lun. Oct 14th, 2019

Magna Golf Club, Aurora, Ontario, Canada

18 août: Un tournoi qui, dans sa forme actuelle, vit le jour en 2001, qui est doté depuis plusieurs années de 2.250.000$ et dont la tenante du titre est Brooke Henderson.

Résultats >>>

25 août: Jin Young Ko, -8 (64), -26 total soit 262, 72 trous sans bogey (106 trous sans bogey sur ses dernières participations)! Elle avait entamé ce dimanche à égalité avec Nicole Broch Larsen et va finir avec 5 coups d’avance sur elle. Alors que faire?

Pour la Danoise, rentrer chez elle et fêter dignement cette seconde place.

Pour Brooke qui finit à 7 longueurs en compagnie d’une Lizette Salas (elle aussi auteur d’un 64), oublier très vite sa déconvenue.

Dans tout ça, il ne faudrait pas oublier notre Céline qui a encore amélioré et termine T25 en compagnie de 3 Aussies.

 Jin Young Ko of Korea poses with the CP Women's Open Championship Trophy and Canadian Mounties following the final round at Magna Golf Club on August 25, 2019 in Aurora, Canada

24 août: Je parle souvent des fières Québécoises, mais dans ce genre les voisines d’à côté ne sont pas mal non plus. On commence par se dire que pour conserver le titre c’est foutu! Pensez donc elle a fait 7 trous et produit que des PAR et 2 bogeys! Et soudain! Sous le regard de sa soeur, de ses parents, de ses fans, une mouche la pique et elle enclenche la machine à birdies (dans l’élan il y a même 1 eagle), pour au final rendre un 65 et n’être qu’à 2 coups du duo de leaders.

Brooke Henderson of Canada acknowledges the crowd prior to teeing off on the 1st hole during the third round of the CP Women's Open at Magna Golf Club on August 24, 2019 in Aurora, Canada

Un peu plus tôt Céline avait remonté 23 places et retrouvé Jennifer Kupcho en T36.

Celine Boutier

Quant à Aza, elle tire des bords dans les cinquantièmes, la tête déjà à la Solheim. Une Solheim à laquelle elle a déjà participé 3 fois (dont 2 victoires) mais qu’elle a loupé en 2017 à cause d’un pépin physique.

23 août: Un retour désastreux et Annie Park plonge en T38 à 9 coups de Nicole Broch Larsen qui d’un nouveau 66 ouvre désormais la marche suivie comme son ombre par la N°1 du Rolex Jin Young Ko.

Résultat de recherche d'images pour "nicole broch larsen golf photos"

Brooke Henderson, stoïque, sans éclat mais aussi avare de mauvais coups, attend son heure à 3 longueurs.

Comme Annie Park, Anne-Catherine Tanguay va payer un lourd tribut au retour et filer en T25.

Par contre on ne va pas se priver de porter aux nues de la moraine de Oak Ridges la performance de celle qui fit vibrer le public de l’inaugural Augusta National Women’s Amateur en avril dernier, elle a tout bonnement remonté 75 places (alors que sa rivale de l’époque disparaît emportée par un vilain 76).

Que dire d’Aza qui d’un -3 a su échapper à la faucheuse et revenir en T59 où elle converse avec Céline Boutier et 12 autres belligérantes.

Quant à Céline Herbin et Karine Icher, elles n’ont pu se sauver et le pont levis s’est relevé sous leur nez.

22 août: Elles ne sont pas toutes là, mais elles sont tout de même nombreuses à rêver du titre, pressées autour du piédestal investi par Annie Park qui d’un joli 65 mène la dance. Il y a bien sûr la tenante du titre partie le matin et qui due attendre une bonne partie de la journée avant de voir quelqu’un la doubler. Il y a aussi notre A-C, la native de Québec City qui aimerait bien rentrer dans la Belle Province le Trophée sous le bras. Et si Annie Park qui vise une place dans l’équipe Américaine de Solheim Cup allait jusqu’au bout?

En d’autres termes, rien n’est fait! Mais une chose est certaine la suite va être passionnante!

Côté Françaises, cette journée a été plus mitigée, Céline Boutier est à 6 coups, Céline Herbin à 7, Karine Icher à 8. Attention tout de même à ne pas se faire surprendre par la patrouille du cut.

Résultat de recherche d'images pour "anne-catherine tanguay"
Anne-Catherine Tanguay.

20 août: Hier au CP Women’s Open Qualifier, Julie Aimé n’a pas obtenu sa qualification, Luna Sobrón non plus et ce sont la Malaisienne Kelly Tan une rookie LPGA 2014 rentrée sur le Tour avec une catégorie 12 obtenue au Final Qualifying Tournament (redescendue depuis sur le Symetra); la Japonaise Suzuka Yamaguchi une rookie 2019 issue des LPGA Q-Series; l’Australienne Robyn Choi qui a quitté les Buffs de Calorado en cours de 3rd année suite à sa catégorie 14 obtenue aux LPGA Q-Series et la Chinoise Muni He auteur d’un bref passage chez les Trojans de South California, rookie Symetra 2018, arrivée sur le Tour avec une catégorie 14 obtenue aux LPGA Q-Series.

