lun. Sep 23rd, 2019

25-28 juillet – LPGA/LET – The Evian Championship

Evian Resort Golf Club, Route du Golf, 74500 Évian-les-Bains.

Dotation de 4.100.000 $, tenante du titre: Angela Stanford.

Créé en 1994 sous le nom de “Evian Masters”, il fut d’abord disputé en juin, puis fin juillet de 2003 à 2012, avant d’être programmé mi-septembre en 2013 et de devenir le dernier Master de la saison, des 2 Tours, sous le nom de “The Evian Championship”. En 2017, le Commissaire Mike Whan annonça qu’il serait repositionné pour 2019 début août afin de disposer de plus d’heures de jour, mais c’est finalement entre les 2 British, celui des Messieurs et celui des Dames, qu’il va se dérouler.

C’était en 2018: La messe semblait dite depuis longtemps, Amy Olson, 26 ans, malgré une journée en dents de scie,  allait s’offrir le titre et son meilleur résultat sur le LPGA depuis son T7 de 2014. Angela Stanford, la joueuse aux 18 ans de carrière sur ce Tour, l’avait bien rejointe au 15, mais avait d’un double au trou suivant réintégré l’essaim de frelons agglutiné à -11. Tout allait pour le mieux alors pour Olson car Stanford malgré un birdie au 17 qui n’était suivi que d’un par au 18 ne semblait plus pouvoir espérer autre chose qu’une place d’honneur. C’était sans compter sur le démon du Golf qui en laissant Olson multiplier les coups de clubs allait la priver de victoire et offrir cette dernière à une Stanford submergée par l’émotion..

Résultat de recherche d'images pour "angela stanford photos"
2018, Angela Stanford

Résultats >>>

Le trombinoscope des participantes >>>

28 juillet: Hyo Joo Kim, Sung Hyun Park et Inbee Park (73, 75, 73 respectivement) ratent leur sortie et Jin Young Ko (67) file avec le Trophée. Jennifer Kupcho (66), Shanshan Feng (68) et Hyo Joo Kim sur ses talons.

Albane Valenzuela T37, Yealimi Noh T44, Céline Herbin T62 et Céline Boutier T67.

Jin Young Ko

27 juillet: Le jeu avait commencé à 7:00 du matin avec des parties de 3 pour tenter d’échapper au mauvais temps et ça a globalement fonctionné.

Toujours 4 Coréennes au sommet, mais quelques changements, Mi Hyang Lee a “dévissé” en T5, Hyo Joo Kim a pris sa place (-15) serrée de près par “Namdalla” Sung Hyun Park (-14) la N°1 du Rolex Ranking. Suivent Jin Young Ko (arrivée de la 6ème) et Inbee Park en T3 (-11). D’un 64, la Thaïlandaise Ariya Jutanugarn a gagné 23 places et intégré le TOP10.

Pour nos deux Françaises, parties tôt, la mise en route semble avoir été laborieuse, Céline Herbin a glissé en T63 (+5) et Céline Boutier en 72 (+8).

Quant aux deux invitées rescapées, elles respectent leur Sponsor, Albane est en T21 (-4), Yealimi en T41 (PAR).

Hyo Joo Kim of Korea plays a shot on the first hole during day 3 of the Evian Championship
Hyo Joo Kim

26 juillet: Portée par Mi Hyang Lee suivie de 3 compatriotes, la bannière Coréenne flotte sur les Alpes! Céline Herbin est en T31, Céline Boutier en T47 sn compagnie de Yealimi Noh. Impressionnants retours de Caroline Hedwall et Albane Valenzuela (respectivement 46 et 39 places gagnées).

Au terme d’une journée perturbée par l’orage ce soir le champ de bataille où gisent les Lee6, Nordqvist, Lee (Minjee), MacLaren, Kerr, Pressel, Muñoz, Fassi, Thompson (dont on peut être déçu par ses propos désobligeants pour les jardiniers et irrespectueux pour celles qui ont réussi), Ko (Lydia), Stanford (la tenante du titre), Julie McCarthy et Pauline Roussin-Bouchard est impressionnant.

Pauline qui repart son sac plein d’infos à exploiter et va rejoindre dans quelques jours les Gamecocks de South Carolina où en compagnie de Mathilde Claisse, elle retrouvera la Malagueña Ana Peláez.

Mi Hyang Lee of Korean lines up a putt during day 1 of the Evian Championship
Mi Hyang Lee

25 juillet: Pas une ombre au tableau et Paula Creamer d’un -7 s’installe aux commandes, Inbee Park (après un départ plutôt calme), Brittany Altomare, Jin Young Ko et Mi Hyang Lee accrochées à son sac. T18 pour Céline Herbin (-2), T38 pour Céline Boutier (Par) et nombres de prétendantes à des places étonnantes.

D’où l’importance pour les pronostiqueurs de tous poils de réserve garder, car ici, le parcours, de connivence avec le dieu du Golf et les fées du Lac, prend un malin plaisir à briser menu les prévisions.

