8.2 C
Paris
vendredi 24 septembre 2021
spot_img

Dernières news

L’américain Xander Schauffele couronné champion olympique 2021

L’américain Xander Schauffele remporte le tournoi olympiqie sans bavure et avec brio. Son talent déjà connu sur le circuit PGA se confirme et ce jeune joueur obtient un couronnement amateur lui qui est un professionnel mais qui compte tout autant qu’un majeur tant le prestige du titre est planétaire.Avec un score de -18au total Xander Schauffele devance un brillant dernier tour de Rory Sabbatini qui joue un magnifique 61 pour se retrouver econd et remporter la médaille d’argent.Le troisiéme et médaille de bronze est C.T. Pan qui finit avec un 63 et devance Collin Morikawa 4 éme sans démériter mais pas sur le podium.

R E S U L T A T S

Depuis qu’il a commencé à se hisser parmi l’élite du golf américain, il y a trois ans, Xander Schauffele n’a cessé de viser les Jeux olympiques.

Maintenant qu’il est ici, dans le pays où sa mère a grandi et qu’il profite d’une expérience olympique dont son père ne pouvait que rêver, il essaie de traiter cette semaine comme n’importe quelle autre.

Son jeu vendredi en a décidé autrement. Avec déjà deux eagles sur sa carte, Schauffele a pris la tête du classement après 36 trous au Kasumigaseki Country Club en terminant par trois birdies consécutifs pour égaler le record olympique avec un score de 8-under 63.

Il avait un coup d’avance sur le Mexicain Carlos Ortiz, qui partage une suite avec un boxeur et qui a lui-même donné quelques bons coups lors de son tour de 67.

« J’ai juste eu un bon flux à la fin », a déclaré Schauffele. « C’est une de ces situations où j’aimerais pouvoir jouer quelques trous de plus. »

Il n’y avait aucune chance que cela se produise, pour lui ou pour quiconque. Pour la deuxième journée consécutive, les orages ont causé un retard de plus de deux heures, et un autre lot d’éclairs et de fortes pluies a mis fin au jeu avec 16 joueurs encore sur le parcours.

Parmi eux, Hideki Matsuyama, le champion du Masters et star japonaise, qui s’est remis d’un départ poussif et s’est rapidement frayé un chemin vers la victoire. Matsuyama était 6 sous pour son tour – à trois coups de la tête – et avait une chance de birdie à 5 pieds sur le 17e trou lorsque le tour a été suspendu.

Les joueurs devaient revenir à 7 h 45 pour terminer le tour.

Le duo irlandais composé de Rory McIlroy (66) et Shane Lowry (65), qui se trouve à quatre coups de Schauffele, est également de retour dans la course.

« L’objectif aujourd’hui était de revenir au contact », a déclaré McIlroy, qui était à six coups du leader du premier tour, Sepp Straka, au début de la journée. « Je voulais juste me mettre dans la course pour le week-end et au moins sentir que je faisais encore partie du tournoi. Et c’est ce que j’ai fait. »

Straka a réalisé un 71 et était à 8-under 134 avec le Chilien Mito Pereira (65) et le Suédois Alex Noren (67).

McIlroy semblait auparavant indifférent aux Jeux olympiques, qu’il avait séchés en 2016 à Rio de Janeiro. Une fois arrivé, il s’est retrouvé à se réjouir déjà de Paris la prochaine fois. Il ne peut pas assister à d’autres événements, mais McIlroy est scotché devant la télévision pour voir les épreuves olympiques.

« La seule chose que j’ai toujours voulu aller voir, c’est le dressage – toujours », a-t-il déclaré. « C’est fascinant. Et c’est diffusé ce soir. »

Les Jeux olympiques ont toujours été un objectif pour Schauffele, en particulier à Tokyo.

Ses grands-parents vivent toujours ici, et c’est au Japon qu’il a fait ses débuts professionnels. Son père, Stefan, était un décathlonien invité à un camp d’entraînement en Allemagne. Alors qu’il s’y rendait à l’âge de 20 ans, sa voiture a été heurtée par un conducteur ivre et il a perdu son œil gauche, entre autres blessures.