Quant aux deux autres joueuses ayant terminé ex-aequo à la troisième place, elles sont prises en invitées par le Sponsor! Il s’agit de l’Américaine Maddy McCrary une rookie 2018 qui quitta les Cowgirls (où a aussi sévi notre Emma Broze) d’Oklahoma State en fin de 3ème année suite à une catégorie 17 obtenue au LPGA Final Qualifying Tournament et la Paraguayenne Julieta Granada arrivée en Floride dans environnement David Leadbetter en 2001 à l’âge de 14 ans, passée Pro sur le Symetra en 2005, puis sur le LPGA Tour en 2006 et le LET en 2009.

Résultats qualification >>>

17 août: La championne en titre Brooke Henderson, de Smiths Falls, en Ontario, va se retrouver face à 96 des 100 meilleures joueuses du palmarès 2019 de la LPGA dont 17 gagnantes de tournois en cours d’année. Henderson, actuellement classée sixième de la money list du LPGA Tour et huitième du Rolex Ranking, compte deux victoires cette saison et neuf victoires en carrière sur le LPGA Tour, ce qui fait d’elle la meilleure performeuse canadienne de tous les temps sur ce circuit.

Par sa victoire en 2018 au Wascana Country Club à Regina, au Saskatchewan. elle est devenue la première Canadienne depuis Jocelyne Bourassa (il y a 45 ans) à remporter l’Omnium national féminin.

Jocelyne Bourassa

9 joueuses du TOP10 de la Money list sont là, dans l’ordre, Jin Young Ko, Jeong eun Lee6, Sung Hyun Park, Lexi Thompson, Minjee Lee, Sei Young Kim, Ariya Jutanugarn et Nelly Korda. 9, c’est aussi le nombre d’anciennes vainqueurs de l’épreuve qui sont présentes, Lydia Ko (2012, 13 et 15), Sung Hyun Park (2017) Ariya Jutanugarn (2016), So Yeon Ryu (2014), Suzann Pettersen (2009), Katherine Kirk (2008), Cristie Kerr (2006) et Juli Inkster (1984).

On y croisera aussi 14 Canadiennes,

Celles du LPGA Tour: Outre Brooke, Alena Sharp d’Hamilton (Ontario), Anne-Catharine Tanguay de Quebec City et Brittany Marchand d’Orangeville (Ontario). Jaclyn Lee de Calgary blessée a été forcée de déclarer forfait.

Celles du Symetra: Maude-Aimee LeBlanc de Sherbrooke (Quebec), Megan Osland de Kelowna (Colombie-Britannique), Valerie Tanguay de Saint-Hyacinthe (Quebec) et Maddie Szeryk de London (Ontario).

Mais aussi: Brigitte Thibault de Rosemère (Quebec), Mary Parsons de Delta (Colombie-Britannique), Emily Zhu de Richmond Hill (Ontario) et Céleste Dao de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot (Quebec).

Et enfin la doyenne des Canadiennes Lorie Kane de Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard) et la plus jeune, 12 ans Michelle Liu de Vancouver (Colombie-Britannique) qui a gagné son exemption en réalisant le meilleur score canadien au 106th Canadian Women’s Amateur Championship en juillet dernier.

Côté Françaises on y retrouve: Céline Boutier, Céline Herbin et Karine Icher (et nous l’espérons Julie Aimé).

Parmi les voisines du dessous on notera la présence de Carlota Ciganda et Azahara Muñoz (et peut-être Luna Sobrón qui comme Julie va essayer de décrocher une place aux qualifs de lundi).

Un peu d’histoire

A sa création en 1973, il s’appela “La Canadienne” car il se disputait au Québec à Sainte-Julie au La Vallée du Richelieu Golf Club. Ensuite au fil des années, il changea de nom au gré des Sponsors, D’abord joué sur 54 trous, il passa à 72 en 1978 et devint l’année suivante un des 4 majeurs du LPGA Tour, statut qu’il perdit en 2001 au profit du Women’s British Open.

Avec sa dotation de 2.250.000$, il demeure un des tournois les plus huppés du Tour.

Au palmarès, bien qu’ils se fassent peu à peu grignoter les Etats-Unis dominent largement avec 29 victoires. Suivent l’Australie, la Corée et la Nouvelle Zélande avec 3 chacune; le Canada et la Suéde (2); l’Angleterre, le Mexique, la Norvège, le Pérou et la Thaïlande (1).

Côté Françaises, point de victoire, mais en 2013 Karine Icher s’envola tout de même avec le magot puisque le Trophée venait d’être remporté par Lydia Ko, qui n’avait droit par son statut d’Amateur à aucun gain financier.

Karine Icher
Icher en 2013

Karine Icher signa souvent la meilleure performance française, ce fut le cas en 2009, 2010, 2013, 2014, 2015, 2016 puis Joanna Klatten en 2017 et Céline Herbin en 2018 lui ont chipé la vedette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image