
  • Sally Sessions, née le 22 février 1923 à Detroit dans le Michigan, elle avait comme beaucoup d’autres, commencé ses activités sportives par le tennis où elle avait remporté le Michigan Novice State Championship à l’age de 16 ans, puis optant pour le golf, elle se faisait remarquer à 19 ans en atomisant 7 et 6, en finale sur 18 trous, C.S. Miller, la coqueluche du Blythefield Country Club de Grand Rapids lors du Western Michigan Women’s Championship. En 1947, elle accrochait une 2nd place ex-æquo à l’U.S. Women’s Open puis remportait le Mexican Open, avant de se décider début 1948 à passer Pro. Des débuts professionnels prometteurs avec avec un Top 10 à l’U.S. Women’s Open, suivi d’un Top 5 en 1949 au All American Open, avant d’être stoppée par une leucémie diagnostiquée sur le tard et de mettre fin à sa carrière. A la création de la LPGA elle cogérera la trésorerie avec Betty Jameson.
  • Marilynn Smith, née à Topeka au Kansas le 13 avril 1929 elle sera par 3 fois vainqueur du Kansas State Amateur (1946 à 1948). Élève de l’Université du Kansas elle remportera le titre individuel du National Intercollegiate Golf Championship en 1949. Passée Pro en 1950, elle décrochera son premier trophée au Fort Wayne Open en 1952, au total il y en aura 23, dont 21 sur le LPGA Tour, dont 2 Majeurs.
  • Shirley Spork, est née le 14 mai 1927 à Detroit dans le Michigan mais va grandir à Redford dans la banlieue nord-ouest à 2 pas d’un parcours de golf où elle réunira l’argent nécessaire à l’achat de ses premiers clubs en collectant les balles perdues. Élève du Michigan State College (devenu de nos jours l’Eastern Michigan University) elle remportera en 1947 le titre individuel du National Intercollegiate Golf Championship. Passée Pro le 6 mai 1950, elle commencera par enseigner au Tamarisk Country Club de Rancho Mirage en Californie. Véritable ambassadrice de la LPGA, on la croisera au Royaume-Uni et en France, parallèlement elle œuvrera sans compter à la création de la « LPGA Teaching Division » ce qui aboutit en 1959. Spork à été nommée Teacher de l’année par la LPGA en 1959 et 1984. Spork, qui est l’auteur de « From Green to Tee » son autobiographie publiée en 2017, vit à Palm Desert.
  • Louise Suggs, née à Atlanta le 7 septembre 1923 a eu une carrière amateur impressionnante où parmi ses succès nous nous contenterons de citer, le Women Western Amateur (en 1946 et 1947), l’U.S. Women’s Amateur en 1947 et le British Ladies Amateur en 1948, auxquels nous ajouterons 3 titres obtenus en croisant le fer avec des Pros, le Women Western Open (1946 et 1947) et le Titleholders Championship en 1946. Passée Pro fin 1948 elle comptabilisera le jour de sa retraite en 1962, 61 victoires professionnelles dont 11 Majeurs. Louise Suggs, qui sera Présidente de la LPGA de 1955 à 1957, nous a quitté le 7 août 2015. Une année où en février elle était devenue une des premières femmes à entrer au Royal & Ancient Golf Club de St Andrews en tant que membre.
  • Babe Zaharias (née Mildred Elsa Didrikson) a vu le jour le 26 juin 1911 à Port Arthur au Texas de parents immigrés de Norvège qui quelques années plus tard iront s’installer à Beaumont à une petite trentaine de kilomètres au nord-ouest du port. Athlète surdouée, elle s’adonna au Basketball, au Baseball, au Track and Field et au Golf. Au Track and Field, elle décrocha 2 médailles d’Or aux Jeux Olympiques d’été 1932. Les disciplines sportives n’étaient pas les seules cordes dont elle disposait à son arc, elle avait une passion pour la couture, composait elle-même ses tenues, s’adonnait à l’harmonica et enregistra plusieurs morceaux pour Mercury Record. En 1935, à 24 ans, elle débutait le Golf. En 1938, elle épousait George Zaharias, un lutteur professionnel. Passée Pro en 1947, elle totalise 48 victoires dont 41 sur le LPGA Tour dont 10 en Majeurs. Diagnostiquée porteuse d’un cancer du colon en 1953, elle reviendra à la compétition en 1954 après une intervention chirurgicale. Elle rechutera en 1955 et mourut le 27 septembre 1956. Elle et son mari avaient créé une Association pour collecter des fonds pour la lutte contre le cancer. Ses efforts furent honorés par le Président Dwight Eisenhower qui l’invita à la Maison Blanche. Un musée, le « Babe Didrikson Zaharias Museum » lui est dédié à Beaumont.

Patty Berg fut la première Présidente.

Voila pour le chapitre consacré à sa création! Les prochains nous promèneront à travers ses 70 ans d’existences….

Derniers articles

Publicitéspot_img

ACTUS CIRCUITS