14.4 C
Toulouse
mardi 5 juillet 2022
spot_img

Dernières news

Sam BURNS après play off vainqueur du PGA TOUR Charles Schwab Challenge

Sam BURNS vainqueur du Charles SCHWAB aprés un play off avec le numero 1 mondial Scottie Scheffler dès le premier trou.Le fançais PAUL Barjon n,a pas passé le cut avec un très mauvais premier tour en 80 et un excellent second tour en 71 .

Près de deux heures après la fin de son tour, Burns bat Scottie Scheffler dans un playoff sur le premier trou du play-off, le n° 18 du Colonial CC. Burns a réalisé un putt de 38 pieds depuis la frange derrière le green qui a viré à droite et est tombé sur sa dernière révolution. Scheffler avait un putt de 37 pieds et l’a manqué. Il semblait que c’était fini avant même d’avoir commencé.

Burns, 25 ans, a commencé le dernier tour à égalité avec le 17e rang. Il a dit qu’il ne regardait jamais le tableau des leaders. Il était à sept coups derrière Scheffler lorsqu’il a frappé son premier coup.

« Qui aurait pu penser que vous auriez une chance de revenir avec 7 coups de retard ? » a dit Burns.

Il est sorti en 5-under 30. Il a fait un birdie et un bogey sur le neuf arrière. Il a réalisé l’un des 12 scores dans les 60.

Il a déjeuné avec sa famille et a gardé un œil sur le leaderboard. Scheffler, qui détenait une avance de deux coups après trois tours, a traversé un après-midi mitigé, sans birdies mais avec des putts pour sauver le par. Scott Stallings et Brendon Todd ont commencé le tour juste derrière lui. Eux aussi ont eu du mal. Comme presque tout le monde.

Harold Varner III a menacé. Puis il a joué les neuf derniers trous. Varner a joué un 45 et est passé de la tête à la 27ème place après un 8-over 78.

Cinq joueurs sont passés à -10 au 11e trou. Aucun d’entre eux n’a pu y rester. Davis Riley était 11 sous le tee du n°12, il a terminé à 8 sous. Scheffler a joué 72. Todd a joué 71. Stallings a joué 73. Les quelques joueurs qui ont réussi le Colonial dans le par ou mieux ont commencé le tour trop loin de la tête.

« Je pense que les deux jours du week-end, le retour était exceptionnellement dur », a déclaré Todd.

« Je me suis donné beaucoup de chances », a déclaré Scheffler. « Je ne l’ai tout simplement pas eu aujourd’hui ».

Colonial a joué à une moyenne de 72, plus de deux coups au-dessus du par. Des rafales de 30 mph ont ratissé le terrain. Les joueurs ont appris à les chronométrer, en faisant leurs swings pendant les accalmies. Sur le 18e tee, Scheffler a joué son coup au moment précis où l’une d’elles s’est levée. « Une tornade », a plaisanté Scheffler à son caddie.

« C’est juste un parcours de golf très difficile et avec beaucoup de vent », a déclaré Burns.

Lorsque Scheffler a atteint le trou 16, Burns et lui étaient les seuls joueurs à rester à 9 sous. Burns a quitté le déjeuner pour se rendre au gymnase, où il s’est étiré pendant 15 minutes. Il a lacé ses chaussures de golf, fait quelques putts et s’est préparé à l’éventualité de jouer d’autres parties de golf.

Une heure plus tard, Burns levait le trophée.

Lui et son caddie avaient discuté plus tôt dans la semaine de la manière d’affronter Colonial, un parcours ouvert en 1936. De nombreux joueurs, y compris ceux qui ont gagné le tournoi, affirment que Colonial nécessite peu de drivers. Il vaut mieux prendre des clubs plus courts et viser les parties les plus larges des fairways, disent-ils.

« Les données ne soutiennent pas cela », a déclaré Burns. « Vous devez pousser sur ce terrain de golf ».

C’est ce que Burns a fait. Il a joué en moyenne le premier coup à 297 yards au départ du tee. Mais il a également fait preuve de dynamisme avec son putter. Il s’est classé deuxième pour les coups gagnés : Putting (4,1) lors du dernier tour. La combinaison de la distance pure et du toucher sur les greens a fait la différence.

Burns a gagné 500 points FedExCup, ce qui porte son total à 2 101. Seul Scheffler, avec 3 142, en compte plus.

« J’ai l’impression que je dois gagner plus souvent pour rattraper mon ami Scottie », a déclaré Burns.

Il a joué une carte de 65 (-5) dimanche, une autre journée chaude et venteuse au Charles Schwab Challenge. Burns a terminé le dernier tour à 9 sous le par. Il pensait qu’il devait être 10 sous le par. En attente du verdit Sam Burns a regardé les 16 joueurs devant lui lutter contre la brise et les greens qui s’accélèrent au Colonial Country Club et finit en beauté la soirée.

Comme la semaine dernière les joueurs du PGA Tour joue à celui qui rate le moins avec peu de brides sur le difficile parcours du colonial.

2021

RESULTATS Charles Schwab Challenge

Une semaine après la victoire de Justin THOMAS au PGA Championship le Pga avec le Charles Schwab Challenge revient une fois de plus au Colonial Country Club et le champ est toujours aussi vaste avec cette fois notre français Paul Barjon qui est présent. Jason Kokrak sera présent pour défendre son titre 2021.Fort Worth est la ville des cow-boys et de la culture et est la 13e plus grande ville des États-Unis et fait partie de la première destination touristique du Texas avec 9,4 millions de visiteurs par an mais aussi la ville de la banque des EU ou l’or du monde est gardé.

Bien sur le numero 1 mondial Scheffler Scottie sera là en charge de revanche.

Colonial Country Club à Fort Worth au Texas

Connu comme l’un des classiques texans de tous les temps, le Colonial Country Club a ouvert ses portes en 1935 après que Marvin Leonard ait engagé John Bredemus pour tracer 18 trous à travers les fonds luxuriants de la Trinity River et mettre en œuvre sa nouvelle race de greens en bent-grass. Tous les honneurs qui peuvent être accordés à un parcours ont été prodigués à Colonial et la communauté des golfeurs ne tarit pas d’éloges depuis plus de 60 ans. L’un des plus anciens tournois du PGA Tour, The Colonial, s’y déroule depuis 1938, et ce monument vénéré a été le premier club du Sud à accueillir un US Open (1941).

Derniers articles

Publicitéspot_img

ACTUS CIRCUITS