14.4 C
Toulouse
vendredi 3 décembre 2021
spot_img

Dernières news

Prévoir le déroulement du championnat US du PGA TOUR 2021

2021 Les joueurs à suivre sur le PGA TOUR

Article tiré du PGA TOUR .COM du 29décembre 2020
écrit par Cameron Morfit du PGATOUR.COM

Une douzaine de tournois sont entrés dans la Super Saison 50, nous sommes encore beaucoup plus proches du début que de la fin. Quoi qu’il en soit, nous avons suffisamment d’informations pour deviner quels 30 joueurs se qualifieront pour le championnat de fin de saison du TOUR à East Lake du 2 au 5 septembre 2021.

Huit des dix gagnants de l’automne 2019 se sont qualifiés pour le dernier championnat du circuit, le plus grand nombre depuis le début de la saison complète il y a huit ans. Alors, oui, nous allons prendre des risques et dire que le champion du Safeway Open Stewart Cink (quatrième au classement de la FedExCup) va revenir à East Lake pour la première fois depuis 2009.

Jason Day, Brooks Koepka et/ou Tiger Woods pourraient-ils revenir au championnat du TOUR ? Oui, mais les blessures chroniques font qu’il est trop risqué de les inscrire sur cette liste. Koepka semblait particulièrement amélioré à l’automne avec un T5 au Vivint Houston Open et un T7 au Masters, mais il n’en reste pas moins que ces trois-là sont des wildcards. Tout comme l’Italien Francesco Molinari qui vient de déménager sa famille en Amérique.

Voici, sans ordre particulier, une prédiction sans peur pour les 30 derniers hommes debout :
Dustin Johnson remporte le championnat du circuit et la FedExCup

