14.4 C
Toulouse
jeudi 7 juillet 2022
spot_img

Dernières news

03-06 nov – Symetra Tour Championship

River Run Country Club, Davidson, NC

Un tournoi disputé sur 72 trous, qui vit le jour en 2008, doté de 175.000 $, dont la tenante du titre est Laura Wearn, une native de Charlotte NC, passée par Furman University (2009-2013), rookie year 2014 du Symetra. actuellement 10e à la Volvik Race to the Card.

Laura Wearn.

Scores >>>

06 nov: Frida Kinhult intouchable remporte sa première victoire sur le Symetra. D’un 66, Demi Rumas, une ancienne de UC Davis (2009-13) (une nana qui par superstition remplaçait sa balle tous les 6 trous à l’Université) d’un 66 prend la 2e place. Sierra Brooks complète le Podium. Gabriela Ruffels (a) termine T5, Maude-Aimee LeBlanc à glissé en T34 et Julie Aimé en T50.

Et finalement:

La saison est terminée, la Volvik Race for the Card n’annule pas, mais ajuste le nombre d’élues à la longueur de ce calendrier perturbé par la pandémie et c’est 5 joueuses, Ana Belac, Fátima Fernández Cano, Kim Kaufman, Frida Kinhult et Janie Jackson qui obtiennent leurs billets pour le Grand Tour.

Les élues.

05 nov: Laura Wearn rend un 75, Frida Kinhult un 69 et voilà la native de Fiskebäckskil dans le Comté de Västra Götaland en Suède, qui a quitté les Seminoles de Florida State en décembre dernier après sa qualification pour le Symetra Tour, seule en tête avec 6 coups d’avance.

Frida Kinhult.

Il faut saluer les performances de Maude-Aimee LeBlanc qui avance en T18, mais surtout celle de Gabriella Ruffels (a) qui a presque fait oublier sa contre-performance du premier tour et pointe désormais dans le TOP 5.

Gabriella Ruffels.

Julie Aimé glisse en T 46.

04 nov: La tenante du titre, Laura Wearn rend une carte de 67 et vient partager la barre avec la Suédoise Frida Kinhult, prenant la place de Kendra Dalton qui a dévissé en T38. Gabriela Ruffels relève la tête, revient en T28 et croise Julie Aimé qui va arrêter sa chute en T32 où elle retrouve Ana Belac.

21 joueuses gisent sur le pré, victimes de la faucheuse, 3 autres avaient préalablement abandonné.

Si Laura termine dans les 7 premières, elle a une bonne chance d’accrocher son ticket d’entrée à l’US Women’s Open.

03 nov: La tête à -4, Kendra Dalton et Frida Kinhult; 18 joueuses dans le PAR ou mieux, dont Julie Aimé. Ana Belac en T29 à +2. Quant à Gabriela Ruffels, espérons que cette première journée n’aura pas laissé trop d’ecchymoses.

Petit rappel, les 5 premières places de la Volvik Race for the Card donnent droit à un billet pour l’US Women Open, ça devrait mettre un peu d’animation, non?

03 nov, à moins de 2 heures du coup d’envoi: Vous ne manquerez pas, comme le suggère Ali Palma, du Symetra Tour Media, d’accorder une attention toute particulière à Gabriela Ruffels, 20 ans et bientôt 7 mois, cette Australienne née à Orlando en Floride de parents joueurs de tennis. Gabriela qui a grandi en Australie s’est d’abord faite remarquer au tennis de 6 à 14 ans avant de s’intéresser au golf. Etudiante en Business Admin. à Southern California University (2017- ) elle fait le bonheur des Trojans. Elle est la première Australienne à avoir inscrit son nom sur le Trophée de l’US Women Open en remportant l’édition 2019, 1up, face à Albane Valenzuela. cette année, elle a failli récidiver en ne s’inclinant qu’au 38e face à l’Américaine Rose Zhang.

Gabriela.

03 nov: Oops! Autant pour moi, où plus exactement pour nous, car je ne suis pas le seul emporté par l’élan. Et merci à Julie Aimé qui nous rappelle qu’à ce stade du calendrier en raison de la pandémie de Covid-19, il a été décidé depuis déjà un moment qu’il n’y aurait pas de mouvement dû au classement de la Volvik Race for the Card, les joueuses conservant leur statut pour 2021.

02 nov: Nous allons y retrouver Julie Aimé et pouvoir observer le comportement de nombreuses autres actrices, qui comme elle, ne sont pas hors course en ce qui concerne un accès au LPGA Tour par le truchement du TOP 10 de la Volvik Race for the Card. Car dans ce calendrier mis à mal par la Covid-19, elles sont encore nombreuses celles pour qui une victoire ou un TOP 10, serait synonyme d’accès au Tour suprême.

Derniers articles

Publicitéspot_img

ACTUS CIRCUITS