lun. Juin 24th, 2019

11-14 juin – R&A – The Women’s Amateur Championship

Royal County Down, Newcastle, Irlande du nord.

La gagnante se voit confier le “Pam Barton* Memorial Salver”, alors que sa dauphine reçoit la “Diana Fishwick Cup”.

La tenante du titre est l’Allemande Leonie Harm (passée par les Cougars de Boston University) qui se défaisait de l’Américaine Stephanie Lau (une Wildcat de Northwestern University).

Résultat de recherche d'images pour "leonie harm golf photos"

Sont présentes: Margot Bechadergue, Adela Černoušek, Eloïse Chapelet, Yvie Chaucheprat, Gala Dumez, Ariane Klotz, Loïs Lau, Charlotte Liautier, Lilas Pinthier, Chloé Salort, Laura Van Respaille et Alizée Vidal.

Qualifications >>>

Matchplays >>>

15 juin, demi-finales: Amelia Garvey, une Sophomore 2019 des Trojans de South California et Emilie Toy, un produit du système universitaire britannique (Exeter) avancent en finale.

14 juin, quarts: Si Beatrice Wallin s’arrête là, Linn Grant portera les couleurs Suédoises en demi-finales. Nous y retrouverons également la Finlandaise Daniella Barrett, la Néo-Zélandaise Amelia Garvey et l’Anglaise Emilie Toy.

Résultat de recherche d'images pour "linn grant golf"
Linn Grant

14 juin, 1/8èmes: La dernière Italienne et les Écossaises quittent la scène. Si Linn Grant sort Sara Kouskova au terme d’un match plutôt équilibré, ce matin c’est une autre Suédoise, la Freshman des Seminoles de Florida State, Beatrice Wallin qui pulvérise l’Ecossaise Fiona Liddell 6&4.

Résultat de recherche d'images pour "beatrice wallin golf"
Beatrice Wallin

13 juin, 1/16èmes: Au tour d’Annah Screen et de Lily May Humphreys de mordre la poussière. En même temps, Sara Kouskova une tchèque Freshman des Longhorns de Texas University et Linn Grant une Suédoise future Sun Devil d’Arizona State estourbissent leurs adversaires 6 et 5.

image 12
Sara Kouskova.

13 juin, 1/32èmes: C’est fini pour les Françaises, mais elles ne sont pas les seules à être terrassées dès les 32èmes. Leonie Harm, la tenante du titre git également parmi les 32 vaincues.

12 juin: Au terme de cette journée il nous reste 4 Françaises en lice. Une journée pleine de mouvements où à cause d’un double de trop Angelica Moresco se fait déposer à 2 longueurs par l’Anglaise Hannah Green (une Freshman des Cougars de Houston). Chez nous, Lilas Pinthier gagne 85 places en 12, Yvie Chaucheprat en perd 23 en 44, Chloé Salort 14 en 55 et Charlotte Liautier 27 en 58. A la 64ème l’Italienne Leticia Bagnoli évite une porte qui se referme quasiment sous le nez d’une Lois Lau qui avait pourtant amorcé une belle remontée.

Ce n’est peut-être qu’un détail, mais Lily May Humphreys est revenue…

Hannah Sreen.

11 juin: En préambule: Ne cherchez pas d’ex-æquo dans le classement, en cas d’égalité de score les joueuses sont différenciées par leur historique de résultat sur les trous (3 derniers trous, 6 derniers, etc…)

Au soir du premier tour c’est l’Italienne Angelica Moresco qui ouvre la marche (-4), la première Française, Yvie Chaucheprat (Toulouse GC) pointe à la 19ème place dans le PAR.

Résultat de recherche d'images pour "yvie chaucheprat golf"
Yvie Chaucheprat.

Un peu d’histoire:

The Women’s Amateur Championship:

Créée en 1893 par la Ladies’ Golf Union (LGU), aujourd’hui fusionnée avec le R&A, l’épreuve a souri à plusieurs reprises aux Françaises: Céline Boutier (2015), Marine Monnet (1999), Valérie Michaud (1991), Catherine Lacoste (1969) qui remportait l’US Ladies amateur la même année, Brigitte Varangot (1963, 65 et 68), Lally de Saint Sauveur (1950), Nanette Le Blan (1928) et Simone Thion de la Chaume, la mère de Catherine Lacoste en 1927.

Les Françaises s’adjugèrent également des places de dauphine: Alex Bonetti en 2011, Gwladys Nocera (1998), Kristel Mourgue d’Algue (1995), Cécilia Mourgue d’Algue (1994) et Claudine Clos-Rubin en 1968 et 72.

Céline Boutier, dernière Française inscrite au palmarès.

*Qui était Pam Barton qui a donné son nom au Trophée?

Pamela Barton née à Londres en 1917 était une Golfeuse amateur. Elle remporta les Internationaux de France Dames en 1934, sera finaliste du Women’s Amateur Championship la même année, le sera à nouveau en 1935, avant de le remporter en 1936 et de décrocher dans la foulée l’U.S. Women’s Amateur. Elle remportera de nouveau le British Ladies Amateur en 1939. S’engagera durant la guerre dans les WAAF (Women’s Auxiliary Air Force) de la RAF et disparaîtra dans un accident d’avion le 13 novembre 1943.

Résultat de recherche d'images pour "pamela barton golf photo"
Pamela Barton et sa mère en 1935.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image