  1. Dustin Johnson – Le champion en titre de la FedExCup est de nouveau en tête du classement à l’approche des vacances. Il pourrait bien prolonger son avance de 252 points au Sentry Tournament of Champions le mois prochain, puisque Johnson a remporté deux victoires à Kapalua (2013, 18).
  2. Bryson DeChambeau – Il est deuxième au classement de la FedExCup après seulement trois départs dans la nouvelle saison, dont une fugue à six coups à l’US Open de Winged Foot. Un revers au Masters, où l’approche de la balle longue n’a permis de terminer qu’en T34, mais Mad Scientist sera de retour.
  3. Viktor Hovland – Le birdie du 72e trou de l’embrayage lui a permis de remporter le récent Mayakoba Golf Classic présenté par l’UNIFIN. Double vainqueur du TOUR et fierté de la Norvège, il rattrape rapidement ses pairs Matthew Wolff – le coéquipier de Hovland dans l’Etat d’Oklahoma – et Collin Morikawa, la star de l’année 2020.
  4. Stewart Cink – 144e de la FedExCup la saison dernière et 179e en 2019. Il semble qu’il y a une éternité maintenant que Cink, 47 ans est à la quatrième place du classement après avoir remporté le Safeway Open pour mettre fin à 11 ans de pénurie de victoires. Les championnats des fermes Sanderson (T12) et des Bermudes (T4) ont été une réussite.
  5. Patrick Cantlay – A remporté le championnat ZOZO CHAMPIONSHIP @ SHERWOOD avec une arrivée palpitante à laquelle participaient également les champions du monde Jon Rahm et Justin Thomas. Il a manqué le championnat du circuit la saison dernière, mais il a manifestement tout pour gagner, et pas seulement pour entrer sur le terrain.
  6. Rory McIlroy – Après la pause, mais avec sa femme Erica qui gardait un secret, sa fille Poppy est née la semaine du championnat du TOUR. Depuis lors, il s’est classé parmi les 10 premiers à East Lake (T8) à l’US Open (T8) et au Masters (T5).
    Carlos Ortiz remporte sa première victoire au Vivint Houston Open Récapitulatifs Carlos Ortiz remporte sa première victoire au Vivint Houston Open
  7. Carlos Ortiz – Le Mexicain Ortiz numéro 6 de la FedExCup dont la victoire au Vivint Houston Open a été l’une des histoires de joie de l’automne, fait ses débuts imminents dans le championnat TOUR. Le record du Korn Ferry Tour montre qu’il peut aligner les victoires quand il le sent bien.
  8. Jason Kokrak – La victoire à la CJ CUP @ SHADOW CREEK a été longue à venir (233ème départ en carrière) pour cet afficionado de Vegas qui se transforme en une des élites du jeu lorsque son putter est allumé. Actuellement troisième de Strokes Gained. Mais 146e au classement SG : approchez le green.
  9. Justin Thomas – Le champion de la FedExCup 2017 n’a pas vraiment brillé en cette nouvelle saison, mais il n’a pas moins terminé 12e en cinq départs, dont l’US Open (T8) et le Masters (4e). Il débutera la nouvelle année en étant classé 8e au classement. Attention l’ancien vainqueur du Sentry TOC et du Sony Open d’Hawaï est un débutant rapide.
  10. Matthew Wolff – S’est mis en difficulté après le retour au golf en juin. Toujours à la recherche d’une deuxième victoire sur le circuit, mais a fait preuve de constance en terminant deuxième au Rocket Mortgage Classic à l’U.S. Open et à l’Open des hôpitaux pour enfants Shriners. Jusqu’à la neuvième place de la FedExCup.
  11. Sergio Garcia – Il est tombé dans le top 50 mondial et a manqué les éliminatoires de la FedExCup pour la deuxième fois la saison dernière. La victoire au championnat des fermes Sanderson en octobre a mis fin à la période de sécheresse qui a duré jusqu’aux Masters de 2017 ; il est maintenant à la 10e place de la FedExCup. Dommage de rater Augusta avec un coronavirus en novembre.
  12. Xander Schauffele – N’a pas gagné depuis le Sentry Tournament of Champions de 2019, mais cela ne l’a pas beaucoup freiné dans sa deuxième place en FedExCup la saison dernière. La machine du Top-10 a déjà une cinquième place à l’US Open et une deuxième à la CJ CUP @ SHADOW CREEK cette saison.
    Cameron Smith remporte un match de barrage au Sony Open
  1. Cameron Smith – Co-finaliste avec Sungjae Im au Masters en novembre, Smith, qui défendra son premier titre individuel lors du prochain Sony Open à Hawaï, commence tout juste à montrer à quel point il est doué après avoir donné des aperçus fugaces de son potentiel dans les épreuves par équipe.
  2. Justin Rose – Son T3 au Charles Schwab Challenge en juin a été un point positif car les changements d’entraînement et d’équipement l’ont conduit à terminer à une 91e place peu caractéristique dans la FedExCup. Le vainqueur de la FedExCup 2018 et récent numéro un mondial semble prêt pour une année de rebond.
  3. Cameron Champ – Il a lutté contre l’incohérence lors de son année de recrue sur le circuit, mais a été plus régulier la saison dernière, depuis sa victoire au Safeway Open jusqu’au T10 de la PGA et sa 24e place en FedExCup. Son partenaire Tony Finau a été impressionné par sa longue conduite lors du récent QBE Shootout et il est en train de devenir un joueur à 25 ans.
