14.4 C
Toulouse
vendredi 3 décembre 2021
spot_img

Dernières news

Sanderson Farms Championship

Sahith Theegala mène d’un coup après 18 trous à Sanderson Farms.
JACKSON, Mississippi – La recrue californienne Sahith Theegala a réussi à mettre ses coups de départ en jeu et à faire en sorte que tout semble facile à partir de ce moment-là, jeudi, pour un total de 64, soit un coup d’avance sur Nick Watney et Harold Varner III au Sanderson Farms Championship.

Theegala a manqué trois fairways mais n’a été hors position qu’une seule fois au Country Club de Jackson. Il a réussi un putt de birdie sur tous les trous sauf un et a terminé sa partie par un birdie de 15 pieds sur le par-4 du neuvième.

Ce fut également un grand départ pour Watney, qui sortait d’une de ses pires saisons. Watney a réussi quelques longs putts, dont un de 45 pieds pour un aigle sur le deuxième trou à normale 5, ce qui lui a permis de connaître son plus faible départ dans un tournoi du PGA TOUR depuis 15 mois.

Varner, dont la femme doit accoucher la semaine prochaine, a connu un autre excellent tour de putting en réalisant neuf birdies.

« L’endroit est assez pur en ce moment, si vous frappez beaucoup de bons coups de golf, vous allez obtenir beaucoup de regards et vous devez juste être patient », a déclaré Varner. « Et de la façon dont je le mets en ce moment, j’ai juste besoin de le mettre sur le green ».

Le champion en titre Sergio Garcia, le seul joueur de la Ryder Cup de la semaine dernière présent sur le terrain, a réalisé deux birdies lors d’un tour de 70 sans bogey qui le laisse à six coups derrière. Il est épuisé par la semaine dernière, où il a établi le record de Ryder Cup pour le plus grand nombre de matchs gagnés dans une défaite européenne. Sa seule frustration a été d’avoir trop d’opportunités depuis les 20 pieds.

Ses birdies ont été réalisés à 3 pieds et 10 pieds, dont un sur un par 5.

« Je suis très heureux de ne pas avoir fait de bogeys. Évidemment, c’est toujours une chose très positive, le premier tour de la saison sans bogey, très fier de cela », a déclaré Garcia. « Mais en même temps, j’ai l’impression d’avoir conduit la balle assez bien et de ne pas en avoir profité ».

Theegala fait partie de la liste croissante des jeunes Américains au pedigree solide. Il a remporté les trois prix de joueur universitaire NCAA de l’année lors de sa dernière année à Pepperdine, qui a été interrompue par la pandémie. Il a accédé au PGA TOUR à sa première tentative grâce aux finales du Korn Ferry Tour.

Lors de son deuxième départ en tant que débutant, il a trouvé le parcours bordé d’arbres à son goût et a déclaré que sa partie était « vraiment sans stress ».

Cela a commencé dès le départ.

« J’ai vraiment bien joué la balle. Je l’ai vraiment bien travaillée », a déclaré Theegala. « J’ai retrouvé ma trajectoire. Je frappais une bonne coupe – probablement de 25 à 30 mètres – et ce parcours le permet parce que les arbres autour du tee box ne sont pas si proches.

« Je me suis senti à l’aise toute la journée », a-t-il déclaré. « Être dans le fairway aide beaucoup. »

Son putter a également fonctionné à merveille. Seuls trois de ses huit birdies ont été réalisés à l’intérieur de la zone des 15 pieds, et ce, sur les par 5. Il a également réussi à sauver un par de 15 pieds du bunker sur le quatrième trou par 3, la seule fois où il a été menacé d’un bogey.

Watney a atteint le championnat du circuit cinq années de suite et a participé à la Presidents Cup jusqu’à ce qu’il soit ralenti par une hernie discale dans le bas du dos. Il a manqué le cut dans tous les 25 événements qu’il a disputés l’année dernière, sauf six, et a travaillé dur pendant le mois de repos entre les saisons.

La plupart de ses efforts ont porté sur son putting, et cela a commencé par sa tête.

« Je pense que j’ai raté beaucoup de putts avant même d’avoir frappé la balle », a déclaré Watney. « J’avais beaucoup de doutes sur ma lecture, mon coup ou ma posture, juste beaucoup de pensées inutiles. J’ai donc essayé de développer un processus pour me faire davantage confiance. Et jusqu’à présent, tout va bien. »

Deux coups derrière, le Canadien Roger Sloan, Si Woo Kim et Kurt Kitayama, un Californien de 28 ans qui en est à sa première année sur le PGA TOUR.

L’ancien champion de l’U.S. Open, Gary Woodland, Sunjae Im et Corey Conners sont parmi ceux qui ont atteint 67.

Kitayama est allé à l’UNLV et après deux années difficiles sur le circuit de développement du PGA TOUR, il a porté son jeu à l’étranger. Il a commencé sur le circuit asiatique, a obtenu sa carte du circuit européen grâce à une école de qualification et a gagné deux fois sur le circuit européen.

Il a obtenu une carte du PGA TOUR pour la première fois en terminant 23e lors des finales du Korn Ferry Tour.

Depuis, Kitayama est retourné en Angleterre pour jouer le BMW PGA Championship à Wentworth, son caddie a été testé positif au coronavirus et il a dû trouver un nouveau caddie pour le début de sa saison sur le PGA TOUR il y a deux semaines à Napa, en Californie.

Derniers articles

Publicitéspot_img

ACTUS CIRCUITS