dim. Déc 15th, 2019

Purgatory Golf Club – Indiana – Etats Unis

Ce parcours situé à Noblesville à 50 km au nord-est d’Indianapolis peut être assimilé à un link.

Selon la mythologie religieuse le purgatoire est l’endroit où vous payez vos erreurs. D’après les créateurs du parcours si vous faites le détour pour le jouer vous comprendrez pourquoi ils l’ont nommé ainsi. Mais rassurez-vous, le purgatoire mène au paradis et non en enfer, aussi il ne fait aucun doute que vous y trouverez votre bonheur.

N°3

D’ordinaire les parcours occupent un espace d’une soixantaine d’hectares, ici le Purgatoire est enchâssé dans un écrin qui en fait 90. Chacun de ses trous compte un minimum de 6 départs pour une distance totale s’échelonnant de 4200 à 7100 mètres, ce qui en fait le parcours le plus long de l’Etat. Mais ne vous prenez pas la tête, il existe entre ces deux repères 4 valeurs intermédiaires qui vous permettront de choisir une rédemption adaptée à votre niveau golfique.

Comme le purgatoire n’est pas encore le paradis, le parcours est constellé de plus de 130 bunkers aguichants et remplis de sable blanc. Pour vous rassurer dites vous que la plupart sont hors du chemin naturel qui mène à la sortie et que tout golfeur normalement pourvu d’objectivité et d’humilité devrait emprunter.

Résultat de recherche d'images pour "Purgatory Golf Club, Noblesville, IN course photos"
N°17

Toutefois, il y en a tout de même quelques uns qui vous obligeront à faire preuve de réalisme en ce qui concerne votre niveau d’incompétence lorsqu’il s’agit de maîtriser les distances. C’est le cas au 17, un Par 3 entouré de quasiment 1 hectare de bunkers, faisant du green une île dans une mer de sable.

Malgré tout au Purgatoire vous apprendrez qu’il est préférable de goûter au moelleux du sable plutôt qu’au profond confort des roughs car ceux-ci sont la plupart du temps constitués d’herbe haute et grasse de prairie.

Pour finir, et c’est d’importance, l’espace est tellement bien distribué entre chaque trou que vous aurez l’impression d’être seul dans un monde quasi irréel, d’y vivre comme un avant goût de paradis en quelque sorte.

Bonne partie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image