dim. Nov 17th, 2019

Elles sont issues de la Volvik Race to the Card (4) et des Q-Series (15), sous réserve pour ces dernières qu’elles abandonnent leur statut amateur, maintenant ou au plus tard, pour les Universitaires, après le NCAA Championship 2020 en mai prochain.

Les 4 issues des Symetra Tour Graduates – Le TOP 10 de la Volvik Race.

Patty Tavatanakit (N°2):

20 ans, native de Bangkok, Thaïlande. Entrée à l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA) en 2017, Université qu’elle quittera au bout de 2 ans pour passer Pro. En terminant T5 de l’US Women’s Open 2018, elle réalisera le meilleur score amateur.

Rookie 2019 sur le Symetra elle va engranger 3 victoires, le 2019 Donald Ross Classic at French Lick Resort, le Danielle Downey Credit Union Classic, le Sioux Falls GreatLIFE Challenge et terminer N°2 de la Race.

Jullian Hollis (N°5):

22 ans, de Rocky River dans l’Ohio. A passé 3 ans (2015-2018) à l’Université de Georgie qu’elle quittera après s’être qualifiée pour le Symetra 2018 grâce à une T62 au Final Stage 2017 du LPGA (passée Pro en mai 2018).

Deux victoires en 2019 sur le Symetra, le IOA Championship presented by Morongo Casino Resort & Spa, le Forsyth Classic presented by the Decatur Parks Distric et une place de N°5 à la Race.

Leona Maguire (N°7):

24 ans, native de Cavan en Irlande. A une soeur jumelle Lisa qui a suivi les mêmes études qu’elle à Duke University où elles ont côtoyé pendant deux années la Française Céline Boutier. Le 31 janvier 2018 elle terminait sa 131ème semaine à la tête du WAGR et battait le record détenu par Lydia Ko. Le 5 juin 2018, son diplôme universitaire en poche, elle passait Pro. Le 15 juin, elle faisait ses débuts sur le Symetra Tour au Decatur-Forsyth Classic à Decatur dans l’Illinois où elle terminait 3ème. Le 23 novembre, elle faisait ses débuts sur le LET à l’Andalucia Costa Del Sol Open De España Femenino à La Quinta Golf Resort et terminait 18ème. Cette même année, le 20 décembre, elle sécurisait un statut de Catégorie 5C pour 2019 sur le LET en terminant 5ème à la finale de la Lalla Aicha Tour School à Marrakech.

Deux victoires en 2019 sur le Symetra Tour, le Windsor Golf Classic, le Symetra Classic et une place de N°7 à la Race. 5 apparitions sur le LET avec une 5ème place ex æquo à l’Omega Dubai Moonlight Classic.

Esther Lee (N°9):

25 ans, native de Pueblo dans le Colorado, elle a grandit à Los Alamitos en Californie. Après une première année universitaire à Duke, elle intégrera l’Université du Colorado d’où elle est sortie un diplôme en communications en poche en 2017.

Pas de victoire sur le Symetra, mais 4 TOP 10 en 2018 dont 2 secondes places à The Forsyth Classic et au Four Winds Invitational. 10 TOP 10 en 2019 dont une seconde place au Valley Forge Invitational et terminer l’année N°9 à la Race.

Les 15 issues des Q-Series.

Yealimi Noh (3, -15):

18 ans, native de Los Angeles. Au niveau national, elle commença à faire parler d’elle en 2014 en remportant le California Golf Championship. En 2018, en 3 semaines consécutives, elle décrochera le Girl’s Junior PGA’s Championship, l’U.S. Girl’s Junior Championship et le Canadian Women’s Amateur Championship. Engagée verbalement avec l’Université de Californie (UCLA), elle reviendra sur ce choix et passera Pro fin 2018.

Auteur d’une 2nd place au Cambia Portland Classic, elle aura participé durant sa jeune carrière à 7 tournois du LPGA Tour, dont un Majeur, l’Evian Championship, sans être titulaire! C’est désormais chose faite pour 2020.

