14.4 C
Toulouse
samedi 28 mai 2022
spot_img

Dernières news

17-20 mars – LET – Aramco Saudi Ladies International – Sans la tenante du titre, forfait positive au covid-19!

Presented By Public Investment Fund, Royal Greens Golf & Country Club, King Abdullah Economic City, Arabie saoudite

16 mars: C’est la troisième édition de ce tournoi disputé sur les bords de la Mer Rouge qui vit en 2020 la victoire de la Danoise Emily Kristine Pedersen qui venait à bout de l’Anglaise Georgia Hall en playoff et en 2021 celle de Lydia Ko, qui était invitée des sponsors, avec 5 coups d’avance sur Atthaya Thitikul.

Cette année ne cherchez pas Lydia Ko, elle ne pourra défendre son titre car elle a été contrainte de déclarer forfait pour cause de test positif au covid-19. Vous ne verrez pas non plus Atthaya, car forte de sa carte obtenue en décembre grâce à sa troisième place à la finale des Q-Series, elle est partie guerroyer sur les terres du LPGA Tour.

Par contre vous allez y retrouver une forte colonie française avec: Anne-Lise Caudal, Camille Chevalier, Manon Gidali, Emma Grechi, Céline Herbin, Charlotte Liautier, Lucie Malchirand, Anaïs Meyssonnier, Anne-Charlotte Mora, Agathe Sauzon.

Leaderboard >>>

20 mars: Intouchable Georgia Hall qui remporte l’épreuve avec 5 coups d’avance sur Krystina Napoleaova et Johanna Gustavsson. Céline Herbin termine T31; Anne-Charlotte Mora et Camille Chevalier T39; Charlotte Liautier T50; Anaïs Meyssonnier, Agathe Sauzon et Anne-Lise Caudal T52.

Chapeau bas!

Kelly et sa mère

Saluons au passage Kelly Whaley, une ancienne de North Carolina (2015-2019), la fille de l’ancienne Présidente de la PGA of America, qui pour faire rentrer un peu d’argent et parfaire son sens analytique des parcours, s’était engagée en 2020 comme caddie au Seminole Golf Club de Juno Beach en Floride afin d’occuper son temps laissé libre par des statuts d’accès limités aux circuits. Kelly qui a bouclé le dernier tour en 63 (-9), remonté 35 places et amélioré l’ordinaire de quelques 20.000 euros.

19 mars: Krystina Napoleaova d’un 74 décroche en T4 (-4) alors que Georgia Hall forte d’un 68 prend le large (-10) avec 5 coups d’avance sur Anna Nordqvist. Céline Herbin T15 (+2); Camille Chevalier T35 (+5); Anne-Charlotte Mora et Charlotte Liautier (+7); Anne-Lise Caudal (+9); Agathe Sauzon (+10) et Anaïs Meyssonnier (+15).

18 mars: Sophie Witt partie du #10 en début d’après-midi alors que le vent se montrait à nouveau violent, va tourner son aller en 39, signer un 75 et décrocher en T9, laissant sa place aux côtés d’une Georgia Hall (rentrée depuis longtemps un nouveau 69 en poche pour un total de 138, -6) à la Tchèque Krystina Napoleaova, une habituée des parcours du Moyen-Orient, qui malgré les conditions va rendre un 66.

Krystina Napoleaova

Camille Chevalier est en T9 (Par) avec Sophie Witt et 5 collègues; Céline Herbin en T16 (+1); Charlotte Liautier(+3); Anne-Lise Caudal, Anne-Charlotte Mora et Anaïs Meyssonnier (+6); Agathe Sauzon (+7). C’est fini pour Lucie Malchirand, Emma Grechi et Manon Gidali.

17 mars: Journée agitée avec seulement 10 joueuses ayant rendu des cartes sous le Par. Partie tôt du #10, Anna Nordqvist allait se porter en pôle position, allant même jusqu’à afficher un -5 au #4 (son 13e trou) avant de se prendre un bogey, puis un double et de finalement achever ce premier tour en T3 (-2). Georgia Hall, partie tard du #1, avait viré la mi-parcours en 32 (-4) et semblait destinée à une première place avec une avance confortable, lorsqu’un double au #18 la ramenait sur terre pour partager les commandes avec la native de Wülfrath en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Sophie Witt, la jeune Pro issue des Qualifying-School qui était rentrée en fin de matinée forte d’un retour orné de 4 birdies.

Chez les Françaises: Charlotte Liautier fait partie des joueuses rentrées sous le Par (-1) et pointe en T6; Camille Chevalier est à +1; Céline Herbin (+2); Anaïs Meyssonnier, Anne-Lise Caudal et Agathe Sauzon (+3); Anne-Charlotte Mora (+4); Lucie Malchirand (+7); Emma Grechi (+10) et Manon Gidali (+11).

A propos du parcours

Situé sur la Mer Rouge sur la cote ouest de l’Arabie Saoudite à une centaine de kilomètres au nord de Djeddah dans la ville en plein essor de King Abdullah Economic City, le parcours est l’oeuvre de European Golf Design Limited (EGD) la boite de conception créée en 1992 par l’European Tour à qui l’on doit de nombreuses conceptions connues et reconnues de par le Monde, tel que le Celtic Manor Twenty Ten au Pays de Galles (spécifiquement tracé pour accueillir la Ryder Cup 2010), le Stadium Course du PGA Catalunya, le redesign du Golf National de Saint Quentin en Yvelines ou bien encore celui de l’Evian Resort Golf Club.

La rénovation d’Evian

Derniers articles

Publicitéspot_img

ACTUS CIRCUITS