14.4 C
Toulouse
lundi 28 novembre 2022
spot_img

Dernières news

17-20 nov – LPGA – CME Group Tour Championship – Lydia Ko signe sa 19ème victoire sur le LPGA Tour!

Tiburón Golf Club, Gold Course, Naples, Floride.

Dotation de 7.000.000 de dollars, 2.000.000 à la gagnante.

Seule Française dans les 60 qualifiées, Céline Boutier; en fond de classement Stacy Lewis, qui s’était faite bouter dehors par la performance de la Finlandaise Matilda Castren le week-end dernier à Belleair, profite des forfaits de Linn Grant, Jessica Korda et Inbee Park pour revenir dans le champ en compagnie des Thaïlandaises Ariya Jutanugarn et Pornanong Phatlum. Pauline Roussin-Bouchard (réserve N°6), Maria Fassi (N°2) voient aux fils des heures leurs chances de participer fondre comme neige au soleil.

Classement final de la Race >>>

Leaderboard >>>

20 novembre, au final: D’un birdie au #8 Lydia Ko allait reprendre la tête pour ne plus la lâcher (-17), Leona Maguire termine runner-up (-15) et Anna Nordqvist complète le podium (-14). Céline accompagnée de Atthaya Thitikul arrive de la T19 pour s’installer en T10 aux côtés de Nelly Korda. Saluons une dernière fois Mademoiselle Ko qu’on appellera Madame à l’ouverture de la saison 2023, car entre temps, le 30 décembre prochain, elle aura convolé en justes noces en la Cathédrale de Myeong-Dong de Séoul.

19 novembre, tour 3: Elle avait produit 9 birdies, un dernier putt d’un bon 6 mètres lui aurait permis de prendre seule la conduite de l’attelage; ça ne l’a pas fait et Leona devra partager demain les commandes avec Lydia au départ du dernier tour. De belles joutes en perspective, d’autant que l’Irlandaise même si elle ne brigue pas la couronne mondiale, doit bien nourrir l’envie de bousculer l’Anglaise et la Française (Céline qui bien qu’ayant amélioré en T19, semble prenable) qui la précèdent dans la salle du trône européen.

18 novembre, tour 2: D’un 66, sans faute, Lydia Ko creuse l’écart (-13), suivie à 5 coups par Hyo Joo Kim (« big eyes » pour les copines, celle qui remporta le R&A Junior Open en Ecosse en 2010 et le Junior Orange Bowl de Coral Gables en 2011). Si la Néo-Zélandaise peut entrevoir le trophée de N°1 mondiale, il y a cependant encore loin de la coupe aux lèvres, il lui faudrait pour l’embrasser qu’elle conserve cette première place et que Nelly Korda, qui suit en T3, décroche au-delà de la 25ème. Une 25ème autour de laquelle tourne d’un nouveau 71 (-1, -2 total) notre Céline.

17 novembre, tour 1: Lydia Ko en tête (-7), Céline en T23 (-1), Ryann O’Toole et Patty Tavatanakit ferme la marche (+6).

Un peu d’histoire

Le CME Group Tour Championship est l’épreuve qui clôture la saison du LPGA Tour. Il a succédé au LPGA Tour Championship qui fut disputé en 2009 et 2010.

De 2011 à 2013, le tournoi s’appelait le CME Group Titleholders.

Depuis 2014, le champ des joueuses est déterminé par une course aux points, la Race to the CME Globe. Points qui sont collectés tout au long de l’année suivant un barème dégressif où 500 points sont attribués à la vainqueur d’une épreuve (625 dans les Majeurs). Depuis 2019, les 60 joueuses les mieux classées et ex-æquo à l’issue de la saison qui s’achève sont qualifiées pour ce tournoi qui est doté de 7.000.000 de dollars dont 2.000.000 à la gagnante.

C’est simple et motivant, mais ce ne fut pas toujours aussi peu compliqué.

De 2014 à 2018, les 72 premières de la Race to the CME Globe et toutes les vainqueurs d’épreuves, qu’elles fussent membres ou non du LPGA Tour obtenaient leurs places dans le tournoi final. En parallèle au classement conventionnel de la compétition (qui était doté à titre d’exemple en 2018 de 2.500.000 dollars dont 500.000 à la gagnante), les points de la Race acquis durant la saison faisaient alors l’objet d’un recalcul de telle manière que seules les 12 premières du tableau avaient une chance au terme du CME Group Tour Championship (qui lui aussi était doté de points) d’empocher une prime bonus de 1.000.000 de dollars.