  4. Doc Redman – La saison dernière, le jeune prodige était 71e en FedExCup, mais il est maintenant 41e cette saison, après avoir été T3 au Safeway Open et T4 au championnat des Bermudes. Ce sera un jeune 23 ans qui débutera en 2021. Classé 12e en Strokes Gained : Approach-the-Green la saison dernière.
  5. Harris English – S’est effondré mais revient sur le devant de la scène après avoir rebondi la saison dernière (12e en FedExCup). Déjà quatrième en solo à l’U.S. Open et dans trois autres top-10 cette saison. Avec Matt Kuchar il a complètement dominé la récente (non officielle) QBE Shootout avec un record de 37 sous.
  6. Sungjae Im – Ironman avec huit départs déjà cette saison, a presque encaissé avec une deuxième place au récent Tournoi des Masters. Il se prépare à défendre le titre au Honda Classic début 2021. Il pourrait travailler son jeu court à la 234e place dans Strokes Gained : Around the Green.
    Jon Rahm remporte une victoire passionnante chez BMW Récapitulatifs Jon Rahm remporte une victoire passionnante chez BMW
  7. Jon Rahm – Il a battu le numéro un mondial Dustin Johnson dans un finish sauvage au championnat BMW et courait après une nouvelle victoire à ZOZO @ SHERWOOD (T2) jusqu’à la fermeture des trous. Le numéro 2 mondial a disputé le Masters (T7) en novembre mais s’est effacé avec un week-end de 72-71.
  8. Hideki Matsuyama – Cinq fois vainqueur du TOUR n’a pas soulevé de trophée depuis le WGC-Bridgestone Invitational de 2017 mais semble être en hausse après le T13 au Masters et le T2 au Vivint Houston Open. Il faut encore travailler sur les greens à la 158e place en Strokes Gained : Putting.
  9. Tyrrell Hatton – Apprivoiser le tempérament et atteindre le statut d’élite avec une victoire éclatante sur le TOUR dans des conditions difficiles au Arnold Palmer Invitational présenté par Mastercard. Chaque swing compte avec six top-10 en 11 départs la saison dernière (septième en FedExCup).
  10. Tony Finau – Toujours à la recherche de sa première victoire depuis l’Open de Porto Rico de 2016 ; était sur le point de l’obtenir jusqu’à ce que Webb Simpson fasse un birdie sur les deux derniers trous réglementaires et le batte en playoff au Waste Management Phoenix Open. Il est encore en train de devenir un jeu de taille, mais il y arrivera probablement.
  11. Scottie Scheffler – La présence constante au classement est mal partie cette saison (92e de la FedExCup) après avoir attrapé le coronavirus et raté l’US Open. Il s’est montré très performant en 20 avec sept places dans le top 10, une participation au championnat PGA et une cinquième place à la FedExCup.
  12. Webb Simpson – A remporté le Waste Management Phoenix Open, RBC Heritage et a mené la saison dernière avec une moyenne de 68,978 points. Son T8 à l’U.S. Open en septembre était le meilleur depuis sa victoire en 2012 mais il a également affiché un T10 lors des récents Masters. Il vise une cinquième participation consécutive à East Lake.
  13. Matthew Fitzpatrick – Il est 108e au classement actuel de la FedExCup, mais il a remporté le championnat du circuit européen DP World Tour, qui clôt la saison, au début du mois. Sa troisième place au Memorial et sa place en T6 chez BMW témoignent de sa résistance dans des conditions difficiles.
  14. Tommy Fleetwood – Troisième à la Honda Classic la saison dernière et a récolté six top-10 en 2019. Lackluster 2020 (92e FedExCup) mais pas de l’autre côté de l’Atlantique ; T3 au Portugal Masters, deuxième au Scottish Open, et T13 au BMW PGA Championship, l’événement phare du circuit européen.
  15. Patrick Reed – A remporté le championnat WGC-Mexique et s’est classé parmi les 15 premiers au championnat PGA, à l’U.S. Open et aux Masters. Il visait à devenir le premier Américain à remporter la course du Tour européen à Dubaï jusqu’à ce que deux bogeys tardifs se présentent au Championnat du DP World Tour (T3).
  16. Abraham Ancer – Il vise toujours la première victoire sur le Tour après avoir terminé deux fois deuxième la saison dernière. Il a participé aux récents Masters jusqu’à ce que la 76e manche le fasse tomber en T13 ; cela et la T12 à Mayakoba a montré que sa participation au championnat du TOUR et sa 18e place en FedExCup la saison dernière n’étaient pas un hasard.
  1. Daniel Berger – Le joueur sous-estimé n’est que 96e au dernier classement de la FedExCup. Il a été l’un des plus chauds de la seconde moitié de la saison dernière, en commençant par une victoire au Charles Schwab Challenge à Colonial. Inscrivez-le dans l’équipe américaine de la Ryder Cup tant que vous y êtes.
  2. Collin Morikawa – Il a remporté la victoire au Workday Charity Open contre Justin Thomas. Touché peut-être le meilleur coup de l’année, sur le green du 16, en remportant le championnat PGA au TPC Harding Park. Admet avoir perdu sa concentration cette saison (124ème en FedExCup), mais cela ne durera pas.

Derniers articles

Publicitéspot_img

ACTUS CIRCUITS