14.4 C
Toulouse
vendredi 27 mai 2022
spot_img

Dernières news

29-01 mai – EPSON Tour – Garden City Charity Classic at Buffalo Dunes

Buffalo Dunes Golf Course, Garden City, Kansas

Épreuve créée en 2014, qui ne fut pas disputée en 2020 en raison de la pandémie de Covid-19, dont la tenante du titre est Lilia Vu qui ne sera pas là pour le défendre car elle évolue à nouveau sur le LPGA Tour (voir l’épreuve en cours).

Nous allons y retrouver Julie Aimé, Emma Broze et Elodie Chapelet.

Leaderboard >>>

01 mai, au final: Gabriella Then remporte l’épreuve après, d’un eagle au #16, s’être mise à l’abri d’un retour possible d’Alexa Pano qui évoluait dans la partie devant elle.

Emma termine T9, enregistrant son quatrième TOP10 consécutif de la saison et Julie T22.

30 avril, tour 2: Jillian Hollis sort du parcours avec un 73 qui va l’envoyer en T3 qu’elle partage avec Alexa Pano et Maddi Caldwell-Young (une ancienne Owl de Kennesaw State que l’on découvrit en octobre 2021 lors du LPGA Qualifying Tournament Stage II) laissant la direction des opérations à Gabriella Then. Emma d’un 69 a débarqué de la 62ème en T13 où elle retrouve Julie. Elodie d’un bogey de trop au #18 voit la porte du cut se refermer sous son nez.

29 avril, tour 1: Un tour qui se sera achevé le samedi matin, car en fin d’après-midi le vent était passé à l’ouest nord-ouest et des rafales à plus de 60km/heure avaient laissé 13 parties inachevées. Jillian Hollis, la native de l’Ohio (une ancienne Bulldog de Georgia qui s’était faite remarquer la semaine dernière en se qualifiant le lundi pour le LA Open où elle a fait 2 petits tours) est seule en tête (66, -6) avec 1 coup d’avance sur la Californienne Gabriella Then (cette ex-Trojan de Southern California qui est sortie vainqueur des LET Q-School Final Qualifiers à La Manga en décembre dernier). Julie pointe en T11 (-2), Emma en T62 (+2) et Elodie en T77 (+3).

A propos de la tenante du titre

Lilia Vu, née en 1997 à Fountain Valley en Californie, est une ancienne élève d’UCLA (2015-2019). N°1 mondiale amateur (WAGR) durant 31 semaines en 2018 et 2019, elle a fait partie de l’équipe nationale américaine à plusieurs reprises avec qui elle a remporté la Arnold Palmer Cup à Evian en 2018.

En 2018, à Evian, la première équipe mixte d’Arnold Palmer Cup. Photo ©Golf Auvergne Rhône-Alpes Magazine 

Passée Pro en 2019, elle fera des débuts timides sur le LPGA Tour porteuse d’un droit de jeu obtenu par une T27 au tournoi inaugural des LPGA Q-Series. Retournée sur le Symetra (devenu Epson), elle allait accrocher cette première victoire en 2021, complétée par deux autres, terminer l’année en tête de la Race for the Card et repartir sur le LPGA Tour toute auréolée du titre de « Symetra Player of the Year ».

Derniers articles

Publicitéspot_img

ACTUS CIRCUITS