Mais il n’est pas nécessaire de penser à ce qu’une médaille d’or – n’importe quelle médaille – signifierait. Schauffele, dont la dernière victoire officielle remonte au début de l’année 2019, a été trop pris par cela.

« Évidemment, vous ramenez à la maison quelque chose d’un peu plus spécial que l’argent, ce que l’argent peut acheter », a-t-il déclaré. « Alors peut-être que si vous continuez à y penser, cela pourrait devenir plus spécial. Mais pour moi, c’est juste un autre tournoi de golf.

« Cela fait un petit moment que je fais pression pour gagner un tournoi de golf, pour être tout à fait honnête », a-t-il ajouté. « À un moment donné aujourd’hui, je commençais à être un peu impatient et j’ai dû me rappeler les fois où j’ai gagné et les fois où j’ai regardé d’autres personnes gagner. Ils semblent être assez patients et rester dans le moment présent. »

Schauffele était à 11-under 131, exactement là où il voulait être, ne pensant à rien d’autre.

Il y est parvenu en partie grâce à ses deux eagles. L’un d’eux a été réalisé au sixième trou par-4, où les tees ont été avancés parce qu’une grande partie du fairway était détrempée par la pluie de la veille. Il a frappé un bois 3 à 3 mètres. Et sur le par-5 du 14, il a frappé un bois 3 à 296 mètres devant le vert et a réussi un putt de 45 pieds.

Ortiz a également profité du tee avancé du No. 6 pour frapper un driver à 18 pieds pour un eagle, bien que ses birdies se soient épuisés après le 11e trou.

Remarquable Tournoi de golf lors des ces jeux au Japon qui est un pays passionné par cette discipline. La Fédération internationale a publié la liste définitive des 120 noms de joueurs et joueuses qui participeront aux Jeux olympiques cet été. A l’inverse de Rio en 2016, le plateau réunira ce qui se fait de mieux. «Avec 36 pays inclus dans la compétition féminine et 35 dans la compétition masculine, la composition des terrains olympiques met en évidence le large intérêt mondial pour le golf et la possibilité d’atteindre de nouveaux publics sur tous les continents grâce à la couverture étendue des Jeux Olympiques», a précisé Annika Sorenstam, présidente de la Fédération internationale de golf, qui supervise la compétition olympique de golf.

Coté Homme Les engagés

Justin Thomas et le Nord-Irlandais Rory McIlroy (absent à Rio en 2016) ou encore le Japonais Hideki Matsuyama, vainqueur du dernier Masters à Augusta feront figure de favoris. Tandis que les Australiens Marc Leishman et Cameron Smith avec ses récents bons résultats figurent également parmi les engagés dans l’épreuve olympique qui aura lieu du jeudi 29 juillet au 1er août au Kasumigaseki Country Club de Saitama.

Côté européen bien sur l’Angleterre sera représentée par le duo composé de Tommy Fleetwood et Paul Casey, tandis que le Norvégien Viktor Hovland et l’Italien Francesco Molinari seront également de la partie. Après le retrait de Victor Pérez la France présente Antoine Rozner et Romain Langasque pour décrocher l’or ou du moins très bien reprenter la France .

Coté Dame

Armada sud-coréenne

Chez les femmes, les meilleures seront également présentes puisque l’Américaine Nelly Kordaqui est la leader du classement mondial sera accompagnée de sa compatriote Lexi Thompson et de sa sœur Jessica Korda face à l’armada sud-coréenne composée de Jin-young Ko, Inbee Park, Sei-young Kim et Hyo-Joo Kim. La Néo-Zélandaise Lydia Ko, la Philippine Yuka Saso et la Canadienne Brooke Henderson seront aussi en li

Pour les Européennes, la Suédoise Anna Nordqvist, l’Espagnole Azahara Munoz et l’Anglaise Melissa Reid courront après les médailles, tout comme l’Irlandaise Leona Maguirre et l’Allemande Sophia Popov. Céline Boutier et Perrine Delacour porteront les couleurs françaises lors de cette compétition qui aura lieu au Kasumigaseki Country Club de Tokyo, du 4 au 7 août prochains.

Derniers articles

Publicitéspot_img

ACTUS CIRCUITS