8.2 C
Paris
dimanche 19 septembre 2021
spot_img

Dernières news

LA DESHYDRATATION CHEZ LE GOLFEUR …..CET ETE « Boire avant d’avoir soif »

Le Manque de concentration, faiblesse, sensation de fatigue semblent être les signes déficitaires les plus importants de la déshydratation chez le golfeur lors des périodes de jeu par temps chaud. L’hygiène hydrique lors d’une partie de golf se doit être agréable et performante.

Le golf qui est une activité  physique de plein-air qui se réalise à intensité moyenne proche de l’endurance fondamentale (Aérobie alactique). Il s’y ajoute des exigences cognitives importantes qui sont la révélation lors d’un effort en rapport avec une augmentation de la sensation de fatigue, une augmentation du nombre d’erreurs et une diminution de la mémoire à court terme.

 L’eau est donc un élément vital pour éviter des périodes « sans ». Une partie de golf (circuit 18 trous) dure en moyenne 04 heures pour un parcours minimal de 9 km et le joueur peut constater une perte moyenne en kilo d’environ 1,4 kg de pertes et cela correspond aux pertes en sueur (eau et électrolytes) moyenne comprises entre 1 à 2 litres/heure. Car rappelons que ces 1,4 kg soit 1 400 ml sur 4 heures signent surtout le déficit en apport hydrique de 350 ml/h.

Les effets de la déshydratation sur l’organisme et sur vos performances :

  • De l’ordre de 1 % du poids corporel (700 ml environ), elle induit une diminution de la capacité physique de 10 %.
  • De 2 à 3 % du poids corporel, elle diminue le rendement musculaire de 20 %. À noter que ce n’est qu’ici que se déclenche la sensation de soif ! À plus de 3 %, il y a diminution de la vidange gastrique et augmentation des symptômes gastro-intestinaux. Le début du cercle vicieux…
  • De l’ordre de 4 % du poids corporel elle abaisse la durée de l’exercice de 40 % !!
  • De plus de 5 % du poids de corps, il y a un risque mortel avec le « coup de chaleur » qui est une hyperthermie !

Quelques conseils sur l’apport hydrique

Comment bien s’hydrater ?

En plus d’une alimentation équilibrée qui apporte des de végétaux riches en eau, il est recommandé de boire avant d’avoir soif. Il s’agit de l’effet de l’hormone anti-diurétique décrite par le Prof P.Monstastruc il y a  déjà 35 ans  

A noter que certains auteurs et à juste titre recommandent des boissons isotoniques de l’effort.

Hydratation pendant la compétition de golf Il faut une Stratégie d’hydratation planifiée

Cette estimation se calcule ainsi :

BOIRE   2 ml/kg toutes les 15 minutes de boisson à température ambiante permettent de couvrir en partie les pertes hydriques.                    Garder ce rythme théorique vous obligera ainsi à boire sans soif sans pour autant risquer l’hyponatrémie(manque de Sodium)

Faut-il une boisson glucidique de l’effort ?

Les impératifs en golf

Plus importants que les glucides, le sodium et le potassium sont absolument indispensables à l’assimilation et à la rétention des fluides. En effet, une concentration de sodium augmentée dans le sang stimule à son tour la réabsorption de l’eau dans les reins diminuant les fréquences et volumes urinaires.

Comment bien récupérer  après une compétition de golf?

Les 3 à 4 heures qui suivent l’arrêt de votre effort, la réhydratation doit être « agressive »

Voici le protocole communément admis :

  • Un apport hydrique égal à 150 % des pertes hydriques constatées soit environ 1,5 litre/kg perdu. Ainsi, sur les 1,4 kg de perte moyenne de poids chez le golfeur sur un parcours par temps chaud, cela fait 02 litres de liquide à consommer.

De plus, évitez toutes les boissons diurétiques( qui font uriner) et échauffantes comme le thé noir, le café fort, l’alcool.

« Boire avant d’avoir soif » et vous serez rééquilibré naturellement

Derniers articles

Publicitéspot_img

ACTUS CIRCUITS