dim. Nov 17th, 2019

Pinehurst Resort, Pinehurst, NC

Depuis 2018, devant le succès rencontré par le LPGA Tour et pour mieux prendre en compte l’élévation du niveau de jeu des candidates, la LPGA a revu l’objectif et le contenu des Q-School. Voir en bas de la page…

Pinehurst Course No. 9 – 30 octobre au 02 novembre.

Résultat de recherche d'images pour "Pinehurst Course No. 9 photo"
Pinehurst Course No. 9

Leaderboard >>>

02 novembre: Le drapeau chinois flotte sur les Q-Series, Muni He était au dessus du lot! Pour la seconde place l’attaque de Yealimi Noh va faire long feu et un double au 16 va la renvoyer à sa troisième place.

Si Karine termine T26, Céline Herbin va jouer sans le savoir avec nos nerfs en entamant une chute libre qu’elle ne stoppera qu’à la 41ème place. La 41ème, qui deviendra la dernière place qualificatif pour le LPGA Tour, car elles sont 5 à la partager, au grand dam de l’Ecossaise Gemma Dryburgh et de l’Allemande Sophia Popov qui voient la porte se refermer devant elles.

Quant à nos amateurs, si ça a tourné au vinaigre pour Kum Kang Park qui d’un +6 a rejoint la liste des candidates au Symetra Tour (bon y’a pire comme punition), c’est magnifique pour Albane Valenzuela et Jenny Chang qui terminent dans le TOP 10, voire pour Andrea Lee elle aussi dans les 45 candidates au grand Tour, mais en T30 (synonyme d’une catégorie 14 à accès limité).

Pour les universitaires, passer Pro ou non, il va falloir désormais choisir. Si ça semble clair pour Jennifer qui conditionnait son passage à l’obtention d’un TOP 20 ou bien encore pour Albane qui veut d’abord décrocher son diplôme de fin d’études, ça l’est moins pour les autres. Mais elles ont du temps pour réfléchir puisque depuis l’année dernière elles peuvent différer leur décision jusqu’après le NCAA Championship de fin d’année universitaire en mai.

01 novembre: Allez les Franchies! Des CAT 14 en bonne position sont en vue!

En attendant c’est quasi statu quo en tête où Muni He a juste ajouter une longueur à son avance. Nos 2 amateurs Albane et Jennifer se retrouvent en T5. Céline est en T13 et Karine en T26.

Si Andrea Lee et Kum-Kang Park se tiennent à bonne distance de la porte de sortie, c’est Klára Spilková qui va devoir serrer le jeu.

31 octobre, tour 6 de 8 et jour de CUT: Encore un sans faute mais avec seulement 2 birdies et Muni He a vu Hee Young Park, auteur elle aussi d’une carte vierge de toute erreur mais ornée de 6 birdies, se rapprocher.

Céline Herbin gère sa T8 où Albane Valenzuela l’a rejointe. Karine Icher avance en T30 où Klára Spilková, de retour de siège sous les remparts du TOP 10, la retrouve. C’est fini pour Joanna Klatten, fauchée par le CUT, elle gît au pied du leaderboard en compagnie de Isi Gabsa, Luna Sobrón, María Parra et 11 autres compagnes d’infortune.

Quant à nos amateurs, pour Jennifer Chang c’est une T6, Albane on vient de la croiser, Andrea Lee a filé en T27 et Kum-Kang Park flirte avec la porte d’entrée sur le LPGA Tour.

Team Photo
Les Trojans d’USC avec la Sophomore Jennifer Chang en 2018.

30 octobre, tour 5 de 8: Après un démarrage plutôt sage mais sans bavure, Muni He va enchaîner les bons coups, signer une carte de 65 et accroître son avance sur des poursuivantes qui ont changé puisqu’il s’agit désormais de Hee Young Park et Elizabeth Szokol qui arrivent de la T7.

Céline Herbin conserve un peu des provisions faites à mi-parcours et gagne 2 places en T8. D’un même 71 (-1), Karine Icher avance en T38 et d’un PAR, Joanna Klatten relève la tête et vient en T92 malheureusement un peu loin du CUT qui interviendra demain soir.

Pour nos amateurs, tout va pour le mieux, Jennifer Chang, Andrea Lee et Albane Valenzuela campent au pied des remparts du TOP 10 en compagnie de Klára Spilková l’héroïne de l’European Young Masters 2009 et de quatre autres prétendantes. Kum-Kang Park a juste un peu glissé en T29.

Cette année là, Klára Spilková (à gauche) allait permettre à l’équipe Tchèque de remporter l’épreuve. Sur cette photo au centre Camilla Hedberg (Espagne) et à droite Anne Hakula (Finlande).

30 octobre au matin: Le 23 octobre, nous y avions retrouvé les Françaises Céline Herbin, Karine Icher et Johanna Klatten, depuis la première tranche de 4 tours est passée, les 3 jours de pause aussi.

A l’aube de la dernière étape, c’est la rookie LPGA 2019 Muni He (dont vous trouverez un bref portrait au bout de ce Lien >>>) qui occupe le fauteuil de leader, Céline Herbin a profité d’un eagle au 18 pour intégrer le TOP 10, Karine Icher pointe en T43 et Joanna Klatten a piqué la place de serre-file à María Parra.

Quant aux amateurs que nous suivons depuis le début, Jenni Chang et Andrea Lee sont en T14 et Albane Valenzuela et Kum-Kang Park en T21.

