dim. Déc 8th, 2019

Le rédacteur habituel des exploits des Messieurs étant absent, nous pourrions essayer de le remplacer avec un peu de retard. Mais voilà, ils sont nombreux à avoir publié et force est de constater que tout ou presque est dit et bien dit. Aussi, plutôt que de vous resservir un énième compte-rendu, j’ai pensé qu’il serait plus intéressant de laisser, celui qui fut son premier entraîneur de Ligue, s’exprimer.

Victor, Bernard Monnereau vous en parle:

“J’ai connu Victor lors de son premier championnat de France des jeunes en 2004 au Golf National en catégorie poussin (- de 13 ans).

Je l’ai coaché toute la semaine pour arriver au moment le plus important de sa jeune vie: La finale du championnat de France contre Julien Brun. 

Nous avions mis au point une tactique pour affronter Julien en match play et Victor remporta son premier tournoi national en n’en venant à bout au trou numéro N°15.

Victor avait déjà des dispositions pour devenir un GRAND (nous en avions parlė son père et toi Serge lors d’un repas à Chantaco). J’étais persuadé qu’il y arriverait. Un petit jeu exceptionnel déjà à cet âge là.  Des mains d’or. 

Il fallait juste mettre une technique plus approfondie et une routine parfaitement maîtrisée. 

Nous avons passé 2 années, Victor et moi, à travailler tous les mercredis sur le Golf du Comminges. Un grand MERCI à son père qui faisait les trajets pour l’accompagner.  

Des moments difficiles et des relations tendues parfois pour adopter une technique, lui qui était très instinctif. Mais Victor toujours à fond et prêt à arriver à ses fins, n’abandonnait jamais. Très opiniâtre, il arrivait toujours à finir un exercice compliqué alors que les autres abandonnaient même s’il fallait se passer d’un repas. Et pour Victor les repas étaient très importants (rire). 

Je suis très fier d’avoir apporté une pierre à son édifice. Victor est devenu GRAND un très GRAND du GOLF”.

Le Dunhill Links Championship:

Joué sur 3 parcours différents, Kingsbarns au sud de St. Andrews, Carnoustie au nord et le Old course de St. Andrews, ce tournoi a été créé en 2001 et n’avait jamais été remporté par un Français. Avec une enveloppe de 5.000.000€, il reste l’un des plus richement doté du circuit européen.

Image associée

Mais revenons à Victor:

Victor est sorti de New Mexico University en 2015 un diplôme de Psychologie en poche.

Perez Leads Lobo Golf Men To Match-Play Ties
Perez chez les Lobos de New Mexico.

Passé Pro en fin d’année il obtiendra sa carte en décembre pour le Alps Tour 2016 en se classant second des qualifications.

Le Alps Tour il va le quitter cette même année pour le Challenge Tour en terminant cinquième du Mérite.

Il terminera l’année 2017 18ème du Mérite du Challenge Tour à deux doigts d’accéder à l’European Tour. Ce n’était que partie remise, son billet pour l’European il va l’empocher en terminant 3ème du Mérite 2018.

La suite vous la connaissez….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Entrez Captcha ici : *

Reload Image