14.4 C
Toulouse
vendredi 27 janvier 2023
spot_img

Dernières news

Très cher stableford

Le dimanche, au golf, autour d’une bière, j’entends trop souvent Michel, 20 d’index dire avec fierté : « aujourd’hui j’ai joué +19 » ou encore « aujourd’hui j’ai joué 91 ».

Quelle hérésie Michel.

En entendant ces propos, un bon joueur va se moquer de lui, pensant : « regarde un peu ce type-là ! Il est content en jouant 91 »

Un débutant en revanche va l’idolâtrer en espérant un jour arriver à ce résultat-là. Il se dira peut-être jalousement : « Il se la raconte celui-ci, moi qui peine à faire 110. »

Bref, Michel passe aux yeux des autres soit pour un nul, soit pour un cador qui se vante.

Et si nous changions de logiciel ?

Sachez, amis golfeurs, que vous ne jouerez pratiquement jamais en stroke-play sauf sur une épreuve fédérale où l’index requis est au mieux de 7 au pire plus bas encore.

Le paradoxe est que l’immense majorité des golfeurs comptent leurs scores en stroke-play alors qu’ils n’auront surement jamais à le faire puisque les compétitions de club se jouent en stableford.

Le stableford est fait pour vous. Avec cette formule de jeu, on change de dogme. Le but n’est pas de faire le moins de coups possible mais de marquer le plus de points possible.

Le stableford ne présente que des avantages.

Au lieu de vous épuiser et de vous énerver à finir un trou, vous pouvez relever votre balle et vous marquerez zéro point sur ce trou ce qui accélère considérablement le temps de jeu de chacun.

Qui aime passer 5 heures 30 le dimanche pour boucler 18 trous alors que ça devrait être fait en 4 heures maximum.

Si vous bourlinguez un peu pour le golf au royaume uni ou outre atlantique, vous entendrez souvent : « excellente journée, 39 aujourd’hui » ou encore « sport ingrat, j’ai fait 30. »

Une oreille peu initiée peut se demander de quoi il s’agit… Tout simplement, le premier golfeur a fait 3 points de mieux que son niveau (-3) quand le second a fait 6 points moins bien (+6). Le premier a joué -3. Ce qui parait très bien et en effet ça l’est. Sans connaitre son niveau, on sait qu’il a bien joué. Il n’a peut-être pas joué 69. Il a peut-être joué 100 mais 39 points pour lui comme pour tout autre golfeur est une jolie performance. Il ne sait probablement pas combien il a joué en stroke-play et il s’en fiche.

Si Michel au bar avait annoncé avec la même fierté : « j’ai fait 37 aujourd’hui », le regard des autres joueurs aurait peut-être été différent.

Le bon joueur aurait pensé : « 37 c’est pas mal moi qui n’ai fait que 34 aujourd’hui ». Le débutant lui : « 37 c’est bien, mais moi j’ai fait 42 ».

Le stableford vous permet de compétiter avec n’importe quel golfeur quel que soit son niveau.

Aussi, les parcours adaptent le nombre de coups reçus en fonction de leur difficulté. Demandez au pro shop ou regardez sur votre carte de score. Le stableford est plus rapide et bien plus représentatif de votre niveau de jeu qu’importe le parcours joué.

Bref, amis golfeurs, cessez de compter vos coups et commencez à compter vos points !

Léo DUPEYRON

Derniers articles

Publicitéspot_img

ACTUS CIRCUITS