Palmarès

Du plus ancien au plus récent, pour bien comprendre l’évolution.

2011: CME Group Titleholders

Grand Cypress Golf Club, Orlando. Dotation 1.500.000$ dont 500.000 à la première.

Hee Young Park, une rookie KLPGA 2005, arrivée sur LPGA Tour en 2008, remportait l’épreuve.

2012: CME Group Titleholders

Twin Eagles Golf Club, Naples. Dotation 1.500.000 $ dont 500.000 à la première.

Na Yeon Choi, une rookie KLPGA 2004, arrivée avec un droit de jeu partiel sur le LPGA Tour en 2008, remportait là son second succès de la saison 2012, après l’U.S. Women’s Open en juillet.

2013: CME Group Titleholders

Tiburón Golf Club, Naples. Dotation de 2.000.000 $ dont 700.000 à la gagnante.

Shanshan Feng, originaire de Guangzhou (Canton), la première Chinoise à avoir obtenu un droit de jeu sur le LPGA Tour en 2008, qui s’était illustrée en 2012 en s’adjugeant le Women’s PGA Championship, remportait le tournoi.

2014: CME Group Tour Championship

Tiburón Golf Club, Naples. Dotation de 2.000.000 $ dont 500.000 à la gagnante. 1.000.000 $ à celle qui termine première de la Race to CME Globe.

Lydia Ko, la native de Séoul, devenue Néo-Zélandaise, qui avait réussi l’exploit de remporter l’Open du Canada en 2012 et 2013 alors qu’elle était toujours Amateur (et qui s’adjugera l’Evian Championship en 2015), va venir à bout de la Navarraise Carlota Ciganda au 4e trou de playoff. Un playoff où la Paraguayenne Julieta Granada s’était inclinée dès le 2e trou. Cerise sur le gâteau, Lydia va décrocher le Globe et les 1.000.000 de $ qui vont avec.

2015: CME Group Tour Championship

Tiburón Golf Club, Naples. Dotation de 2.000.000 $ dont 500.000 à la gagnante. 1.000.000 $ à celle qui termine première de la Race to CME Globe.

A Cristie Kerr le tournoi devant Ha-Na Jang et Gerina Piller (Karine Icher terminait 5e). A Lydia Ko le Globe.

2016: CME Group Tour Championship

A Charley Hull, la native de Kettering dans le Northamptonshire au nord de Londres, le tournoi (-19), devant So-Yeon Ryu (-17) et Jennifer Song (-15). A Ariya Jutanugarn le Globe.

2017: CME Group Tour Championship

Lexi Thompson restait concentrée au putting green se préparant à un possible playoff avec Jessica Korda et éventuellement Ariya Jutanugarn, mais cette dernière après un birdie au #17, enquillait un putt de près de 5 mètres au #18 pour un autre birdie qui lui permettait de filer avec le Trophée, laissant à Lexi le Globe et les 1.000.000 de $ qui lui étaient associés…

2018: CME Group Tour Championship

Cette fois-ci, si Lexi Thompson remportait la finale avec 4 longueurs d’avance sur Nelly Korda, c’est Ariya Jutanugarn qui s’emparait du magot associé au Globe.

2019: CME Group Tour Championship

Sei-Young Kim aura mené d’un bout à l’autre de la réunion pour remporter l’épreuve et les 1.500.000 $ associés, avec un coup d’avance sur Charley Hull qui malgré tous ses efforts n’arrivera pas à totalement compenser son premier tour moyen (72).

2020: CME Group Tour Championship

Jin Young Ko remet les pendules à l’heure, rappelait qu’elle était n°1 au Rolex Ranking, et embarquait un magot qui avait été ramené dans cette année compliquée à 1.100.000 $.

2021: CME Group Tour Championship

Régulière, produisant un putting de ouf, Jin Young Ko conservait le titre avec 1 coup d’avance sur Nasa Hataoka et 5 sur Céline Boutier et Mina Harigae qui complètent le podium. Nelly Korda, victime de son putting terminait en T5 en compagnie de Minjee Lee et Megan Khang. Jin Young Ko empochait 1.500.000 dollars.

Derniers articles

Publicitéspot_img

ACTUS CIRCUITS