Albane Valenzuela (amateur) (-7, T6):

21 ans, née aux Etats Unis à New York City d’un père Mexicain et d’une mère Française, elle a grandi à Mexico puis en Suisse où elle a fréquenté l’Ecole Moser de Genève. Albane a pris la nationalité Suisse à 14 ans.

En se qui concerne son palmarès sportive amateur, je vous invite simplement à consulter le résumé publié par Stanford >>>

Albane qui a intégré l’Université de Stanford en 2017, est actuellement en quatrième année de Sciences Politiques, en conséquence il est peu probable qu’elle embrasse la carrière professionnelle avant l’obtention de son diplôme. On doit donc s’attendre à voir ce choix reporté en mai prochain comme le règlement le permet.

Jennifer Chang (amateur) (-5, T9):

20 ans, native de Springfield dans le Missouri, ses parents sont ensuite passés par l’Ohio avant de s’installer à Cary en Caroline du Nord. Jennifer a entamé une troisième année en Communication à l’Université de Southern California mais aurait déclaré qu’elle passerait Pro à la fin des Q-Series.

Yui Kawamoto (-5, T9):

21 ans, native de Matsuyama la capitale de la préfecture d’Ehime, sur l’île de Shikoku au Japon.

Entrée sur le LPGA of Japan en 2018. 5 victoires et 12 TOP 10 en carrière Pro. A remporté le AXA Ladies Golf Tournament of Miyazaki en mars dernier.

Haley Moore (-2, T11):

21 ans, native de Crystal Lake dans l’Illinois elle vit à Escondido en Californie.

Entrée à l’Université d’Arizona en 2015, elle en est sortie diplômée en mai dernier. Passée Pro dès juin, elle évoluait sur le Cactus Tour, où elle a engrangé 3 victoires, au California State Women’s Open au La Costa Resort & Spa sur le Legends Course à Carlsbad en Californie, au Stallion Mountain à Henderson dans le Nevada et au Morongo GC de Beaumont en Californie.

Jiwon Jeon (-1, T16):

22 ans, elle nous vient de Daegu en Corée, a fait ses début universitaires au Daytona State College de Daytona Beach, en Floride où elle a passé deux années (2016-18) avant d’intégrer pour sa troisième année (Junior) l’Université d’Alabama. Université d’Alabama qu’elle a ensuite quitté pour passer Pro.

Runner-up en 2018 de l’U.S. Women’s Amateur Open. En 2018, elle sera la première Junior Universitaire engagée dans la Arnold Palmer Cup depuis sa création en 1997. A terminé 40ème du premier Augusta National Women’s Amateur.

Mathilda Castren (+2,T26):

24 ans, née à New York City de parents Finlandais, elle va grandir à Espoo dans la banlieue ouest de Helsinki. Suite à sa victoire au Doral Publix Junior Classic en 2010, elle sera sollicitée par de nombreuses Universités U.S. et signera avec Florida State qu’elle intégrera en 2013. Au sein des Seminoles, elle compte 7 victoires individuelles.

Diplômée en Affaires Internationales le 6 mai 2017, elle va ensuite passer Pro, sera rookie 2018 du Symetra Tour, un Tour où en 2019 elle a franchi 7 cuts en 13 tournois disputés.

Linnea Johansson (+2, T26):

26 ans, native de Växjö dans le Comté de Kronoberg en Suède, elle a grandi à Båstad au nord-ouest de la Scanie (cette province séparée du Danemark par le détroit de Sund). A passé sa première année universitaire à Nova Southeastern (2012-2013) avant d’être transférée à Oklahoma State.

Rookie 2017 du Symetra Tour, elle participera à 2 tournois et enregistrera un TOP 10. En 2018, ce sera 14 cuts franchis sur 19 participations et cette année 18 en 20 départs dont une quatrième place au Zimmer Biomet Championship hosted by Nancy Lopez.