Paula Creamer of The United States on the fifth during day 1 of the Evian Championship
Paula

24 juillet: Cette année pour le 25ème anniversaire et les 7 années passées au sein des Majeurs, la tenante du titre et 34 joueuses du TOP40 du Rolex Ranking sont présentes. Cette année encore, les Qualifications Europe, Etats-Unis et Asie ont donné l’opportunité à 5 joueuses, Annabel Dimmock (Eng), Pauline Roussin-Bouchard (Fra, am), Daniela Iacobelli (USA), Cindy Ha (USA) et Shi Hyun Ahn (Kor) de rejoindre les meilleures joueuses du monde.

Résultat de recherche d'images pour "pauline roussin-bouchard photos"
Pauline

Enfin, sans surprise, confirmant ainsi sa volonté de révéler et d’accompagner les jeunes talents en leur donnant la chance de disputer un Majeur, l’organisation avaient dès le lendemain des qualifications annoncé l’attribution des wildcards à quatre jeunes joueuses: Yealimi Noh (17, 18 dans 2 jours, USA), la tenante du titre de l’US Girls, revenue sur son engagement avec UCLA pour passer Pro et qui ne cesse de faire parler d’elle; Maria Fassi (21, Mex), une des héroïne du tournoi inaugural Augusta National Women’s, qui avait sa carte pour le LPGA Tour depuis les dernières Q-Series mais avait attendu d’avoir terminé ses études chez les Razorbacks d’Arkansas pour quitter le statut d’amateur; Julie McCarthy (20, Irl, am) des Tigers d’Auburn University et Albane Valenzuela (21, Swi, am) née à New York d’une mère Française et d’un père Mexicain, passée par l’Ecole Moser de Genève avant d’intégrer les Cardinals de Stanford où elle va attaquer sa dernière année.

Résultat de recherche d'images pour "Yealimi Noh photos"
Yealimi

Outre Pauline Roussin-Bouchard, nous y retrouvons nos compatriotes Céline Boutier et Céline Herbin. Les habituées Jennifer Kupcho, Azahara Muñoz, Madelene Sagström.

Résultat de recherche d'images pour "herbin boutier photos"
Les Céline

Evian Resort Golf Club, un peu d’histoire*

*(extrait de l’histoire du Club).

Résultat de recherche d'images pour "evian golf club old pictures"

En 1904, la Société des Eaux Minérales d’Evian achète la ferme et les terres exploitées par la famille Berthet. Elle y construit 9 trous de golf en vue de l’ouverture de l’Hôtel Royal. A 500 mètres d’altitude, face à Lausanne, ce golf va aussitôt séduire les visiteurs par sa vue admirable et sa végétation immortalisée par Lamartine.

1922: Le parcours 9 trous est étendu à 18 trous.

De 1988 à 1990, le parcours est totalement rénové par l’architecte Cabell B. Robinson, ancien assistant de Robert Trent Jones.

1994: Avec l’aide de la directrice du golf de l’époque, Valérie Pamard, la création de l’Evian Masters par Antoine et Franck Riboud s’inscrit dans une réelle volonté de se battre pour le golf féminin. L’Evian Masters fut lancé sur le circuit européen (LET) avec la promesse d’une dotation croissante.

De 1994 à 2012, le parcours est remodelé de nombreuses fois pour anticiper le niveau toujours plus élevé des joueuses et intégrer les dernières normes de l’USGA.

En 2006, inauguration de l’Academy, centre d’entraînement de pointe et practice officiel des joueuses de l’Evian Championship.

En 2007, création de l’Evian Masters Juniors Cup qui rassemble l’élite des joueurs de moins de 14 ans.

En 2012, l’Evian Masters entre dans la légende en devenant le cinquième Majeur, le premier en Europe Continentale et devient The Evian Championship.

2013: Rénovation totale du parcours et 1er tournoi The Evian Championship. Pour ce projet de rénovation, le design a été confié au cabinet d’architecte EGD représenté par le Sud-Africain Dave Sampson avec le Britannique Jeremy Slessor (concepteur du parcours de Celtic Manor, théâtre de la Ryder Cup 2010), sous l’œil expert de Steve Smyers, architecte américain, consultant LPGA. Tous les départs ont été modifiés et les fairways retravaillés. Les greens  sont également plus fermes,  plus techniques, avec une surface plus importante offrant 6 positions de drapeaux. Ils sont défendus par des obstacles plus nombreux et plus ambitieux, notamment des plans d’eaux nouvellement crées ou décuplés en superficie et de nombreux bunkers plus profonds repositionnés, également sur l’ensemble  du parcours. Le parcours est désormais plus rythmé, plus spectaculaire et plus stratégique tout en conservant une forte signature « à la française ».

2015: Le parcours continue de gagner en maturité, grâce au travail des hommes et à l’évolution de la nature. Des améliorations ont été apportées sur certains départs (14, 18) et greens (12) pour anticiper encore et toujours le statut de Majeur.

Résultat de recherche d'images pour "lexi thompson evian"
« C’est un grand parcours de golf, plutôt compliqué. Il faut vraiment garder la balle sur le fairway. Le rough est plutôt épais. Les greens roulent vite, et on peut avoir des putts vraiment délicats. Il y a vraiment beaucoup de choses auxquelles on doit penser, mais c’est ce qui fait les grands parcours. » Lexi Thompson

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image