14-16 sept – Symetra – Murphy USA El Dorado Shootout

Mystic Creek Golf Club, El Dorado, Arkansas
Purse: $150,000
Quatrième édition d’un tournoi où en 2017, l’ Australienne Hannah Green produisait un dernier tour en 64 et venait coiffer Céline Boutier sur le poteau.
Un tournoi où en l’absence de Françaises nous irons retrouver Nuria Iturrios, Leona Maguire, Mia Piccio, Linnea Ström, Anne-Catherine Tanguay, María Parra et les soeurs Sanz.

Leaderboard >>>

16/09, au final: Bon, la dernière partie n’a pas produit de scores de hauts vols et si Heyemin Kim avait suffisamment d’avance pour l’emporter, les deux autres n’ont pas résisté au retour des Brittany Benvenuto, Ruixin Lee, Lauren Kim et Dottie Ardina et ont filé en T6 où elle retrouve entre autres l’animatrice du premier tour.

A la fin de la fête, Morgane continuait à roder aux portes du Top10, sa complice Coleman avait plongé en T25, Anne-Catherine avait fait une belle remontada en T17, Nuria pointait en T38 et Mia fermait le marche en compagnie de Vickova.

Morgane et sa sœur aînée Kim.

15/09, Tour 2: Et si c’était le terrain qui imposait ce rythme prudent qui peut paraître plan-plan? Heyemin Kim a fait mieux que les autres actrices d’hier, étant la seule à jouer sous le Par pour prendre un peu de hauteur, et Allison Emrey moins bien pour dévisser en T19. Dans cette ambiance crispée on notera les rapprochements feutrés de Morgane Metraux (la Vaudoise et ex-Seminole de Florida State) et de Jenny Coleman (l’Américaine ex-Buffalos de Colorado), mais sans toutefois quitter des yeux le comportement des 3 donzelles de la dernière partie où ça risque de devenir très vite irrespirable…

A part ça, Anne-Catherine (dont on appréciera le message plein d’attention pour son public qui est reproduit ci-dessous) et Nuria sont en T37, Mia en T47. Il faut déplorer la disparition de Linnea, Harang, Maria et les Sanz qui quittent le convoi victimes de la faucheuse.

Casey au Lalla Aicha

14/09, Tour 1: 3 birdies à l’aller, 3 autres au retour mais précédés d’un bogey et voila Casey Danielson* aux commandes (-5) d’une chevauchée où la Suédoise Louise Ridderström, la Coréenne Hyemin Kim et l’Américaine Allison Emrey lui collent au train (-4). Après, ça se creuse assez vite, nous sommes au-dessus du Par dès la sortie du Top 10.

 

*Casey Danielson, diplômée de Stanford en 2017 est passée Pro cette même année. Elle dispose d’une catégorie 5b sur le LET obtenu en remportant le Lalla Aicha tour school final qualifying au terme d’un playoff qui l’opposait à Carmen Alonso et à l’amie Manon Mollé.

Meublant les vides du LET par des intrusions sur le Symetra on la retrouve en 2018 impliquée dans 12 tournois, 7 sur le LET dont 2 Top 10 et 5 sur le Symetra dont 4 Top 10 comme le PHC Classic début août.

Sur la photo, de gauche à droite, 3 Cardinals, Casey Danielson de Osceola** (un village du Wisconsin), Andrea Lee de Hermosa Beach (en Californie) et Albane Valenzuela (une petite Suisse, née à New-York, d’un père Mexicain et d’une mère Française).

**Osceola était un chef de guerre indien né au début du XIXème siècle en Géorgie, à la tête d’une centaine de guerriers il donna du fil à retordre aux négociateurs des Etats Unis qui cherchaient à déposséder les Séminoles de leurs terres. Capturé sur trahison à Fort Payton il mourut en captivité de la malaria en 1838. De nombreux lieux portent son nom aux Etats Unis.

*** Le message de Anne-Catherine à ses troupes: « Ma saison 2018 sur la LPGA s’est terminée en beauté avec mon meilleur résultat en carrière (T16) à la Classique de Portland.

Je suis très contente d’avoir fini la saison forte. Ce fût une année exigeante émotivement et physiquement. J’ai appris beaucoup et je suis fière de la façon je me suis reprise pour la 2e moitié de la saison. J’ai réussi à gérer mes émotions et mes attentes ce qui m’a permis de performer à mon plein potentiel.

Je vais participer aux deux prochains tournois du circuit Symetra afin de me préparer au Q-Series à la fin octobre. Merci à tous et à toutes pour votre support tout au long de la saison!

And that’s a wrap for my 2018 LPGA Tour season! Happy with the way I finished the season with a T-16 career best finish at the Portland Classic. Special thanks to my Portland Family, Dave and Linette, and all the friends who came out to support.

This has been an emotionally and physically challenging year. I have learned some valuable lessons along the way, but most importantly I was able to bounce back and to finish my season strong. I learned to persevere and to manage myself and my expectations to be able to perform at my best.

I am looking forward to play the next two Symetra Tour events to work on my game and get ready for Q-Series in a month. Thank you all for your support throughout the ups and downs of this season! »

Photos credits: Getty Images, Gabe Roux/LPGA and Bernard Brault/GolfCanada

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *