14.4 C
Toulouse
dimanche 2 octobre 2022
spot_img

Dernières news

22-25 sept – LET – KPMG Women’s Irish Open – C’est pour Klára!

Dromoland Castle, Newmarket-On-Fergus, Co. Clare, Ireland

Après 10 ans d’absence, le Ladies Irish Open est de retour au calendrier du LET porté par KPMG.

Leaderboard >>>

25 sept, au final: Ann Vana Dam dévisse et Klára Spilková qui hier avait plongé en T8 va refaire surface et attendre la Finlandaise Ursula Wikström et la Danoise Nicole Broch Estrup (ex mademoiselle Larsen) au club-house avant d’aller les estourbir d’un birdie bien placé dès le premier trou de playoff. Camille termine T35, Agathe 45ème, Anne-Lise T46 et Lucie T61.

24 sept, tour 3: La Néerlandaise Anne Van Dam a profité du coup de mou de Moa Folke pour prendre la tête. Camille pointe en T44, Anne-Lise T48, Agathe T53 et Lucie T59.

23 sept, tour 2: Pas mal de rééquilibrages dans ce second tour, dûs aux départs inversés par rapport au premier. La Suédoise native de Säby Moa Folke, 27 ans, une ancienne de Murray State (2014-18), qui évolue cette année sur le LET après une période EPSON Tour, d’un 62 (-10) a pris les commandes (-12) avec 2 coups d’avance sur Klára Spilková, Carmen Alonso et la Danoise Smilla Tarning Sønderby. Anne-Lise a glissé en T13 (-6), Agathe et Lucie en T37 (-3), Camille en T42 (-2). C’est terminé pour les autres mais, même si ça n’a pas suffit, saluons les belles réactions de Charlotte et Anne-Charlotte qui auront su redresser la tête après les galères du premier tour.

22 sept, tour 1: La native de Cincinnati OH, une ancienne Tiger de Clemson, qui évolue sous la bannière des Iles Vierges et la Suédoise Lisa Boqvist ouvrent la marche (-7), suivies à une longueur par Anne-Lise Caudal, Klára Spilková et l’Anglaise Annabel Dimmock. Anaïs Meyssonnier en T19 (-3); Camille Chevalier T27 (-2); Agathe Sauzon T44 (-1); Manon Gidali, Emme Grechi et Lucie Malchirand T78 (+1); Charlotte Liautier T116 (+5); Anne-Charlotte Mora T124 (+8).

21 sept, annonce: 126 joueuses sont au départ dont les Françaises (ordre alpha) Anne-Lise Caudal, Camille Chevalier, Manon Gidali, Emma Grechi, Charlotte Liautier, Lucie Malchirand, Anaïs Meyssonnier, Anne-Charlotte Mora, Agathe Sauzon.

La tenante du titre Catriona Matthew qui en 2012, au Killeen Castle, avait remporté l’épreuve avec 1 coup d’avance sur Suzann Pettersen. Elle sera au départ demain et partagera la partie avec l’enfant du Pays Leona Maguire et la Malaguène Ana Peláez Triviño (départ du premier tour à 12:55 du #1, soyez à l’heure, il y aura beaucoup de monde pour complimenter Leona).

A propos du tournoi 

Comme mentionné plus haut, ce tournoi n’avait plus était disputé depuis 10 ans. Il avait vu le jour en 1994, année où il fut remporté par Laura Davies (Dame Laura, depuis 2014 où elle avait été élevée au rang de « Dame Commander » dans l’Ordre de l’Empire britannique). Un tournoi qui a souri par 2 fois aux Françaises, à Patricia Meunier Lebouc en 1997 et Sandrine Mandiburu en 1999. Lesquelles Françaises termineront runners-up en 2000 (Marine Monet) et 2009 (Gwladys Nocera).

A propos du Sponsor

Le sponsor, KPMG est une société multinationale de services professionnels et comptables qui a son siège administratif à Amstelveen aux Pays-Bas. Elle porte ce nom depuis 1987 mais trouve ses origines à Bristol au début du XIXème siècle. Elle pèse aujourd’hui plus de 30 milliards d’Euro et compte près de 250.000 employés.

Elle est très présente dans le sponsoring sportif, dans le Golf elle est en contrat avec de nombreux joueurs dont Ólafía Þórunn Kristinsdóttir, Stacy Lewis, Leona Maguire, Maverick McNealy, Phil Mickelson, Mariah Stackhouse, Yuka Saso et est impliquée dans des tournois comme le KPMG Women’s PGA Championship ou bien celui qui nous intéresse aujourd’hui le KPMG Women’s Irish Open.

Et pour finir, à propos du site hôte

Inséré dans les 180 hectares du parc du Château de Dromeland, sur des collines aux ondulations douces piquetées d’obstacles, le parcours entouré d’arbres centenaires est l’œuvre de l’architecte américain Ron Kirby et du joueur irlandais Joe Carr qui en 2003 retravaillèrent un tracé original de l’Américain Brook L. Wigginton qui datait de 1961.

Derniers articles

Publicitéspot_img

ACTUS CIRCUITS