8.2 C
Paris
dimanche 19 septembre 2021
spot_img

Dernières news

12-14 mar – LET/SLT – Investec South African Women’s Open

Westlake Golf Club, Lakeside, Cape Town, Afrique du Sud

132 concurrentes pour ce tournoi doté de 200.000 €, dont la tenante du titre, qui rêve de le conserver, n’est autre que l’Indienne Diksha Dagar.

Côté Françaises, nous y croiserons Isa Boineau, Anne-Lise Caudal, Camille Chevalier, Val Derrey, Justine Dreher, Marion Duvernay, Manon Gidali, Emma Grechi, Emie Peronnin, Emilie Piquot, Agathe Sauzon, Astrid Vayson De Pradenne. 4 autres figurent dans la réserve dont les mieux placées Anaïs Meyssonnier et Emilie Alonso sont en #5 et #7 respectivement.

Nous garderons un œil sur les voisines du dessous, la Barcelonaise Mireia Prat et la native de Marbella Noemí Jiménez Martín. Enfin une petite pensée pour l’amie de Sitges, ancienne Gators de Florida, Camilla Hedberg, trop loin dans la liste d’attente pour garder quelques espoirs.

Alice Hewson of England with her trophy. Credit: Tristan Jones

Résultats >>>

Tour 3: La rookie anglaise Alice Hewson (titulaire d’un droit de jeu de catégorie 5c obtenu aux dernières Q-School) décroche sa première victoire sur le LET. On a cru un moment que tout ceci allait se terminer par un gros playoff, puis la dernière partie (Cowan, Macdonald, Colombetto Rosso) allait se mettre seule hors-jeu, c’était alors à Emma Nilsson d’entrevoir la victoire ou du moins ce playoff, jusqu’à ce qu’un dernier bogey au 18 ne laisse le trophée à la fille du Hertfordshire.

Manon Gidali d’un solide sans faute agrémenté de 3 birdies termine en T4, Agathe Sauzon T7 en compagnie de la meneuse d’hier et de 6 autres joueuses, Valentine Derrey est T46, Astrid Vayson De Pradenne, T57, Isa Boineau T63 et Camille Chevalier T68.

Tour 2: D’un beau 68 construit à l’aller (le retour du parcours) Olivia Cowan se détache. Manon Gidali et Agathe Sauzon pointent en T14 en compagnie de la Barcelonaise Mireia Prat et 3 autres affamées. Camille Chevalier suit en T30 Val Derrey et Astrid Vayson De Pradenne en T43, Isa Boineau en T58. C’est fini pour Anne-Lise Caudal, Emie Peronnin, Justine Dreher, Emilie Piquot, Emma Grechi et Marion Duvernay. Fini itou pour Noemí Jiménez, Diksha Dagar et 62 autres compagnes d’infortune.

Olivia Cowan of Germany during the second round. Credit: Tristan Jones

Tour 1: Elles sont 4 à -3 à se partager la conduite de l’attelage, l’Allemande Olivia Cowan, l’Italienne Lucrezia Colombotto Rosso, la Sud-Africaine Nicole Garcia et la Suédoise Emma Nilsson. Quatre en tête, mais rien n’est fait! Elles sont 28 regroupées en 3 coups, dont Isabelle Boineau, Camille Chevalier, Manon Gidali et Agathe Sauzon. Après, la tenante du titre est en T60 avec Valentine Derrey, Justine Dreher et Noemí Jiménez; Astrid Vayson De Pradenne en T74; Anne-Lise Caudal en T94; Emilie Piquot et Emma Grechi en T116; Emie Peronnin en T125 et Marion Duvernay en T129.

Les premiers trous furent rudes, mais tout fut si bien récupéré que les espoirs sont permis! Fais-le!

.

Diksha Dagar, le courage en partage.

Malentendante de naissance, il était difficile de trouver un coach pour s’en occuper, aussi c’est son père, le Colonel Narinder Dagar, un officier de l’Armée Indienne, qui la guidera, l’accompagnera au golf dès l’âge de 6 ans, ainsi que de son frère qui avait aussi des problèmes d’audition.

Diksha appareillée d’un implant cochléaire fera très vite des progrès. Et en 2016, à 15 ans, elle fera son apparition sur le LET en bénéficiant d’une invitation pour le Hero Women’s Indian Open où elle passera le CUT et obtiendra le 13 novembre le meilleur score amateur du tournoi qui était remporté par une autre Indienne, Aditi Ashok.

Des résultats qui serviront d’exemples et insuffleront beaucoup de confiance à Diksha et à toute la jeunesse golfique Indienne.

Passée Pro, son droit de jeu sur le LET, elle l’obtiendra en terminant T21 au final Lalla Aicha Tour School qui se déroula du 16 au 20 décembre 2018 à Marrakech au Maroc, sur l’Amelkis Golf Club et le Palm Golf Ourika, chacun joué en alternance deux fois avant un dernier tour sur l’Amelkis.

Le 16 mars 2019, avec son père sur son sac, Diksha devenait la plus jeune Indienne de tous les temps à remporter une épreuve du LET.

Derniers articles

Publicitéspot_img

ACTUS CIRCUITS