Andrea Lee (amateur) (+3, T30):

21 ans, native de Los Angeles, elle vit à Hermosa Beach. Comme Albane Valenzuela, c’est une Cardinal de Stanford. Avec Albane, en bonnes Cardinals, elles se volent amicalement dans les plumes pour le gain des premières places au WAGR. A ce sujet elle est l’actuelle détentrice de la Mark H. McCormack Medal qui récompense la meilleure joueuse du WAGR.

Comme Albane, Andrea devrait rester à Stanford jusqu’à l’obtention de son diplôme en mai prochain.

Comme pour Albane, son palmarès je vous invite à le consulter tel que décrit par Stanford >>>

Esther Henseleit (+3, T30):

20 ans, native de Varel dans la baie de Jude en Basse-Saxe. Elle est toujours rattachée au Hamburger Golf Club eV Falkenstein.

Elle a obtenu son droit de jeu sur le LET grâce à une troisième place à la finale du Lalla Aicha Tour School 2018 et est passée Pro dans la foulée en Janvier 2019. Une année 2019, où en 17 participations elle va accrocher 10 TOP 10 dont 4 places de runner-up, terminer seconde de la Money list et 156ème au Rolex ranking.

Pour sa première sortie sur le sol américain, au 2019 U.S. Women’s Open à Charleston en Caroline du Sud, elle avait accroché une 30ème place ex-æquo.

YuJeong Son (+3, T30):

18 ans, née à Busan, la seconde ville de la République de Corée, située à la pointe sud-est de la péninsule.

Entrée sur le Symetra Tour en 2019, elle réalisera 12 cuts en 23 participations dont 5 TOP 10 et 2 secondes places, au CDPHP Open en juillet et au Sioux Falls GreatLIFE Challenge fin août.

Nuria Iturrios (+3, T30):

23 ans, native de Majorque, la plus grande île des Baléares (à 173 nautiques à l’est de Valence).

Membre depuis 2016 du LET, elle comptabilise 3 victoires, 2 à la Lalla Meryem Cup en 2016 et 2019 et 1 à l’Omega Dubai Moonlight Classic 2019. Une année 2019 où elle n’a pris que 5 départs mais est tout de même classée N°4 de la Money list..

Sur le Symetra Tour où elle est rentrée en 2018, elle a participé cette année à 17 tournois, franchi 13 cuts et décroché son premier titre en mai au Zimmer Biomet Championship hosted by Nancy Lopez à Opelika en Alabama. Nuria a terminé N°14 de la Volvik Race.

Bianca Pagdanganan (amateur) (+4, T38):

22 ans, native de Quezon City (cette ville fondée pour remplacer Manille en tant que Capitale des Philippines et qui occupa cette fonction de 1948 à 1976 avant qu’un décret présidentiel ne rétablisse cette dernière dans ses fonctions).

Diplômée de Assumption Antipolo High School (école située à l’est de Manille), elle passera ses deux premières années américaines à Gonzaga University dans l’Etat de Washington avant, comme Junior, d’intégrer en 2017 Arizona University dont elle est diplômée depuis mai dernier. Elle est médaille de bronze en individuel et médaille d’or par équipes des Jeux Asiatiques 2018 qui se sont déroulés au Pondok Indah Golf Course de Jakarta en Indonésie.

Kyung Kim (+5, T41):

25 ans, native de Chandler en Arizona, elle a, dès ses débuts au Golf, comme beaucoup d’autres jeunes filles autour de la Terre, choisi Annika Sörenstam comme modèle. Elle est sortie de Southern California University en 2016 un diplôme d’administration des affaires dans son porte-documents.

Entrée sur le Symetra Tour en 2017, elle va cette année là participer à 14 tournois, franchir 9 cuts et terminer à la 56ème place de la Volvik Race. 2018 aura la même fragrance, 17 tournois, 13 cuts passés et une 55ème place. En 2019, tout s’éclaircit! 21 tournois, 20 cuts franchis, mais surtout 8 TOP 10 et une 11ème place à la Volvik Race où elle sera coiffée en fin de saison pour l’accès direct par la Thaïlandaise Mind Muangkhumsakul.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image