14.4 C
Toulouse
mardi 6 décembre 2022
spot_img

Dernières news

23-26 juin – Majeur – KPMG Women’s PGA Championship – In Gee Chun (Dumbo) a tenu!

Congressional Country Club, Blue Course, Bethesda, MD

22 juin: Nelly Korda est bien là pour défendre son titre, depuis sa première victoire en Majeur, il y a un an, elle a vécu une période de rêve, décroché une médaille d’or aux Jeux, et est devenue N°1 mondial, mais a été cependant freinée en mars dernier par un caillot de sang dans la veine sous clavière gauche qui l’a tenue éloignée des greens pendant 2 mois, l’histoire va nous dire si elle a totalement récupéré.

En 2021, Céline Boutier terminait T7, Perrine Delacour T46.

68th édition dotée de 9.000.000 de dollars, un montant doublé comme l’a annoncé l’organisation, où sont engagées 156 concurrentes dont les Françaises Céline Boutier, Perrine Delacour, Agathe Laisné et Pauline Roussin-Bouchard.

Leaderboard >>>

26 juin, au final: Dumbo remporte cette 68th édition et devient la 4ème joueuse de tous les temps à avoir pointé tout en haut du tableau chaque soir de l’épreuve! Aujourd’hui on s’était dit que cette fois elle avait craqué, Lexi Thompson l’avait rattrapée dès le #3 puis doublée, et l’on croyait l’affaire entendue, mais l’Américaine allait se désunir sur le retour et finalement laisser la victoire lui échapper au #17. Minjee Lee partage la seconde place et Atthaya Thitikul est seule quatrième.

Rendez-vous demain soir devant le tableau du Rolex Ranking car ça va bouger!

25 juin, tour 3: Un aller à +1, un retour à +2, pour un 75 total qui aurait pu voir sa belle avance fondre comme neige au soleil! Mais ses concurrentes directes ne font guère mieux, car le parcours était rendu compliqué pour tout le monde, et vont laisser leurs places à de nouvelles têtes: Lexi Thompson, Hye-Jin Choi et Sei Young Kim, toutes trois à -5 avec 3 coups de retard.

24 juin, tour 2: Beaucoup pensaient que la journée allait être difficile à gérer pour celle qui a la faculté de capter et de suivre plusieurs conversations en même temps, d’autant qu’elle ne partait que l’après-midi et que les discussions allaient bon train sur ses capacités à capitaliser sur son exploit de la veille. Mais ça a tenu! Malgré ses bogeys aux #7 et #8, elle signe un 69 et consolide son avance car ses dauphines d’hier ont décroché et ce sont Lydia Ko et Jennifer Kupcho, arrivées des 15 et 6èmes places respectivement, qui prennent la relève (-5). C’est terminé pour les Françaises dont la déconfiture s’est trouvée aggravée par les coups de reins des Ashok, Castren, Chien, Lewis, Mendoza, Nordqvist, Pedersen, Riu, Tan et autres Lee.

23 juin, tour 1: 5 birdies à l’aller (le retour du parcours), 1 bogey dès le premier trou de son retour, histoire de garder les pieds sur terre, 4 birdies pour finir en 64 (-8)! Ce n’est pas la bruine froide de la matinée qui l’a gênée, contrairement à d’autres, et pourtant elle est loin d’être la plus longue dans ses mises en jeu, disent les grincheuses, elle compense avec ses coups de bois 7 à la précision chirurgicale confie son cadet. Quoiqu’il en soit, il va falloir maintenant aller la chercher car elle possède 5 coups d’avance sur ses suiveuses les plus proches et 7 sur Nelly Korda, Brooke Henderson et Jennifer Kupcho. Et si on en profitait pour faire plus ample connaissance avec elle: Portrait >>>

Céline et Pauline pointent en T30 à 9 longueurs, Agathe à 10 et Perrine à 11.

A propos du Club hôte

Il y avait bien les Chevy Chase et Columbia Country Clubs, mais les deux étaient fortement fréquentés par la population de Washington et ne répondaient pas au besoin d’un lieu où les membres du Congrès pourraient se retrouver pour établir des relations sociales d’affaires. Aussi en 1921, ce sont Oscar Edward Bland et Oscar Raymond Luring, deux membres du Congrès représentants de l’Indiana qui identifiant ce manque porteront le projet sur le bureau de Herbert Hoover, alors Secrétaire d’Etat au Commerce.

Un Club de fondateurs fut alors formé et en quelques mois suffisamment d’abonnements furent vendus pour financer études et travaux, le tout étant bouclé en deux ans et demi et le 23 mai 1924, le Congressional Country Club ouvrait ses portes.

Le Club a aujourd’hui une riche histoire de Présidents américains qui s’y sont succédés, soit en tant que membres ou en visite. Parmi lesquels nous ne citerons que les Taft, Wilson, Harding, Coolidge, Hoover, Eisenhower ou plus récemment George H. W. Bush, Bill Clinton, Barack Obama.

Après la guerre 39-45, le Club a ouvert ses installations aux événements sportifs, il a notamment accueilli l’US Women’s Amateur en 1959, l’US Open en 1964, le PGA National Championship en 1976.

Depuis 1977, il dispose de deux parcours de 18 trous et a accueilli l’US Senior Open en 1995, l’US Open en 1997 et en 2011 et de nombreux événements sont déjà planifiés dont cette épreuve qui reviendra en 2027 et la Ryder Cup en 2036.

En 2019, le Blue Course (qui nous intéresse pour ce tournoi) dont le tracé original était l’oeuvre de Devereux Emmet et Robert Trent Jones Sr. qui avait eu un certain nombre de remaniements au fil des ans, où Robert Trent Jones y avait laissé sa marque en 1957 et où son fils, Rees Jones, avait procédé à des reprises, en 1989 et 2006, a été confié à Andrew Green pour de nouvelles restaurations et mises à niveau.

Derniers articles

Publicitéspot_img

ACTUS CIRCUITS