fbpx
spot_img

Dernières news

16-19 nov – LPGA – CME GROUP TOUR CHAMPIONSHIP – Le week-end à Amy mais l’année à Lilia qui coiffe Céline sur le poteau!

Tiburón Golf Club, Gold Course, Naples, FL

Dotation de 7.000.000 de dollars, 2.000.000 à la gagnante. A noter que le CME Group vient de prolonger son sponsoring jusqu’en 2025 avec une enveloppe portée à 11.000.000 de dollars dont 4.000.000 à la première et 1.000.000 à la seconde.

Leaderboard >>>

19 novembre, au final: Voilà c’est fait, Amy Yang, après 4 ans et 10 mois, renoue avec la victoire, la quatrième sur le LPGA Tour (sa première sur le sol américain).

Nasa Hataoka et Alison Lee partagent la seconde place. Lilia Vu termine au pied du podium mais va chiper le titre annuel à Céline Boutier pour quelques dizaines de points.

18 novembre, tour 3: Amy Yang rejoint Nasa Hataoka en tête (-21), Alison Lee suit seule en 3 (-18). Lilia Vu consolide en T7 (-14) qu’elle partage avec Brooke Henderson, Nelly Korda et Atthaya Thitikul.

Céline Boutier n’a pas amélioré en T35 (-7) et Perrine Delacour pointe à la 56ème (Par) alors que Jin Young Ko n’avait pas pris le départ.

17 novembre, tour 2: D’un 64, Alison Lee rejoint Nasa Hataoka à la première place (-14) où elle s’installe dans le fauteuil abandonné par Ruoning Yin qui glisse en T3 (-13) aux côtés de Minjee Lee et Amy Yang qui est arrivée de la T13. Si Lilia Vu sécurise son petit capital en gagnant 12 places en T10 (-8), Céline Boutier prend du retard et file en T33 (-5).

Perrine Delacour en T55 (Par).

16 novembre, tour 1: Ruoning Yin, la N°3 de l’actuel classement de la Race, et Nasa Hataoka, la N°19, ouvrent la marche (-9), talonnées par Minjee Lee, la N°6, (-8). Quant à Céline Boutier, la N°1, on a cru un moment qu’elle allait larguer sa concurrente et collègue de partie Lilia Vu, la N°2, jusqu’à ce qu’un double au #15 ne contrecarre ses plans, elle termine le tour en T22 (-3). Lilia Vu suit en T32 (-2).

Perrine Delacour pointe en T50 (Par).

14 novembre, intro: Seul le gratin du LPGA tour est admis, soit les 60 premières du classement de l’année (la Race to the CME Globe), on va y croiser les gagnantes des Majeurs: Lilia Vu (The Chevron Championship et AIG Women’s Open), Ruoning Yin (KPMG Women’s PGA Championship), Allisen Corpuz (U.S. Women’s Open) et Céline Boutier (The Amundi Evian Championship), mais aussi 18 gagnantes supplémentaires de la saison 2023.

Lilia Vu, qui est récemment revenue au sommet du Rolex Ranking, ce classement mondial féminin créé en février 2006 qui regroupe de nos jours 12 circuits féminins dans un calcul établi sur 52 semaines roulantes (avec un coefficient pondérateur en fonction de l’ancienneté de l’événement) et Céline Boutier sont les têtes d’affiche de cette année, avec quatre victoires chacune.

Au total, les 60 joueuses revendiquent 163 victoires en carrière dans le LPGA Tour, dont 27 titres majeurs. Quatre anciennes championnes du CME Group Tour Championship sont sur le terrain : Charley Hull (2016), Ariya Jutanugarn (2017), Sei Young Kim (2019) et Jin Young Ko (2020, 2021).

Le week-end est aussi marqué par la proclamation des récompenses

Récompenses dont trois récipiendaires sont déjà connues: Lilia Vu a décroché le Rolex ANNIKA Major Award avec sa deuxième victoire majeure à l’AIG Women’s Open, Hae-Ran Ryu a remporté le prix Louise Suggs Rolex Rookie of the Year après une égalité pour la 12e place à l’ANNIKA driven by Gainbridge at Pelican la semaine dernière et Angel Yin a remporté le prix de un million de dollars de l’Aon Risk Reward Challenge. Il en reste encore trois à décrocher: Le titre en gains, le Trophée Vare et le prix de la Joueuse Rolex de l’année.

De nouvelles frimousses

Neuf joueuses font leurs débuts dans un CME Group Tour Championship Tour cette semaine. Sur les neuf, sept ont décroché leur premier titre LPGA Tour cette saison : Linn Grant (Dana Open), Grace Kim (LOTTE Championship presented by Hoakalei), Alexa Pano (ISPS Handa World Invitational), Hae-Ran Ryu (Walmart NW Arkansas Championship presented by P&G) , Chanettee Wannasaen (Portland Classic), Ruoning Yin (DIO Implant LA Open, KPMG Women’s PGA Championship) et Rose Zhang (Mizuho Americas Open).

Un brin d’histoire:

Le CME Group Tour Championship clôture la saison du LPGA Tour. Il a succédé au LPGA Tour Championship, qui se déroula pendant deux saisons, 2009 et 2010.

Depuis 2014, le champ des joueuses était déterminé par une course aux points (Race to CME Globe) glanés tout au long de l’année dans les tournois du LPGA Tour où seules ses membres étaient éligibles.

De 2014 à 2018, le champ de 72 joueuses était composé des meilleures joueuses de le Race et des vainqueurs de tournois dans la saison, membres ou non du LPGA Tour. Les points avaient été réinitialisés avant cette dernière épreuve de telle manière que seule une membre du TOP 12 de ce classement corrigé ait une chance mathématique de remporter le bonus de 1.000.000 $.

Depuis 2019, les 60 premières de la Race et ex-æquo sont admises dans ce tournoi et les vainqueurs d’épreuves dans la saison n’y ont plus accès automatiquement. Le bonus de 1.000.000 $ a été ajouté au pot de 500.000 $ destinée à la gagnante de l’épreuve.

Palmarès

Du plus ancien au plus récent, pour bien comprendre l’évolution.

2011: CME Group Titleholders

Grand Cypress Golf Club, Orlando. Dotation 1.500.000$ dont 500.000 à la première.

Hee Young Park, une rookie KLPGA 2005, arrivée sur LPGA Tour en 2008, remportait l’épreuve.

2012: CME Group Titleholders

Twin Eagles Golf Club, Naples. Dotation 1.500.000 $ dont 500.000 à la première.

Na Yeon Choi, une rookie KLPGA 2004, arrivée avec un droit de jeu partiel sur le LPGA Tour en 2008, remportait là son second succès de la saison 2012, après l’U.S. Women’s Open en juillet.

2013: CME Group Titleholders

Tiburón Golf Club, Naples. Dotation de 2.000.000 $ dont 700.000 à la gagnante.

Shanshan Feng, originaire de Guangzhou (Canton), la première Chinoise à avoir obtenu un droit de jeu sur le LPGA Tour en 2008, qui s’était illustrée en 2012 en s’adjugeant le Women’s PGA Championship, remportait le tournoi.

2014: CME Group Tour Championship

Tiburón Golf Club, Naples. Dotation de 2.000.000 $ dont 500.000 à la gagnante. 1.000.000 $ à celle qui termine première de la Race to CME Globe.

Lydia Ko, la native de Séoul, devenue Néo-Zélandaise, qui avait réussi l’exploit de remporter l’Open du Canada en 2012 et 2013 alors qu’elle était toujours Amateur (et qui s’adjugera l’Evian Championship en 2015), va venir à bout de la Navarraise Carlota Ciganda au 4e trou de playoff. Un playoff où la Paraguayenne Julieta Granada s’était inclinée dès le 2e trou. Cerise sur le gâteau, Lydia va décrocher le Globe et les 1.000.000 de $ qui vont avec.

2015: CME Group Tour Championship

Tiburón Golf Club, Naples. Dotation de 2.000.000 $ dont 500.000 à la gagnante. 1.000.000 $ à celle qui termine première de la Race to CME Globe.

A Cristie Kerr le tournoi devant Ha-Na Jang et Gerina Piller (Karine Icher terminait 5e). A Lydia Ko le Globe.

2016: CME Group Tour Championship

A Charley Hull, la native de Kettering dans le Northamptonshire au nord de Londres, le tournoi (-19), devant So-Yeon Ryu (-17) et Jennifer Song (-15). A Ariya Jutanugarn le Globe.

2017: CME Group Tour Championship

Lexi Thompson restait concentrée au putting green se préparant à un possible playoff avec Jessica Korda et éventuellement Ariya Jutanugarn, mais cette dernière après un birdie au #17, enquillait un putt de près de 5 mètres au #18 pour un autre birdie qui lui permettait de filer avec le Trophée, laissant à Lexi le Globe et les 1.000.000 de $ qui lui étaient associés…

2018: CME Group Tour Championship

Cette fois-ci, si Lexi Thompson remportait la finale avec 4 longueurs d’avance sur Nelly Korda, c’est Ariya Jutanugarn qui s’emparait du magot associé au Globe.

2019: CME Group Tour Championship

Sei-Young Kim aura mené d’un bout à l’autre de la réunion pour remporter l’épreuve et les 1.500.000 $ associés, avec un coup d’avance sur Charley Hull qui malgré tous ses efforts n’arrivera pas à totalement compenser son premier tour moyen (72).

2020: CME Group Tour Championship

Jin Young Ko remet les pendules à l’heure, rappelait qu’elle était n°1 au Rolex Ranking, et embarquait un magot qui avait été ramené dans cette année compliquée à 1.100.000 $.

2021: CME Group Tour Championship

5.000.000 de $ dont 1.500.000 à la gagnante. Jin Young Ko conservait son titre avec 1 coup d’avance sur Nasa Hataoka et 5 sur Céline Boutier et Mina Harigae.

2022: CME Group Tour Championship

Dotation de 7.000.000 de dollars, 2.000.000 à la gagnante. D’un birdie au #8 Lydia Ko prenait la tête pour ne plus la lâcher, Leona Maguire terminait runner-up et Anna Nordqvist complètait le podium.

Derniers articles

Publicitéspot_img

ACTUS CIRCUITS