Pinehurst Course No. 6 – 23 au 26 Octobre:

Résultat de recherche d'images pour "Pinehurst Course No. 6 photos"
Pinehurst Course No. 6

Leaderboard >>>

26 octobre, tour 4 de 8: La rookie LPGA 2019 Muni He, native de Chengdu en Chine, passée très rapidement par Southern California, profite de la défaillance de Yealimi Noh (77) et d’Emma Talley (72) pour prendre, d’un 69, le pouvoir avec 2 longueurs d’avance sur Lauren Coughlin et Maia Schechter.

Les Trojans d’USC avec la Freshman Mini He en 2016.

Céline profite d’un eagle au 18 pour intégrer le TOP 10, Karine pointe en T43 et Joanna a piqué la place de serre-file à María Parra.

Céline, non pas en Caroline du Nord, mais en Tenerife il y a quelques années.

Chez les amateurs que nous suivons depuis le début, tout le monde progresse sauf Kum Kang Park. Jenni Chang et Andrea Lee passent devant en T14 et Albane Valenzuela suit en T24 où elle retrouve Park qui arrive de la T21.

Et maintenant, trois jours de pause et on se retrouve sur le parcours N°9!

25 octobre, tour 3 de 8: 5 cartes de 66 pour la journée, elles permettent à Yealimi Noh qui arrive de la T6 de prendre le pouvoir, à Emma Talley de coller à ses basques, à Maia Schechter d’avancer en T3, à Katelyn Sepmoree de progresser en T21 et à Lee Lopez de se poser en T53.

Yealimi Noh hits a shot during the third round of the 2019 LPGA Q-Series at Pinehurst Resort
Yealimi Noh.

Et pendant ce temps là, Céline Herbin arrivait de la 5 en T16, Karine Icher de la T6 en T37 et Joanna Klatten se rapprochait de María Parra.

Et nos amateurs? Et bien c’est Kum Kang Park qui reste en tête tout en perdant 7 places en T21, Albane Valenzuela et Jennifer Chang réalisent une bonne opération et avancent en T28 alors que Andrea Lee reste stable en T37.

Kum Kang Park à l’Avondale Amateur (Australie) en janvier dernier.

24 octobre, tour 2 de 8: La journée va être marquée par deux cartes de 66.

Celle de Karine Icher qui arrive de la T34 pour s’installer en T6. La Castelroussine rentrée de maternité en mars dernier, N°1 française de 2012 à 2017, qui fut longtemps la seule de nos compatriotes vraiment assidue sur le circuit américain, revient progressivement à son meilleur niveau.

Karine.

L’autre 66 est à mettre au crédit de Lauren Kim, une native de New Haven dans le Connecticut, passée par Stanford (2012-2016). Installée à Los Altos, la rookie LPGA 2017 (une T29 à la finale des Q-School 2016), repassera par la finale des Q-School en 2017 (une T45) avant de décrocher une T23 (CAT14) lors des premières Q-Series en 2018. Sa 114ème place à la money list 2019 nous permet de la retrouver ici où elle vient de piquer la première place à Kim Kaufman.

Quant à Céline Herbin, uniquement victime d’un bogey au 18, le dernier trou de son aller, elle gère de main de maître sa place au contact de la tête de course.

Si Joanna n’a pas amélioré, elle pointe en T86, connaissant la guêpe, on ne va pas commencer à se mettre martel en tête, il reste 6 tours!

Enfin chez les amateurs qui viennent de se taper le parcours complet (Stages I et II), c’est la Coréenne du Gyeonggi-do, Kum Kang Park qui ouvre la marche en T14. Andrea Lee (la native de Los Angeles en 4ème année à Stanford) suit en T34, Jennifer Chang (de Cary en Caroline du Nord, une troisième année de Southern California) T37 et notre Suissesse Albane Valenzuela (qui vient de terminer ses 4 années à Stanford) T43, etc…

image 6
Albane.

23 octobre, tour 1 de 8: Sur la branche du TOP 10 dominé par l’ancienne Red Raider de Texas Tech Kim Kaufman, on trouve au milieu d’une nuée d’Américaines, notre Céline Herbin et la Corénne Hee Young Park. Seules 24 joueuses ont évolué sous le Par, Karine Icher est à +1 et Joanna Klatten à +3. Trois de nos voisines espagnoles pointent en queue de cortège, Nuria Iturrios (+6), Luna Sobrón (+6) et María Parra (+9).

Kim Kaufman watches her tee shot during the first round of the 2019 LPGA Q-Series at Pinehurst Resort
Kaufman.

Les changements de 2018:

Désormais la deuxième étape (Stage II) ne pointe plus vers le LPGA Tour, mais vers le Symetra Tour.

Seules les meilleures scores (une trentaine) avancent vers les Q-Series, en compagnie de joueuses qui ont terminé entre la 101ème et la 150ème place sur le LPGA Tour, de la 11ème à la 30ème et ex-aequo de la Volvik Race du Symetra Tour, des non-membres de la LPGA figurant au TOP 75 du Rolex Ranking et des 5 premières du Collegiate Ranking de GolfWeek, le tout dans un champ qui n’excède pas 108 positions.

L’ancien Stage III est donc remplacé par ces Q-Series composées de 2 épreuves de 4 tours programmées sur 2 parcours différents à une semaine d’intervalle. Si les résultats de ses 2 épreuves restent cumulatifs, ils permettent toutefois pour les concurrentes d’atténuer l’impact, d’une “mauvaise semaine”, d’un rhume ou de je ne sais quel autre trouble passager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image